Plaisir Croisière Forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Twitter FPCroisière
Les posteurs les plus actifs de la semaine
corsair
 
kosma34
 
Z06
 
Manta33
 

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Message par ORD le Lun 23 Juin - 20:59

Bonjour à tous!

Si vous voulez connaitre l'histoire de notre faux-vrai départ pour notre croisière vers Malaga-Lisbonne-Casablanca-Barcelone...
Si vous voulez tout savoir sur un passage Gibraltar-Lisbonne avec des creux de 4,5 m....
Si vous désirez connaitre les raisons qui ont poussé notre capitaine à reporter notre départ de Lisbonne de 8H...
Si vous vous demandez comment on visite Lisbonne par la tempête et la pluie...
Bref, si vous êtes intéressés par l'histoire de notre famille OBaBaMa à travers une partie de l'Atlantique à bord du MSC Poesia...
Rendez-vous à notre retour la semaine prochaine!


Du faux-vrai départ
Août 2013. Les uns appellent cela le virus de la croisière, les autres parlent d'un amour passionné.
Nous rentrons à peine de notre croisière sur le fantasia, croisière réussie au-delà de nos espérances. Le forum chauffe, les sites de croisière aussi. Nous partirons une nouvelle fois au mois d'octobre: le 20. Cette date n'est pas choisie au hasard puisque mon épouse entrera alors dans sa 39ème année. J'ai choisi l'Atlantique: Lisbonne-Casa...et la chaleur d'un coin du globe encore épargné de l'automne.
17 octobre...j-3. Je ne viens plus sur notre forum de préparation. Je m'active au boulot qui me prend de plus en plus de temps. Pas de préparation en vue, nous ferons ce voyage au feeling.
Ce matin, dans ma boîte, une mauvaise nouvelle: une nouvelle taxe de plus qui s'ajoute à la pression fiscale grandissante. C'est à la mode d'écrire cela, c'est pourtant la réalité de ce jour. Cela va nous manger notre budget croisière et Dieu sait que je n'aime pas cela: par souci d'économie, Je décide d'annuler les excursions pré-réservées, pas de vin à table, nous éviterons les boutiques et l'achat de photo.
18 octobre...j-2. Une autre mauvaise nouvelle tombe cette après-midi. Le site previmer nous annonce 3,5 à 4 mètres de creux entre Gibraltar et Saint Vincent puis 4m à 4,5 mètres entre Saint Vincent et Lisbonne, soit 14 heures de mer déchainée. Je n'aime pas cela. J'avais mal supporté une mer à 3,5 mètres sur le concordia. J'entends déjà les craquements de la coque et la vibration des
aciers.
19 octobre...j-1. Je décide de tout annuler. J'en avertis mon épouse et mes enfants. La réaction est vive. Tristesse et colère se mélangent autour de moi. J'explique les deux problèmes: les finances et la souffrance qui nous attend vu l'état de la mer à venir.
J'enlève les vêtements que j'avais soigneusement rangés dans ma valise la veille. J'envoie un mail à seascanner, l'agence de voyage, pour leur dire que j'annule. J'envoie le même mail à MSC. Le réveil n'est pas enclenché pour le lendemain. Nous ne partirons pas. La nuit va être courte. Les questions affluent: "Que vais-je proposer à la place ?"
Bon, je ne peux pas décider seul. Demain matin, si nous nous levons à temps, je leur proposerai de voter pour ou contre le départ. Je mettrai la croisière en balance avec Mickey, Eurodisney. Là, je suis à peu près sûr que j'aurai gain de cause. Depuis le temps que mes petits loups veulent aller chez Mickey.
20 octobre...jour j. Je me réveille à 8H00. J'avertis mon épouse que je les laisse décider. Je ne peux délibéremment tout annuler  seul. Les enfants se réveillent à 9H. Ca fait déjà tard pour partir. Nous avons 500km jusqu'au port de Gènes. Embarquement à 14H, départ du poesia à 17H. Mon épouse retrouve une lueur d'espoir. Les bougres, ils ont vraiment envie de partir. Je n'avais pas imaginé qu'ils désiraient autant ce voyage, même dans mes rêves les plus fous.
Je soumets à mon fils et ma fille les deux options: Eurodisney ou la croisière. "Ah mais papa, on peut encore y aller en croisière ?"
Moi: "oui, à vous de choisir". Ma fille: "je ne peux pas choisir" ;  Mon fils "la croisière, papa"; Maman "Moi aussi, la croisière".
Il est déjà 9h30. Tous au poste. C'est parti, je nous donne 15 minutes pour refaire les valises, envoyer un mail à seascanner, mettre les valises dans le coffre, aspirer la voiture, préparer le sandwich de midi. Au diable les finances, au Diable la mer-tempête! Gènes nous voilà!
9h44: nous sommes dans la voiture. Un soulagement m'envahit. Quoiqu'il arrive, nous aurons été jusqu'au bout. Dans quelques jours, nous serons dans les 4 mètres, tant pis, nous ne reculons plus, nous l'aurons vécu!!!
14h15: Nous sommes au port de Gènes.
L'Atlantique a décidé de nous baptiser. Nous le préssentons mais nous n'imaginons même pas ce que nous allons vivre.
bosses...
l
20 octobre...15 heures: La famille Obabama est arrivée à l'enregistrement. Le préposé nous accueille. Il ne comprend pas. Sur son écran d'ordinateur, il est écris: CANCEL. A ce moment là, je n'existe plus. Je me fais transparent et attend la conclusion. Je reste néanmoins stupéfait!! En à peine 20 heures, l'information d'annulation, souvent très lente et qui plus est un week-end, est passée de seascanner à MSC Allemagne puis au terminal. Et dire que les compagnies mettent parfois plusieurs jours à répondre à nos questions. La collègue du préposé se moque de lui. "Ma qu'est ce que tou a fatto per afficher cancel ?" Quelques petites manipulations plus tard, nous embarquons à bord du poesia.

2 jours...

Le poesia me plaît. C'est un bébé qui a bien grandi. Plus petit que mes premiers amours divina et fantasia, mais néanmoins tout à fait imposant. J'ai l'impression qu'il est juste: juste ce qu'il faut, juste taille, juste parfait, juste beau. La cabine est parfaite. Nous bénéficions de la 14050 et 14046. Elles sont superbement situées. L'aide de chambre est charmante et effectue son travail de manière impeccable. La cuisine n'a rien à envier au yacht club. C'est très bon et très bien présenté. Le théâtre me plaît. Les spectacles un peu moins.

2 jours...avant que le ciel ne se marie avAprès un jour de mer pendant lequel nous passerons à 15 milles de Majorque et d'Ibiza, nous arrivons à Malaga. L'Andalousie nous ouvre ses portes par un lever de soleil romantique à souhait. Malaga nous apparaît fière devant la sierra. Je me rappelle soudainement des glaces de mon enfance, alors en vacances au cap d'Agde, où mon goût préféré était le malaga, un espèce de rhum/raisin.
Nous avons décidé de marcher. Nous montons à l'Alcabaz, redescendons, puis nous montons au château de Gibralfaro, puis redescendons avant de finir à "El Pimpi" pour manger les tapas et s'abreuver de Malaga.

Je n'en finis plus de penser à la nuit qui va suivre. Je prends un forfait internet pour pouvoir suivre le poesia sur marinetraffic, histoire de conduire le bateau si cela s'avérait nécessaire. Je pourrai aussi de la même manière influencer la météo si on me le demandait, via previmer. Je piaffe d'impatience.
Mes enfants et mon épouse ne semblent absolument pas affolés. Les 2500 autres personnes du bateau non plus.
Nous découvrons la salle de jeux. Elle remplacera la wii pour quelques jours. A 1 euro la partie, mes enfants s'adonnent à chevaucher une moto artificielle. Nous faisons un golf avant d'aller manger. Nous sommes au premier service, à 18H.
Ce soir, nous passerons de l'hémisphère est à l'hémisphère ouest et nous reculerons nos montres d'une heure.
Ce soir, à 23h précise, nous entrerons dans l'atlantique. Nous quitterons alors les eaux calmes de la méditerannée pour nous mener subitement à 3,5 mètres de vague, puis le long de la costa de la Luz, la hauteur devrait atteindre 3,75 mètres, avant de passer à 4 voire 4,5 mètres en remontant vers Lisbonne.
Tout le monde dort sauf moi.

Il est 23 heures...

Le passage du détroit de Gibraltar se termine.

J'ai pu distinguer l'ombre du rocher dans la pénombre.

Des creux et des bosses...


Lever de soleil sur la Sierra:







Le deliziosa à Malaga:




Phare de Malaga: le seul d'Espagne à être écrit au féminin:




Alcabaz: à 20 minutes à pied du port:ancienne cité mauresque:



































ORD



Costa Fortuna(10), Costa Concordia(11), Costa Victoria(11), Msc Divina(12), Msc Fantasia(12), Msc Fantasia(13),  Msc Poesia(13), Costa Deliziosa(14),  Msc Musica(15), Msc Divina(15),  Costa Pacifica(16) ,Msc Splendida(16), Msc Magnifica(17), Msc Meraviglia(17), Msc Seaview(18).
avatar
ORD
Membre Actif II
Membre Actif II

Sexe : Masculin
Messages : 95
Points : 109
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 43
Localisation : Lyon
Humeur : mer-veilleuse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Message par ORD le Lun 23 Juin - 21:10

Cette fois, nous y sommes!
Tout le monde dort sauf moi. Je suis sur mon balcon. La mer est étrangement calme. Le today nous indique une sortie du détroit à 23H. Les premiers remous se font de suite sentir. C'est incroyable la fidélité de prévimer. A peine dans l'atlantique, le bateau commence à tanguer. Pas de roulis, les vagues arrivent de face.
Je tente de visualiser notre position sur marinetraffic. Plus de poesia sur l'écran. Tout juste est-il écrit "out of view".
Le souvenir de ma croisière sur le concordia refait surface: j'avais quand même passé une nuit debout, impossible de me coucher dans ce brouhaha au large de Rome.
Et pourtant là, je suis de suite rassuré. Quel navire. Ca tangue mais corsair a raison: il semble très marin ce bateau! J'arrive même à me coucher et je.....m'endors....

1H00: plus nous avançons, plus la mer se déchaine. C'est prévu. Je me réveille en sursaut. là, ca commence à tanguer fort. A chaque fois que le poesia retombe dans la vague, on entend boum et on sent l'impact sur la proue. Vite, notre position. Nous sommes le long de la costa de la luz... Boum... La vibration des aciers accompagne maintenant le tanguage. Il est 2H00 . Je somnole à nouveau.
3H30: Cette fois, l'heure est grave. Nous devons attaquer les 3,75m voire les 4m. Boum...paf...paf...Je me lève, sors sur le balcon. De cette position, on sent moins les choses. Je me dis que je vais passer la nuit ici. C'est sans compter sur l'eau qui gicle au 14ème pont à chaque fois que le bateau tape l'océan.
6H00: nous sommes maintenant au carrefour Saint Vincent, l'endroit où le poesia quitte sa direction ouest pour remonter vers le nord. Le roulis se mèle à la partie. 4,5m de bosses. Le navire plonge, se redresse, tout autant qu'il s'incline sur tribord et babord. Là, j'ai vraiment peur. Je repense à corsair qui parle de l'atlantique: dans l'océan, on a affaire à des rouleaux. Ce ne sont pas les vagues de la méditérannée. Les forces en jeu doivent donc être divisées par deux par rapport à la méditérannée. Ca rassure un peu. Je commence à être malade. Les vagues viennent maintenant sur babord et le roulis l'emporte. Tout le monde se réveille, pâle et malade.
8H00: j'essaye de prendre ma douche mais je tiens difficilement debout. Mon épouse ne peut pas bouger du lit. Ma fille non plus. Seul mon fils est complètement serein. Nous sortons sur le pont. Il fait jour. Cette fois, les rouleaux sont bien visibles. On peut voir la proue du poesia s'élever dans les airs, et redescendre tout aussi vite avant de remonter. Je suis émerveillé. Il est vachement marin. Nous avons l'impression qu'il fend la vague. Il ne tape plus, il se moque des rouleaux. Les stabs font leur travail. Je revois toutes les vidéos sur les tempêtes en atlantique et je me rappelle du Queen Mary sur utube. Ici, c'est pareil. Personne au petit déjeuner. Les quelques marins se ruent sur les bananes. Avec le visuel, ca change tout. Je suis complètement malade mais je n'ai plus peur. Ce bateau est une merveille. Je pourrai dorénavant affronter n'importe quelle mer à ses côtés. Il est fait pour cela. Je garderai longtemps ce souvenir. Ma croisière est réussie.

Nous arriverons bientôt à Lisbonne. "26° qu'il disait!"
avatar
ORD
Membre Actif II
Membre Actif II

Sexe : Masculin
Messages : 95
Points : 109
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 43
Localisation : Lyon
Humeur : mer-veilleuse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Message par ORD le Lun 23 Juin - 21:18

Désolé, le dernier message est tout en longueur et je n'arrive pas à l'annuler pour le remplacer.
Ce sera pour la prochaine fois.


ORD



Costa Fortuna(10), Costa Concordia(11), Costa Victoria(11), Msc Divina(12), Msc Fantasia(12), Msc Fantasia(13),  Msc Poesia(13), Costa Deliziosa(14),  Msc Musica(15), Msc Divina(15),  Costa Pacifica(16) ,Msc Splendida(16), Msc Magnifica(17), Msc Meraviglia(17), Msc Seaview(18).
avatar
ORD
Membre Actif II
Membre Actif II

Sexe : Masculin
Messages : 95
Points : 109
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 43
Localisation : Lyon
Humeur : mer-veilleuse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Message par NousDeux(Admin) le Lun 23 Juin - 21:25

CC je viens de modifier votre post pour supprimer les URL qui ne fonctionnait pas vous pouvez modifier vos posts en cliquant sur éditer et les supprimer en cliquant sur la petite croix entre éditer et le point d’interrogation.

merci pour votre cR


Pour voir nos comptes rendus, cliquez dessous
v
2009 - CDF Bleu de France / 2010 - MSC Splendida / 2011 - MSC Splendida / 2012 - RCI Grandeur of the seas / 2013 - MSC Splendida / 2015 - MSC Fantasia / 2016 - MSC Fantasia / 2017 - COSTA Mediterranea ...
avatar
NousDeux(Admin)
Administrateur
Administrateur

Sexe : Masculin
Messages : 6427
Points : 9624
Date d'inscription : 02/03/2013
Age : 45
Localisation : Frejus
Humeur : En mer

http://forum.plaisir-croisiere.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Message par louna le Lun 23 Juin - 21:46

la peur n'empeche pas le danger olivier et pourtant mdr tu as paniqué presque pour rien  Very Happy c'est vrai que le mal de mer est terrible j'en sais quelque chose mais bon le poesia s'en sort bien !!!un plaisir de te relire  Wink


croisière sur le Lirica aout 2011 croisière fantasia noël 2011 horizon cdf 25 avril 2012 fantasia aout 2012 luminosa octobre 2012 orchestra septembre 2013 voyage en Corse août 2014 voyage en Crete octobre 2014 prepa du msc splendida 21 février 2015 vacances dans le sud aout 2015 voyage à Malaga 23 septembre 2015 prepa du Diadema départ 13 mars 2016
avatar
louna
Modérateur
Modérateur

Sexe : Féminin
Messages : 3327
Points : 3591
Date d'inscription : 03/03/2013
Localisation : doubs
Humeur : toujours bonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Message par ORD le Lun 23 Juin - 22:25

Merci à tous les deux! Embarassed


ORD



Costa Fortuna(10), Costa Concordia(11), Costa Victoria(11), Msc Divina(12), Msc Fantasia(12), Msc Fantasia(13),  Msc Poesia(13), Costa Deliziosa(14),  Msc Musica(15), Msc Divina(15),  Costa Pacifica(16) ,Msc Splendida(16), Msc Magnifica(17), Msc Meraviglia(17), Msc Seaview(18).
avatar
ORD
Membre Actif II
Membre Actif II

Sexe : Masculin
Messages : 95
Points : 109
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 43
Localisation : Lyon
Humeur : mer-veilleuse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Message par ORD le Lun 23 Juin - 22:38

"26°...qu'il disait"

Nous arrivons enfin à Lisbonne vers 13H. Nous sommes au restaurant. Une annonce dans toutes les langues du responsable de croisière: "Mesdames, Messieurs, une annonce importante venant du pont du commandant: nous ne partirons pas ce soir à 23H50 comme prévu mais nous quitterons Lisbonne demain matin à 7H. En effet, pour le confort de nos passagers et pour la sécurité du bateau, compte tenu des conditions climatiques exceptionnelles, le bateau passera la nuit à Lisbonne. Le tous à bord sera donc à 5H00."
Quelle bonne nouvelle! Non seulement, nous passerons une nuit à Lisbonne, notre balcon étant à tribord, nous aurons la ville à nos pieds mais en plus, nous allons pouvoir récupérer du tonus en passant cette fois une très bonne nuit.

Nous terminons nos spaghettis, l'appétit est revenu et la nausée s'en est allée dès que le roulis s'est arrêté.
Je prépare le sac à dos, comme à chaque fois. Il fait gris sur Lisbonne mais il ne pleut pas. Mon épouse: " tu prends le parapluie. " Moi: "non, t'inquiètes pas, ils annoncent 26°"
Madame Olivier: "on met quand même les baskets aux enfants ?" moi: "Mais non, les petites chaussures ouvertes suffiront".

Nous sortons du poesia, nous sommes au pied du quartier de l'Alfama, vieux quartiers des pêcheurs, rempli de petites boutiques où l'on trouve tout et n'importe quoi( nos anciennes drogueries), ruelles étroites, club de fado, restaurant de baccalau...Nous arpentons les venelles à pied direction la place des commerçants.
Quelques gouttes se mettent à tomber, tiens, tiens...les gouttes deviennent plus grosses....catastrophe, c'est maintenant la douche nationale, pire qu'en Belgique un jour d'orage....... Moi: "vous inquiètez pas, mes chéris, c'est juste une averse". Nous sommes obligés de nous arrêter dans un bar tellement il pleut. Lisbonne est à l'arrêt. Tout le monde attend sous les ponts ou sous les arcades.
Après 1H d'attente et 2 chocolats chauds, alors qu'il ne s'arrête toujours pas de pleuvoir, je décide de bousculer la chance et nous repartons à travers les rues de Lisboa. Mais rien y fait. Les enfants ont maintenant les pieds trempés. Nous décidons d'acheter deux parapluies. A ce moment, j'évite de croiser le regard de Madame Olivier. L'orage s'intensifie alors que nous montons vers la place libertadores. Nous cherchons un magasin de chaussures, et achetons deux paires de chaussures fermées pour nos enfants. Non seulement je n'ose plus adresser la parole à mon épouse mais je comprends à ce moment même que notre nuit d'amour à Lisbonne ne sera plus qu'un lointain souvenir...
Nous n'en pouvons plus: métro, et retour au bateau. Nous sommes au chaud dans notre cabine.
Ce soir, j'ai prévu une petite surprise à Blandine. Pour son anniversaire(qui était le jour de départ à Gènes), j'avais commandé un gâteau sur le site MSC. Mais nous ne l'avons pas eu le jour j. Ils me l'ont promis pour ce soir. Je me mets à chanter sous la douche. La nuit s'annonce peut-être bonne.
avatar
ORD
Membre Actif II
Membre Actif II

Sexe : Masculin
Messages : 95
Points : 109
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 43
Localisation : Lyon
Humeur : mer-veilleuse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Message par ORD le Lun 23 Juin - 22:42







avatar
ORD
Membre Actif II
Membre Actif II

Sexe : Masculin
Messages : 95
Points : 109
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 43
Localisation : Lyon
Humeur : mer-veilleuse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Message par ORD le Lun 23 Juin - 22:49

gateau d'anniversaire arrivé quelques jours en retard mais emmené de manière sonore par les serveurs:







Lisbonne:










avatar
ORD
Membre Actif II
Membre Actif II

Sexe : Masculin
Messages : 95
Points : 109
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 43
Localisation : Lyon
Humeur : mer-veilleuse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Message par ORD le Lun 23 Juin - 22:50

Nuit et journée de repos[/u

Lisbonne est derrière nous. Nous partons comme prévu à 7H00 précise le jeudi matin. La nuit au quai fut excellente. Nous avions Lisbonne à nos pieds. Pour la première fois lors d'une croisière, j'ai dû mettre le chauffage dans ma cabine. C'est un comble dans une ville où les habitations, pour la plupart, n'ont pas d'appareils de chauffage.
Cette journée de mer, mes enfants la passent sur la moto artificielle et moi dans ma cabine, plongé dans le livre "les perroquets de la place d'Arezzo".(E-E Schmitt) Mon épouse récupère de sa folle nuit.
Nous arriverons demain à Casablanca.
Casablanca.....
Sur mon échelle des villes aimées et adorées, je place Casa. en dernière position. Je suis désolé pour mes amis marocains. Je n'ai pas aimé.


Casablanca....la grande déception....

Arrivé à 6H00 au port de Casa, je suis déjà à mon balcon. Je ne voudrais rater pour rien au monde une arrivée sur le sol africain.
Nous sommes au milieu des containers. Ca fait un bruit de dingue. Mon balcon se trouve à 10 mètres linéaires de centaines de containers qui montent et descendent. J' aperçois aussi la mosquée Hassan II, deuxième plus grande mosquée du monde après La Mecque.
Nous descendons du bateau à 9H. Nous avons décidé de nous rendre à la Mosquée à pied. Des dizaines de taximen sont sur la droite du quai. Ils sont retenus par deux policiers qui sifflent pour les maintenir à distance de nous. Dès qu'un taximan s'avance vers nous, il est méchamment renvoyé dans les cordes par un des policiers. J'ai l'impression de voir des lions en cage. Nous arrivons à passer. Mes enfants ont peur. Nous prenons de suite à droite après le quai la grande rue qui va jusqu'à la sortie du port. Nous marchons sur cette rue 15 minutes avant d'atteindre la sortie du port. Là, nous faisons 100 m et prenons la deuxième à droite qui est une grande avenue 6 voies qui longe l'océan. Nous sommes seuls. Nous marchons 35 minutes pour rejoindre la mosquée. Juste avant celle-ci, nous longeons un bidonville. Quelle pauvreté!
La mosquée est magnifique...vue de l'extérieure. Nous voulons rentrer à l'intérieur: 30 euros pour nous quatre. C'est trop pour notre budget rétréci.
Sortis de la Mosquée, nous voulons aller au centre ville. Nous décidons de prendre un taxi rouge. 10 euros. Il nous dépose à l'ancienne Médina. Nous y pénétrons. Nous sommes les seuls touristes. Ma femme et mes enfants ne sont pas du tout rassurés. Nous croisons des vendeurs de poules sur les trottoirs, les hommes se touchent le sexe en marchant, les routes sont mi terre, mi goudrons, sales, il y a aussi les cireurs de chaussures, les "bienvenue" des marocains charmants, les coiffeurs à l'ancienne, les vendeurs d'oiseaux. Les enfants veulent retourner au bateau. OK, nous rentrons à pied.
Nous mangons sur le bateau puis nous laissons quartier libre aux loulous. Nous décidons de retourner à Casa sans eux. Je veux voir la nouvelle Médina et les habbous.
Cette fois, on prend un taxi à la sortie du quai. Une vieille Peugeot 205. Je retrouve cette voiture qui fût ma première voiture. J'adore. Nouvelle médina...Mouais. Nous achetons notre service à thé puis rentrons avec détour par la place principale. A l'entrée du port, les gardes demandent la carte de taxi à notre chauffeur. Il ne l'a pas. S'ensuit une bagarre des mots que je ne comprends pas. Ils veulent l'arrêter, nous mettre sur le côté. Notre chauffeur crie plus fort qu'eux et démarrent à toute vitesse.
Ouf, Retour au Poesia. Une tempête de sable s'abat sur la maison blanche.
Demain journée en mer avant Barcelone.
Barcelone ou quand mon épouse veut faire le jardin botanique!!!!Grrrr!!!![/u]
avatar
ORD
Membre Actif II
Membre Actif II

Sexe : Masculin
Messages : 95
Points : 109
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 43
Localisation : Lyon
Humeur : mer-veilleuse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Message par ORD le Lun 23 Juin - 22:52

avatar
ORD
Membre Actif II
Membre Actif II

Sexe : Masculin
Messages : 95
Points : 109
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 43
Localisation : Lyon
Humeur : mer-veilleuse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Message par ORD le Lun 23 Juin - 22:53

avatar
ORD
Membre Actif II
Membre Actif II

Sexe : Masculin
Messages : 95
Points : 109
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 43
Localisation : Lyon
Humeur : mer-veilleuse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Message par ORD le Lun 23 Juin - 22:57










avatar
ORD
Membre Actif II
Membre Actif II

Sexe : Masculin
Messages : 95
Points : 109
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 43
Localisation : Lyon
Humeur : mer-veilleuse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Message par ORD le Lun 23 Juin - 22:58

"Barceloooona.....Barceloooona....".....

A chaque fois que nous débarquons à Barcelone, et c'était la troisième fois, je ne peux m'empêcher de penser à cette chanson de Freddie Mercury et de la Diva, soprano, Montserra Caballé. L'album est sorti en 1988 et cette chanson fût l'hymne officiel des JO de Barcelone en 1992. Queen, groupe qui a bercé mon adolescence.
Quelques jours avant d'arriver à Barcelone, j'ai laissé à Blandine le soin de préparer Barcelone. Blandine aime par dessus tout Barcelone. Elle est y est venue adolescente et chaque passage dans cette ville lui donne l'occasion de se rappeler, avec ce que je pressens être une touche de mélancolie, ses années d'ados. Il me semble donc être de bon ton, pour une fois, de lui laisser l'entièreté des décisions concernant le choix de visite à Barcelone. Je lui file un livre avec plan, acheté avant de partir.
La première fois, nous avions visité le Camp Nou. Le second passage nous avait portés vers la Rambla et le marché couvert. J'espérais secrètement que cette troisième visite nous permette de marcher sur les traces de Gaudi, des Casa et du parc Guell.
La décision était tombée.
Lors de sa venue il y a 20 ans, Blandine avait visité le jardin botanique et nous décidâmes de nous y rendre. Taxi à la sortie du port.
"Hep...taxi..." Le jardin botanique svp. Le taximan semble "embêté", semble ne pas connaitre ou semble intrigué. Je lui précise "Montjuic". Ok nous voici partis. 15 minutes plus tard et 15 euros de moins dans le portefeuille, il nous dépose au milieu de la colline de Montjuic . Je n'ai toujours pas compris pourquoi il ne nous a pas emmenés au jardin botanique sauf à penser que les taximen du port préfèrent réaliser 20 courses courtes que 5 longues, ce qui revient à 20 pourboires contre 5.
Nous marchons 10 minutes pour arriver au point de vue de Barcelone. Magnifique. Nous continuons à monter. Nous arrivons au castello, bordé de jardins et d'une vue paradisiaque sur la mer . Blandine veut son jardin botanique. Nous marchons encore 45 minutes avant d'y arriver. C'est dimanche et l'entrée est gratuite. Et c'est vraiment pas terrible. Nous sommes déçus. Mon épouse confirme que c'était bien plus joli et bien plus grand il y 20 ans. Ils ont dû prendre de l'espace sur le parc pour réaliser le stade Olympique qui est maintenant à nos pieds.
Il est déjà 11h30 et le tous à bord est à 13H. "Hep...taxi". Le taximan nous ramène au port. J'ai un billet de 50 euros dans ma poche
et le monsieur ne peut pas le changer. Son appareil à carte bancaire ne marche pas.Bon je lui demande de m'attendre et j'entre dans le terminal. Première boutique: "no change"; deuxième boutique "no change" troisième boutique: la même fin de non-recevoir...ouf il y a un change dans le terminal mais personne au guichet. 15 minutes plus tard, je reviens vers le taxi où mon épouse et mes enfants sont pris en otages .
Retour sur le poesia. Il fait 30°. Les vacances commencent. Transats, piscine, bouquin, bronzette........waou.Il était temps!
avatar
ORD
Membre Actif II
Membre Actif II

Sexe : Masculin
Messages : 95
Points : 109
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 43
Localisation : Lyon
Humeur : mer-veilleuse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Message par ORD le Lun 23 Juin - 22:59

Casa/









Barcelone/





















avatar
ORD
Membre Actif II
Membre Actif II

Sexe : Masculin
Messages : 95
Points : 109
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 43
Localisation : Lyon
Humeur : mer-veilleuse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Message par ORD le Lun 23 Juin - 23:02

En vrac/










avatar
ORD
Membre Actif II
Membre Actif II

Sexe : Masculin
Messages : 95
Points : 109
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 43
Localisation : Lyon
Humeur : mer-veilleuse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Message par ORD le Lun 23 Juin - 23:04















avatar
ORD
Membre Actif II
Membre Actif II

Sexe : Masculin
Messages : 95
Points : 109
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 43
Localisation : Lyon
Humeur : mer-veilleuse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Message par ORD le Lun 23 Juin - 23:06

Allez conclusion!

Au final, je ne regrette pas d'avoir réalisé cette croisière.
Elle restera même dans le trio des plus belles croisières que j'ai faites jusqu'à présent.
Des nouvelles escales(Lisbonne, Malaga, Casablanca...) avec à chaque fois un peu de piment qui vous fait, avec le recul, aimer d'autant ce voyage. Du mauvais temps et le franchissement d'un pas, la disparition de la crainte de naviguer en hiver et l'assurance de la fiabilité des bateaux.
Cette croisière fut donc complètement différente de nos croisières habituelles estivales. Et en ce sens, ca valait le coup.

Le MSC Poesia m'a plu. Etat impeccable, cabine propre( sauf le fond des tiroirs, nous avions été habitués à mieux en yacht club), service de chambre impeccable(c 'est la première fois que nous avions une dame), service au restaurant impeccable, repas au restaurant ou au buffet très bien et pas très loin du yacht club.( la différence se situe peut-être dans la présentation des plats).
Bateau très marin.
Personnel à majorité brésilien, sans problème.


Les spectacles ne m'ont pas plu. Une note(voir deux) en-dessous par rapport aux spectacles du fantasia ou du divina.

Nous avons beaucoup aimé Malaga et nous aimerions descendre en Andalousie en dehors des croisières pour quelques jours.

Notre parcours commence à avoir un sens: après la méditérannée orientale(même si nous devons encore pousser jusqu'en Egypte et Israël), après la méditérannée occidentale, nous avons tenté une incursion dans les débuts de l'atlantique. Ceci nous laisse entr'ouvrir de nouveaux horizons: la porte de Gibraltar étant franchie, nous pensons maintenant continuer notre chemin vers d'autres horizons plus lointains.

Voilà, nous restons fidèles à MSC, mais nous aimerions tenter une nouvelle fois costa. Peut-être le favolosa le 10 avril.(petite croisière juste pour voir).

à tous.



avatar
ORD
Membre Actif II
Membre Actif II

Sexe : Masculin
Messages : 95
Points : 109
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 43
Localisation : Lyon
Humeur : mer-veilleuse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Message par delfinouu le Mar 24 Juin - 8:24

Bonjour Olivier,

Je découvre ta croisière avec plaisir, un c/r que je n'avais pas encore lu.Que d'aventures mais une belle croisière :-) .
Grâce à toi je peux avoir un peu plus confiance au bateau msc en cas de tempete mais c'est sur que une 1ère tempete ça doit faire peur.
Merci pour ce partage et ses belles photos.


Msc splendida aout 2011, Costa Fascinosa juillet 2012, Msc divina aout 2013,Msc Fantasia aout 2014,Msc Presiosa avril 2015
avatar
delfinouu
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Féminin
Messages : 506
Points : 538
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 35
Localisation : Morestel

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Message par NousDeux(Admin) le Mar 24 Juin - 9:14

Merci Olivier pour ce CR très sympa à lire, je suis content que cette croisière t'ait plu, je suis aussi un adepte de MSC je trouve cette compagnie très bien avec un bon rapport qualité prix.

Si tu as d'autres Cr, n'hésite pas à nous les faire partager

À bientôt.


Pour voir nos comptes rendus, cliquez dessous
v
2009 - CDF Bleu de France / 2010 - MSC Splendida / 2011 - MSC Splendida / 2012 - RCI Grandeur of the seas / 2013 - MSC Splendida / 2015 - MSC Fantasia / 2016 - MSC Fantasia / 2017 - COSTA Mediterranea ...
avatar
NousDeux(Admin)
Administrateur
Administrateur

Sexe : Masculin
Messages : 6427
Points : 9624
Date d'inscription : 02/03/2013
Age : 45
Localisation : Frejus
Humeur : En mer

http://forum.plaisir-croisiere.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR...histoire d'une croisière très mouvementée..octobre 2013

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum