Plaisir Croisière Forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
Twitter FPCroisière
Les posteurs les plus actifs de la semaine

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Lun 20 Mar - 7:19

15/03/2017 en traduc auto

Serie de Breves




-Ship Tailles a changé: la prochaine génération de Carnival Corporation des navires, alimenté par GNL, ont grandi en taille. Initialement annoncé à 180.000 tonnes, Meyer Werft a déclaré dans un communiqué les navires sont 183,900 GT le mois dernier lorsque l' acier a été coupé pour la première newbuild AIDA LNG-alimenté. 
La livraison a également déplacé vers le haut, à partir de début 2019 à fin 2018.




- SuperStar Gemini: Le programme de croisière l' année sur le Centre de Croisière de Singapour pour le SuperStar Gemini est réglé pour venir à bout plus tard cette année, selon les sources, et le navire est mis à redéployer en Thaïlande.



- NCL Joy Ports: Où est la Norwegian Joy, il serta baptisée à Shanghai en fin de Juin? Il y a réservations de quai à Marina Bay (20 mai) et Guam (27 mai). le navire fera escale à Qingdao et Tianjin au début de Juin. Avec la récente crise entre la Corée du Sud et la Chine, les déploiements et les ports d'escales globalement peuvent être ajustés. 



-GNL: Will Quantum 4 et Quantum 5 changements de fonctionnalités de groupe motopropulseur?


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Lun 20 Mar - 7:20

16/03/2017





Toulon : Un salon de la croisière et des voyages les 17 et 18 mars

Organisé depuis 7 ans par l’agence Cap Croisières Voyages située à la Valette-du-Var, le Salon de la Croisière et des Voyages s’installera de nouveau pour sa 7ème édition au Palais Neptune de Toulon, les 17 et 18 mars prochains, sur un espace de 1700 m2.

Unique manifestation grand public dédiée à la croisière dans le Var, le Salon de la Croisière et des Voyages rassemble pendant deux jours les plus grandes compagnies mondiales (Costa Croisières, MSC, Ponant, Royal Caribbean, CroisiEurope, Cunard, Hurtigruten, StarClippers, Rivages du monde…) sur un même lieu.

L’occasion pour les visiteurs de rencontrer chaque compagnie ou voyagiste, de profiter de leurs dernières offres, leurs nouveautés et leurs brochures 2018 en avant-première. Des conférences thématiques auront lieu toutes les demi-heures pour leur permettre d’approfondir leur projet de voyage.

Marché en progression constante, on estime à 25,3 millions le nombre de croisiéristes dans le monde en 2017, soit une forte augmentation comparée aux 15,8 millions il y a seulement 10 ans (1). Plus qu’un voyage, elle est désormais considérée comme une expérience à part entière, unique et originale. L’intérêt pour la croisière reste élevé en 2017, avec 48% de non croisiéristes qui ont déclaré, lors d’un récent sondage, être attirés par une croisière en mer pour leurs vacances durant les trois prochaines années. La moyenne d’âge n’a d’ailleurs de cesse de baisser, elle est aujourd’hui inférieure à 45 ans !

Cet engouement s’explique par la diversité des destinations (Méditerranée, Caraïbes, Fjords norvégiens, fleuves du monde…) et des types de navires proposés (voilier, navire d’expédition, paquebot grand luxe ou familial…). Cette année, les compagnies de croisières ont prévu de lancer 26 nouveaux navires (maritimes, fluviaux ou spécialisés), soit un investissement total de plus de 6,8 milliards de dollars. Nouvelle tendance sur le marché, de plus en plus de compagnies de croisières introduisent des îles privées en tant que destinations : 7 d’entre-elles seront proposées en escales en 2017.

Lors de ce 7ème Salon de la Croisière et des Voyages un grand jeu concours sera organisé sur les deux jours. A l’issue d’un tirage au sort, une croisière en Méditerranée de 8 jours et 7 nuits pour 2 personnes sur la compagnie MSC Croisières est à remporter ainsi que de nombreux déjeuners à bord d’un navire de croisière.

Au salon de la Croisière et des voyages, le visiteur trouvera non seulement de nombreux renseignements sur un projet de vacances, mais il apprendra et découvrira également des offres qu’il ne soupçonnait même pas d’exister …


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Lun 20 Mar - 7:23

16/03/2017

Croisière : L’Europe globalement en hausse, la France accuse sa première baisse

A l’occasion du Seatrade de Miami, l'Association Internationale des Compagnies de Croisières (CLIA) a publié hier ses statistiques sur l’évolution du marché européen. Ce dernier continue de croître, quasiment 6.7 millions d’Européens ayant opté en 2016 pour des vacances maritimes, soit 3.4% de plus qu’en 2015. 

Très dynamique ces dernière années, le marché français, qui avait doublé en l’espace de six ans, accuse en revanche, et pour la première fois, une baisse. Celle-ci est d’ailleurs assez sensible (-6.2%), faisant retomber le nombre de croisiéristes français sous la barre des 600.000, soit 574.000 passagers en 2016 contre 615.000 l’année précédente.


Réduction des capacités et contexte électoral

Cette décrue semble essentiellement liée à une baisse de capacités, avec moins de départs proposés depuis les ports hexagonaux. Costa avait ainsi un navire de moins à Marseille l’an dernier, alors que Croisières de France, qui vient de disparaitre, annulait à l’automne plusieurs départs. S’y sont ajoutés, en fin d’année, les premiers effets de l’attentisme de la clientèle tricolore à l’approche des élections. Ce qui n’est d’ailleurs pas une surprise, l’Hexagone étant connu pour subir un fléchissement de la consommation avant les grandes échéances électorales. « 2016 a été une année charnière pour le développement de l'industrie de la croisière en France où, de toute évidence, les ajustements temporaires de capacité proposée ainsi que des crispations à la consommation structurelles au contexte particulier de notre pays ont eu un impact direct sur la croissance de notre filière », confirme le président de CLIA France. Erminio Eschena se montre néanmoins optimiste pour l’avenir : « Dans un marché aux perspectives de pénétration parmi les plus importantes en Europe où les croisières se sont installées durablement dans l'éventail de choix des vacanciers français, nous regardons avec confiance les années futures grâce à l'excellence de la qualité de l'offre et à la diversité de son contenu ».

Encore deux années peu prometteuses


Cela étant, sauf redéploiements de navires non prévus pour le moment, 2017 et 2018 ne s’annoncent pas non plus comme de grands crus en France puisque de nouvelles réductions de capacités sont à prévoir. La disparition de Croisières de France, qui représentait environ 80.000 passagers, sera difficile à compenser, malgré l’arrivée en juin d’un nouveau paquebot géant au départ de Marseille, le MSC Meraviglia, en cours de construction à Saint-Nazaire et qui s’ajoutera aux unités déjà déployées localement par MSC Cruises. Leader du marché français, Costa, dont un tiers des 15 navires est désormais exploité en Chine, va encore perdre une unité cet été avec le transfert en Asie du neoRomantica. La compagnie italienne, dont le bateau le plus récent date de la fin 2014, devra attendre 2019 pour mettre en service son prochain fleuron. MSC, de son côté, recevra une unité neuve pour l'été 2018 en Méditerranée (le MSC Seaview, repositionné au Brésil à l'automne) et deux en 2019.

L’offre continue de tirer la demande

Moins de bateaux à remplir, c’est aussi mécaniquement une baisse de la pression commerciale et des actions marketing, qui pourraient par exemple se traduire par une réduction des campagnes publicitaires et donc de la visibilité de cette offre de voyages. La croisière, qui s’est démocratisée depuis une décennie et a bien mieux résisté que d’autres segments de l’industrie touristique aux difficultés économiques et sécuritaires, garde néanmoins, pour l’heure, une caractéristique assez spécifique : celle de voir l’offre tirer la demande et non l’inverse. En clair, plus il y a de bateaux et de départs, plus le nombre de passagers à choisir ce type de vacances est important. Et c’est un phénomène que l’on retrouve sur tous les grands marchés européens, comme on le verra ensuite.

C’est ce qui fait dire à Erminio Eschena qu’après un « rééquilibrage » du marché dans les deux ans qui viennent, on devrait assister de nouveau à une forte croissance à partir de 2019 et l’arrivée d’une nouvelle génération de paquebots exploités notamment au départ des ports français. « Les investissements colossaux lancés par les compagnies dans de nouveaux navires tireront l’ensemble de la filière vers le haut dans la prochaine décennie », assure le président de CLIA France.

Ne pas se contenter des départs nationaux


Les effets de yoyo des marchés liés aux variations de capacités posent néanmoins une question de fond : Comment réduire la dépendance aux départs proposés dans des ports nationaux ? « La croisière est une belle offre, très qualitative et désormais bien installée dans les réseaux de distribution. La proximité des ports de départ, comme Marseille, est fantastique et a été un élément clé pour amoindrir les coûts d’acheminement et créer l’adhésion du public à ce mode de vacances. Toutefois, s’il faut continuer à s’appuyer sur les ports français pour capter les néophytes notamment, nous devrons aussi développer pour ceux qui connaissent et apprécient la croisière des offres plus lointaines, des destinations qui ne sont pas de proximité, en travaillant en particulier sur les packages avec l’aérien ». En clair, il s’agit de décloisonner les différents marchés émetteurs (4 croisiéristes européens sur 5 partent en Europe, en majorité au départ de leur pays) : «  Ce sera je pense l’un des grands défis des années qui viennent, où comment faire en sorte que les Européens découvrent grâce à la croisière autre chose que la Méditerranée, l’Europe du nord et les Caraïbes. Tout comme nous avons défriché le marché asiatique en emmenant cette clientèle en Europe avec l’argument que la croisière permettait de découvrir plusieurs pays en une semaine, il faudra convaincre les Européens de venir avec nous pour découvrir l’Amérique du nord, l’Amérique du sud, l’Afrique du sud, l’océan Indien, les Emirats ou encore l’Océanie ».

A l’instar des clubs de vacances, l’idée est donc de convaincre un nombre croissant de vacanciers de choisir d’abord un voyage en croisière, et ensuite une destination.

L’Allemagne et le Royaume-Uni en forte hausse

Concernant l’Europe, le marché de la croisière poursuit donc globalement sa croissance. L’Allemagne, devenue leader devant le Royaume-Uni en 2015, a confirmé sa position avec une hausse de 11.3%, lui permettant de dépasser la barre des 2 millions de passagers. Cela s’explique par la forte hausse de capacité offerte aux croisiéristes germanophones, avec en particulier l’entrée en service de nouveaux paquebots chez AIDA Cruises et TUI Cruises. Les mêmes causes ont provoqué les mêmes effets sur le marché britannique qui, après avoir reculé en 2014 suite à une réduction des départs depuis l’Angleterre, a progressé de 9% en 2015 et de 5.6% en 2016 grâce au redéploiement de capacités. Il en résulte un record, avec près de 1.9 million de passagers l’an dernier.

L’Espagne remonte lentement

L’Espagne, quant à elle, confirme son redressement débuté en 2015 après des années de difficultés liées aux lourdes conséquences de la crise économique sur la péninsule ibérique. Ainsi, en 2016, 486.000 Espagnols sont partis en croisière, soit une hausse de 4.2% par rapport à 2016. Même si l'augmentation des prix est aussi un très bon indicateur, le marché espagnol, encore convalescent, est encore loin d’avoir retrouvé son niveau de 2012 (576.000 passagers).

Italie : 172.000 passagers de perdus depuis 2011

Le marché italien, troisième d'Europe, poursuit quant à lui sa décrue. De 923.000 passagers en 2011, il est tombé à 751.000 l’an dernier, soit une nouvelle baisse de plus de 7% par rapport à 2015. Après avoir souffert du naufrage du Concordia en 2012, ce marché dominé par l’offre méditerranéenne a souffert de la dégradation de la situation sécuritaire au sud et à l’est de la Grande Bleue, limitant l’offre et donc les capacités proposées. Des problématiques d’infrastructures et de règlementations pour les grands paquebots, par exemple à Venise, pèse également sur le déploiement des flottes.

123 navires dans les eaux européennes l’an dernier

Sixième grande zone émettrice en Europe, la Scandinavie et la Finlande ont elles aussi marqué le pas, avec 226.000 passagers en 2016, (-2.2% par rapport à 2015).

Alors que la Méditerranée reste la destination la plus populaire pour les Européens, le nord du continent est de plus en plus prisé. 39 compagnies de croisière ont opéré dans la région l’an dernier, pour un total de 123 navires. En tout, 18% de la flotte mondiale a sillonné la Méditerranée en 2016 et 11% le reste de l’Europe.

Pour 2017, les capacités vont être renforcées par les armateurs, avec 26 nouveaux navires, laissant espérer une poursuite de la croissance européenne.

Pour mémoire, le marché mondial de la croisière devrait se situer autour de 24 millions de passagers en 2016, les projections tablant sur 34 millions à l’horizon 2026.


Dernière édition par corsair le Lun 20 Mar - 15:20, édité 1 fois


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Lun 20 Mar - 7:32

17/03/2017 en traduc auto

La Méditerranée a enregistré plus de 27,4 millions de mouvements de passagers en 2016

MedCruise Statistiques annuelles Rapport enregistre plus de 27,4millions de croisieristes et 13,460 escales de croisière en Méditerranée et ses mers adjacentes en 2016.

Le président MedCruise Kristijan Pavic a présenté l'examen annuel au Seatrade Cruise mondiale, mercredi après-midi.

Les membres MedCruise, représentant 80% des ports recevant des navires de croisière en Méditerranée, ont connu une croissance de 2,4% au total par rapport au cinq ans precedent.

En termes de navires de croisière.

Les 75 membres portuaires représentant plus de 100 destinations ont connu une baisse du nombre de 8,2% par rapport aux 14,662 escales de l'année 2012 de croisière.

La tendance des navires de croisière à devenir plus grand en taille est soulignée 2016 était la deuxième année consécutive que le nombre moyen de passagers par croisière escalant en Méditerranée et ses mers adjacentes était supérieur à 2.000.

« En dépit face à des problèmes géopolitiques dans certaines parties de la Méditerranée et le déploiement de plus de navires dans les marchés émergents comme l'Asie au cours des dernières années, la Méditerranée et  ses mers adjacentes est une région qui continue de susciter l' intérêt accru des passagers de croisière

«Le défi pour les ports méditerranéens, les destinations et toutes les autres parties prenantes est de fournir toutes les conditions qui permettront de transformer cette croissance à une économie durable et de permettre l'expansion des activités de croisière


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Lun 27 Mar - 8:25

21/03/2017 breve en traduc auto




Avec l'acier-coupe pour le premier navire Virgin Voyages de prévu pour mercredi à Sestri Ponente la cour de Fincantieri

Président et chef de la direction Tom McAlpin présidera et devrait partager une mise à jour sur la façon dont les plans Virgin à «faire des vagues».


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Lun 27 Mar - 8:51

23/03/2017

Tauck élargit son offre et des capacités visant à Cuba!

C' est une marque bien connue ,  l'Américain Tauck a de grands projets pour célébrer en 2018 son 25e anniversaire dans le monde des petits navires de croisière!



Tous les nouveaux produits ont été annoncés lors d' une conférence de presse au Seatrade mondiale : se distingue parmi tous les projets de doubler la flotte en partenariat avec la société de luxe dédié aux croisières d'expédition du Ponant .
Tauck est le concept de « petit est le nouveau luxe » son point fort: ses navires fluviaux en fait ne pas accepter plus de 118 personnes à bord et les nouvelles unités entrent également en dessous de ce nombre, pouvant accueillir seulement 98 personnes.

Bien que ne possédant pas les navires de l' expédition, la collaboration avec Ponant , dont la flotte va se développer avec l'arrivée de quatre nouveaux navires va sûrement apporter des avantages au programme  Tauck Terre Voyages , qui représente actuellement 40% du produit offert.







Actuellement Tauck utilise cinq navires du Ponant pour 10 routes, mais d'ici 2020 , le nombre passera à 9, soutenir davantage l'investissement dans la croissance de la catégorie.


Cela permettra à la Société d'étendre ses itinéraires aussi vers Cuba, destination chaude de cette 2018, à bord du Ponant , la voile entre La Havane et Santiago de Cuba, Cienfuegos et Trinidad, avec trois départs dédiés en Décembre 2018 et trois au mois de Janvier 2019.

Mais la première croisière en collaboration avec Ponant sera vers le magnifique Islande, à bord L et Lapérouse :  Tauck offre cinq départs à l' Islande, dont le premier appareillera le 3 Juillet 2018. Une semaine avec départ et retour de Reykjavik.



Mais les nouvelles ne se termine pas là: prêt en fait, l'expansion de la coopération avec la BBC la Terre , qui a déjà quatre ans de partenariat, notamment avec l'émission de télévision populaire Planète Terre II .

A partir de cette année, toutes les croisières Tauck apprécieront la programmation exclusive de la Terre de la BBC , conçu pour aider les passagers à entrer en contact avec la faune et de la nature , mais aussi avec la formation et la certification des directeurs de Tauck Tours par cinéastes et historiens BBC.

Merci au programme Tauck Terre Voyages  et experts BBC Earth , vous pouvez utiliser des instruments spécifiques tels que des microphones sensibles à longue portée, des caméras, des lunettes pour la vision nocturne et des caméras activées automatiquement, fournissant croiseurs méthodes uniques d'interaction avec l'environnement .



Dans l' ensemble, le programme de la croisière Tauck est tout compris:

-gratuit excursions à terre
-pourboire inclus
-les frais de port et les taxes
-transferts aéroport
-la manutention des bagages
-Accès gratuit à Internet
-repas à bord et restaurants à bord
-la bière, du vin et des cocktails à bord
-séjours à l'hôtel avant et / ou après la croisière sur la plupart des itinéraires.

Tauck est une gestion familiale de trois générations et répond principalement à des groupes, qu'ils soient membres de la famille: ils avouent eux - mêmes de ne pas être une alternative pas cher mais la grande valeur de la formule tout compris pour un groupe de Voyage, voyager sans pensées, il est inestimable et fait une différence.

en 2mn voici un des album/Tauck inscrit dans l'Accélérateur, section fluvial


Le Tauck river ship : Inspire



118pax - navigue sur le Rhin ( Amsterdam a Bale) et la Moselle










































































































































Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Lun 27 Mar - 9:05

24/03/2017 art italien

Croisières en Europe un marché portant sur le  socle de 6,7 millions de passagers par an

Avec une croissance de 3,4% des passagers européens que l'année précédente, l'industrie des croisières est confirmé une fois de plus solide. Haut de la liste du Vieux Continent, selon les données présentées par CLIA Cruise à Seatrade mondial 2017, il y a l' Allemagne, le Royaume-Uni et de l' Irlande . 
Au cours de la dernière décennie , le marché européen est un marché qui n'a cessé de croître et compte maintenant 6,7 millions de voyageurs . En particulier, alors, la tendance des cinq dernières années a été de plus en plus sur tous les marchés, en particulier en Allemagne, où il était à un niveau record de plus de 2 millions de passagers, soit une augmentation de 11,3%, le Royaume-Uni et Irlande, où la croissance a été de + 5,6%. De plus positive les chiffres de l' Espagne, qui a terminé 2016 avec + 4,2% en 2015.




Avec 751.000 passagers de croisière traitées, l' Italie est confirmé pour une autre année à la troisième place  et couvre désormais 11% du marché total européen, en dépit d' une légère baisse par rapport à 2015. « Cette légère baisse est à considérer dans un tendance de croissance qui dure depuis 2013 malgré la crise économique, les problèmes budgétaires et bureaucratiques, ainsi que la question non résolue des grands navires à Venise », explique Francesco Galietti, directeur de Clia Italie . 
Dans le cadre du bassin méditerranéen, notre pays continue d'occuper un rôle important parmi les destinations les sept dernières années ont en effet été traitées plus de 10 millions de passagers par an et en 2016 a atteint le cap des 11 millions.



Comme dans le passé, puis 4 5 Européens choisissent des destinations européennes dont plus de 50% dans les îles de la Méditerranée et de l'Atlantique et environ 21% en Europe du Nord et la mer Baltique. Trois des quatre Italiens choisissent enfin la Méditerranée comme destination principale.

En 2016 étaient 6.674 millions de passagers européens sont montés à bord d' un bateau de croisière, avec un séjour moyen de 8 nuits. L' Allemagne reste le plus grand marché avec plus de 2 millions de passagers de croisière, suivi du Royaume - Uni avec près de 1,9 million. La Méditerranée reste la destination préférée en Europe , bien que l' Europe du Nord continue de croître, l' enregistrement d' un + 2,1% en 2016. L' année dernière , ont été utilisés en Méditerranée pour 18,3% des navires et l11,1% dans le reste de l' Europe. 39 compagnies de croisières ont fonctionné dans le Vieux Continent, employant un total de 123 navires .

Pour memoire : corsair

A)

Croisière : L’Europe globalement en hausse, la France accuse sa première baisse

A l’occasion du Seatrade de Miami, l'Association Internationale des Compagnies de Croisières (CLIA) a publié hier ses statistiques sur l’évolution du marché européen. Ce dernier continue de croître, quasiment 6.7 millions d’Européens ayant opté en 2016 pour des vacances maritimes, soit 3.4% de plus qu’en 2015. 

Très dynamique ces dernière années, le marché français, qui avait doublé en l’espace de six ans, accuse en revanche, et pour la première fois, une baisse. Celle-ci est d’ailleurs assez sensible (-6.2%), faisant retomber le nombre de croisiéristes français sous la barre des 600.000, soit 574.000 passagers en 2016 contre 615.000 l’année précédente.

Réduction des capacités et contexte électoral

Cette décrue semble essentiellement liée à une baisse de capacités, avec moins de départs proposés depuis les ports hexagonaux. Costa avait ainsi un navire de moins à Marseille l’an dernier, alors que Croisières de France, qui vient de disparaitre, annulait à l’automne plusieurs départs. S’y sont ajoutés, en fin d’année, les premiers effets de l’attentisme de la clientèle tricolore à l’approche des élections. Ce qui n’est d’ailleurs pas une surprise, l’Hexagone étant connu pour subir un fléchissement de la consommation avant les grandes échéances électorales. « 2016 a été une année charnière pour le développement de l'industrie de la croisière en France où, de toute évidence, les ajustements temporaires de capacité proposée ainsi que des crispations à la consommation structurelles au contexte particulier de notre pays ont eu un impact direct sur la croissance de notre filière », confirme le président de CLIA France. Erminio Eschena se montre néanmoins optimiste pour l’avenir : « Dans un marché aux perspectives de pénétration parmi les plus importantes en Europe où les croisières se sont installées durablement dans l'éventail de choix des vacanciers français, nous regardons avec confiance les années futures grâce à l'excellence de la qualité de l'offre et à la diversité de son contenu ».

Encore deux années peu prometteuses

Cela étant, sauf redéploiements de navires non prévus pour le moment, 2017 et 2018 ne s’annoncent pas non plus comme de grands crus en France puisque de nouvelles réductions de capacités sont à prévoir. La disparition de Croisières de France, qui représentait environ 80.000 passagers, sera difficile à compenser, malgré l’arrivée en juin d’un nouveau paquebot géant au départ de Marseille, le MSC Meraviglia, en cours de construction à Saint-Nazaire et qui s’ajoutera aux unités déjà déployées localement par MSC Cruises. Leader du marché français, Costa, dont un tiers des 15 navires est désormais exploité en Chine, va encore perdre une unité cet été avec le transfert en Asie du neoRomantica. La compagnie italienne, dont le bateau le plus récent date de la fin 2014, devra attendre 2019 pour mettre en service son prochain fleuron. MSC, de son côté, recevra une unité neuve pour l'été 2018 en Méditerranée (le MSC Seaview, repositionné au Brésil à l'automne) et deux en 2019.

L’offre continue de tirer la demande

Moins de bateaux à remplir, c’est aussi mécaniquement une baisse de la pression commerciale et des actions marketing, qui pourraient par exemple se traduire par une réduction des campagnes publicitaires et donc de la visibilité de cette offre de voyages. La croisière, qui s’est démocratisée depuis une décennie et a bien mieux résisté que d’autres segments de l’industrie touristique aux difficultés économiques et sécuritaires, garde néanmoins, pour l’heure, une caractéristique assez spécifique : celle de voir l’offre tirer la demande et non l’inverse. En clair, plus il y a de bateaux et de départs, plus le nombre de passagers à choisir ce type de vacances est important. Et c’est un phénomène que l’on retrouve sur tous les grands marchés européens, comme on le verra ensuite.

C’est ce qui fait dire à Erminio Eschena qu’après un « rééquilibrage » du marché dans les deux ans qui viennent, on devrait assister de nouveau à une forte croissance à partir de 2019 et l’arrivée d’une nouvelle génération de paquebots exploités notamment au départ des ports français. « Les investissements colossaux lancés par les compagnies dans de nouveaux navires tireront l’ensemble de la filière vers le haut dans la prochaine décennie », assure le président de CLIA France.

Ne pas se contenter des départs nationaux

Les effets de yoyo des marchés liés aux variations de capacités posent néanmoins une question de fond : Comment réduire la dépendance aux départs proposés dans des ports nationaux ? « La croisière est une belle offre, très qualitative et désormais bien installée dans les réseaux de distribution. La proximité des ports de départ, comme Marseille, est fantastique et a été un élément clé pour amoindrir les coûts d’acheminement et créer l’adhésion du public à ce mode de vacances. Toutefois, s’il faut continuer à s’appuyer sur les ports français pour capter les néophytes notamment, nous devrons aussi développer pour ceux qui connaissent et apprécient la croisière des offres plus lointaines, des destinations qui ne sont pas de proximité, en travaillant en particulier sur les packages avec l’aérien ». En clair, il s’agit de décloisonner les différents marchés émetteurs (4 croisiéristes européens sur 5 partent en Europe, en majorité au départ de leur pays) : «  Ce sera je pense l’un des grands défis des années qui viennent, où comment faire en sorte que les Européens découvrent grâce à la croisière autre chose que la Méditerranée, l’Europe du nord et les Caraïbes. Tout comme nous avons défriché le marché asiatique en emmenant cette clientèle en Europe avec l’argument que la croisière permettait de découvrir plusieurs pays en une semaine, il faudra convaincre les Européens de venir avec nous pour découvrir l’Amérique du nord, l’Amérique du sud, l’Afrique du sud, l’océan Indien, les Emirats ou encore l’Océanie ».

A l’instar des clubs de vacances, l’idée est donc de convaincre un nombre croissant de vacanciers de choisir d’abord un voyage en croisière, et ensuite une destination.

L’Allemagne et le Royaume-Uni en forte hausse

Concernant l’Europe, le marché de la croisière poursuit donc globalement sa croissance. L’Allemagne, devenue leader devant le Royaume-Uni en 2015, a confirmé sa position avec une hausse de 11.3%, lui permettant de dépasser la barre des 2 millions de passagers. Cela s’explique par la forte hausse de capacité offerte aux croisiéristes germanophones, avec en particulier l’entrée en service de nouveaux paquebots chez AIDA Cruises et TUI Cruises. Les mêmes causes ont provoqué les mêmes effets sur le marché britannique qui, après avoir reculé en 2014 suite à une réduction des départs depuis l’Angleterre, a progressé de 9% en 2015 et de 5.6% en 2016 grâce au redéploiement de capacités. Il en résulte un record, avec près de 1.9 million de passagers l’an dernier.

L’Espagne remonte lentement

L’Espagne, quant à elle, confirme son redressement débuté en 2015 après des années de difficultés liées aux lourdes conséquences de la crise économique sur la péninsule ibérique. Ainsi, en 2016, 486.000 Espagnols sont partis en croisière, soit une hausse de 4.2% par rapport à 2016. Même si l'augmentation des prix est aussi un très bon indicateur, le marché espagnol, encore convalescent, est encore loin d’avoir retrouvé son niveau de 2012 (576.000 passagers).

Italie : 172.000 passagers de perdus depuis 2011

Le marché italien, troisième d'Europe, poursuit quant à lui sa décrue. De 923.000 passagers en 2011, il est tombé à 751.000 l’an dernier, soit une nouvelle baisse de plus de 7% par rapport à 2015. Après avoir souffert du naufrage du Concordia en 2012, ce marché dominé par l’offre méditerranéenne a souffert de la dégradation de la situation sécuritaire au sud et à l’est de la Grande Bleue, limitant l’offre et donc les capacités proposées. Des problématiques d’infrastructures et de règlementations pour les grands paquebots, par exemple à Venise, pèse également sur le déploiement des flottes.

123 navires dans les eaux européennes l’an dernier

Sixième grande zone émettrice en Europe, la Scandinavie et la Finlande ont elles aussi marqué le pas, avec 226.000 passagers en 2016, (-2.2% par rapport à 2015).

Alors que la Méditerranée reste la destination la plus populaire pour les Européens, le nord du continent est de plus en plus prisé. 39 compagnies de croisière ont opéré dans la région l’an dernier, pour un total de 123 navires. En tout, 18% de la flotte mondiale a sillonné la Méditerranée en 2016 et 11% le reste de l’Europe.

Pour 2017, les capacités vont être renforcées par les armateurs, avec 26 nouveaux navires, laissant espérer une poursuite de la croissance européenne.

Pour mémoire, le marché mondial de la croisière devrait se situer autour de 24 millions de passagers en 2016, les projections tablant sur 34 millions à l’horizon 2026.

B)

La Méditerranée a enregistré plus de 27,4 millions de mouvements de passagers en 2016

MedCruise Statistiques annuelles Rapport enregistre plus de 27,4millions de croisieristes et 13,460 escales de croisière en Méditerranée et ses mers adjacentes en 2016.

Le président MedCruise Kristijan Pavic a présenté l'examen annuel au Seatrade Cruise mondiale, mercredi après-midi.

Les membres MedCruise, représentant 80% des ports recevant des navires de croisière en Méditerranée, ont connu une croissance de 2,4% au total par rapport au cinq ans precedent.

En termes de navires de croisière.

Les 75 membres portuaires représentant plus de 100 destinations ont connu une baisse du nombre de 8,2% par rapport aux 14,662 escales de l'année 2012 de croisière.

La tendance des navires de croisière à devenir plus grand en taille est soulignée 2016 était la deuxième année consécutive que le nombre moyen de passagers par croisière escalant en Méditerranée et ses mers adjacentes était supérieur à 2.000.

« En dépit face à des problèmes géopolitiques dans certaines parties de la Méditerranée et le déploiement de plus de navires dans les marchés émergents comme l'Asie au cours des dernières années, la Méditerranée et  ses mers adjacentes est une région qui continue de susciter l' intérêt accru des passagers de croisière

«Le défi pour les ports méditerranéens, les destinations et toutes les autres parties prenantes est de fournir toutes les conditions qui permettront de transformer cette croissance à une économie durable et de permettre l'expansion des activités de croisière


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Lun 3 Avr - 8:16

30/03/2017 - art US en traduc auto


Une nouvelle étude montre le leadership de l'industrie des croisières dans la performance environnementale




Une nouvelle étude publiée par Cruise Lines International  et réalisée par des experts de l'environnement maritime indépendants des pratiques environnementales et la performance de l'industrie de la croisière, il montre être un « chef de file adopteurs dans le secteur maritime commercial mondial dans les domaines liés aux émissions de contrôle et gestion des eaux usées, Dr James Corbett, PhD, co-auteur et partenaire principal à l'énergie et Environmental Research Associates (AERE) a dit Seatrade Cruise Nouvelles dans une interview exclusive.

Commandée par CLIA et préparé par EERA, l'étude détaillée des diverses sources de recherche et de données multiples a analysé les pratiques et la performance de la flotte mondiale membres Cruise Line CLIA de près de 300 navires de croisière océaniques en cours ainsi que l'investissement de l'industrie en matière d'innovation technologique à bord des navires nouvellement construits dans sa flotte en pleine croissance.

L'étude a également constaté que les membres de la ligne de croisière CLIA sont des leaders dans le développement des politiques de l'industrie et les meilleures pratiques que la performance environnementale plus positif, le Dr Corbett indiqué.

L'étude montre que l'impact global sur l'environnement et la performance des navires de croisière améliorent par le développement continu de la technologie, des carburants de remplacement et des politiques robustes, l'industrie obligatoire de l'environnement.

EERA a également constaté que, bien que les navires de croisière représentent moins de 1% de la flotte maritime commerciale mondiale, les actions de l'industrie ont contribué de manière substantielle aux initiatives de la communauté maritime dans la gérance environnementale.

« Préservation et leur préservation des ressources naturelles précieuses du monde est non seulement la bonne chose à faire, mais il est essentiel de l'expérience de croisière pour les générations à venir », a déclaré Cindy D'Aoust, président et chef de la direction CLIA.

«Notre analyse technique de la direction de l'industrie des croisières et de la performance dans le travail pour protéger l'environnement a constaté que les lignes de croisière membres hauturiers de CLIA vont souvent au-delà des mesures environnementales de protection requises par la réglementation, dit Corbett, professeur à l'Université du Delaware School of Marine et de la politique scientifique.

Lorsque l'on compare le niveau des émissions de tous les navires de navigation commerciale dans les ports où les navires de croisière visitent aux États-Unis et en Europe, l'étude a révélé que les à-couchette émissions des navires de croisière ne représentent que 3% et 1,2% de toutes les émissions dans ces ports les Etats-Unis et en Europe, respectivement.


Dans l'ensemble, l'EERA a constaté que CLIA membres Cruise Line respectent ou dépassent d'émissions atmosphériques internationales.

38% de la flotte de croisière à bord de courant comprend un système de nettoyage des gaz d'échappement. « De nombreux camions-citernes et conteneurs seraient susceptibles de passer à des carburants plus propres lorsque des réglementations plus strictes pour limiter la teneur en soufre entre en vigueur et connaître près de 40% des navires de croisière ont déjà abordé cette question était certainement l'un des « résultats » de l'étude et » était un nombre beaucoup plus important que prévu », selon Corbett.

Technologies et les meilleures pratiques identifiées adoptées par le secteur des croisières dans le rapport de l'EERA comprenaient des systèmes pour réduire les émissions atmosphériques provenant des cheminées d'échappement, y compris, à titre d'exemple, les systèmes de nettoyage de gaz équipement professionnel échappement (EGCS) pour réduire les oxydes de soufre (SOx) et les matières particulaires; l'utilisation de l'énergie à terre lorsqu'elles sont disponibles (9% de la flotte de croisière est équipé d'une capacité de puissance de rivage), tout en notant que l'utilisation des progrès dans les technologies de réduction des carburants et des émissions de remplacement pourraient réduire la nécessité d'investir dans l'alimentation à quai supplémentaire à l'avenir; commutation de carburant pour abaisser en soufre du carburant avant d'entrer dans une zone de contrôle des émissions (ECA), si d'autres méthodes de réduction des émissions ne sont pas disponibles par ailleurs sur un bateau de croisière et l'investissement dans l'utilisation de carburants de remplacement comme le gaz naturel liquéfié (GNL), le nombre des nouvelles commandes de construction pour les navires alimentés au GNL de plus en plus.

Le rapport de l'EERA constate que les effluents d'eaux usées des navires de membres de la ligne de croisière CLIA océaniques respectent ou dépassent les normes prescrites par l'Organisation maritime internationale (OMI) pour le transport maritime international.

la politique d'évacuation des eaux usées obligatoires de CLIA, qui interdit le rejet d'eaux usées non traitées des navires de croisière hauturiers partout dans la mer, va bien au-delà de la réglementation des eaux usées internationales qui permettent aux navires commerciaux de rejeter des eaux usées non traitées dans l'océan fourni un navire se trouve à 12 miles marins de la côte et se déplaçant à des vitesses désignées.

Le secteur des croisières est également leader dans le développement et le déploiement de systèmes avancés de traitement des eaux usées (AWTS), Corbett cité.

Au moins 26 newbuilds utiliseront AWTS, et on estime que 50% des nouveaux navires de croisière au cours de la prochaine décennie utiliseront AWTS, qui va au-delà déjà strictes et des exigences réglementaires efficaces des eaux usées.

Le rapport montre que les membres de la ligne de croisière CLIA ont fait preuve de leadership dans la gestion des eaux usées dans plusieurs domaines, y compris aucune politique d'évacuation des eaux usées non traitées; le développement et le déploiement de systèmes de traitement des eaux usées avancée, sur un nombre important de nouveaux navires de croisière; le respect de tous les règlements d'égouts aux niveaux national et international, dans de nombreux cas, dépassant la performance de la communauté maritime commerciale plus large; le respect volontaire des mesures de la mer Baltique Zone spéciale pour puits d'eaux usées avant la mise en œuvre.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Ven 7 Avr - 6:24

06-04-2017 Tout cela pour ça...quand nos dirigeants capitulent

Les Chantiers de l'Atlantique sous pavillon italien

Le secrétaire d'État à l'Industrie, Christophe Sirugue, a confirmé qu'un «accord de principe» avait été trouvé avec le groupe Fincantieri, qui a présenté «un projet industriel ambitieux». La possibilité d'une nationalisation temporaire de l'entreprise, alternative à la vente au groupe public italien, sera donc restée à l'état de menace.



suivre le lien

http://forum.plaisir-croisiere.fr/t2482p150-news-sur-la-navale-mondiale-les-chantiers-de-constructions-navales-dont-chantiers-stx-stnaz#32069


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Mer 12 Avr - 16:53

11/04/2017

la video du soir




Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Mer 12 Avr - 16:54

11/04/2017

Le marché des refits des bateaux de croisiere en pleine expansion




1.5 milliard de dollars. C’est ce que les compagnies de croisière ont dépensé l’an dernier dans la rénovation de leurs flottes d'après une étude de Seatrade Cruise. Selon celle-ci, les deux tiers de ces investissements ont été réalisés au premier semestre 2016, sur un peu plus de 40 navires, soit environ  8% de la flotte en service. 
Du fait de l’accroissement significatif du nombre de bateaux de croisiere en activité, ce marché est en pleine croissance, les bateaux nécessitant, en plus de leurs arrêts techniques classiques, des travaux réguliers pour remettre à neuf leurs espaces publics et cabines ou les adapter à l’évolution des standards en matière d’hôtellerie, de services et de divertissements.


Plus ou moins importants selon l’âge des navires, ces travaux peuvent aller de simples rafraîchissements et changements de moquettes à des opérations très lourdes de remise à neuf ou de reconstruction d’espaces. Certains bateaux, comme ce fut récemment le cas avec quatre unités de MSC Cruises, sont même allongés afin d’accroître leurs capacités et intégrer de nouveaux locaux et services.

Alors que la croisière connait un essor considérable, se traduisant par un programme de constructions neuves sans précédent (plus de 70 nouveaux navires doivent être livrés d’ici 2025 pour une valeur supérieure à 50 milliards d’euros), le marché de la rénovation va mécaniquement continuer lui aussi de croître. Et dans ce domaine, les chantiers européens, notamment allemands, espagnols, italiens et français, sont bien placés. 
Ainsi, selon Seatrade Cruise, cette activité a représenté pour eux, en 2015, un milliard de dollars de contrats.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Lun 17 Avr - 15:53

14/04/2017

démarrage UK lance un site de comparaison de croisière

Nouveau démarrage au Royaume-Uni, Compare Cruise a lancé cette semaine en offrant un site de comparaison de prix pour les croisières à travers différentes compagnies de croisières et aussi des agents de voyage.

Dont le siège est à Londres, le site Web de croisière se compare plus de 200.000 prix de croisière pour environ 24 000 croisières différentes et comprend des guides et des photos de lignes de croisière, leurs navires, des cabines et des destinations dans le monde entier.

Il dispose également des plans de pont de bateaux de croisière interactive et regarder numérisé dans une cabine sur un navire.


La technologie sur mesure derrière le site a été développé en interne et a pris trois ans pour terminer, informe fondateur et PDG de Compare Cruise, Mark Shepherd.

Les 36 ans est un avocat spécialisé dans les litiges de la technologie, qui a passé les 13 dernières années à travailler à deux des plus grands cabinets d'avocats du Royaume-Uni et aussi un lecteur de piscine semi-professionnel, commentateur sportif et auteur de cinq livres.

Visant la principale à l'afflux de nouveaux croiseurs qui sont plus jeunes et plus technologiquement au courant que jamais, Shepherd, explique: « Quand je suis allé réserver une croisière, je l'ai trouvé très difficile et beaucoup de temps pour comparer les offres entre les différentes compagnies de croisières et agents de voyage, et je me sentais comme le marché des croisières de réservation a été années lumière derrière les marchés équivalents pour le vol et les hôtels.

Malgré les énormes progrès technologiques dans la conception des navires de croisière, la technologie pour les réservations de manutention n'a pas encore pris, selon Shepherd qui a déclaré moins de 10% des réservations de croisières au Royaume-Uni sont en ligne. « Une grande raison est l'absence de bons sites de comparaison de la qualité du type qui sont la norme pour les vols et les hôtels, » il croit.

« Nous avons donc décidé de créer un tout nouveau type de site qui combine une technologie innovante avec un contenu de haute qualité pour rendre le processus de réservation de croisière rapide, simple et transparente », a expliqué Shepherd.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Lun 24 Avr - 12:39

18/04/2017

Göteborg saison forte

Faits saillants de la saison de croisière juste ouvert de Göteborg sera un appel par la Norwegian Getaway 4000 passagers, le plus grand navire de la capacité de passagers jamais visiter le port suédois, et TUI Cruises nouveau Mein Schiff 6.




Au total, 44 escales transportant 60.000 passagers sont prévus. Cela représente une hausse de 34 escales l'an dernier.

Petra Gamerdinger, directeur de croisière à Göteborg & Co., voit l'occasion « grand » pour augmenter le tourisme de croisière et a noté l'âge moyen des voyageurs par bateau est en baisse. Ils aiment explorer de façon indépendante, dit-elle.

Cruisers proviennent principalement de l'Allemagne, le Royaume-Uni, des États-Unis et en Italie. Chaque dépense en moyenne 700 couronnes suédoises (77,50 $) sur la nourriture, le shopping et les excursions. Cette année, le secteur des croisières devrait générer des recettes touristiques de près de 42m couronnes suédoises (4,65 M $).

La saison se terminera le 9 octobre cependant deux appels de Noël sont prévus en Décembre.


2017 sera l'année dernière pour les navires de croisière à Frihamnen, comme indiqué précédemment , étant donné que la région fera partie d'un développement urbain avec des maisons et des bureaux, ce qui oblige les opérations de croisière pour trouver un nouvel emplacement.

Le nouveau terminal de croisière central situé à Stigbergskajen en Masthugget. Le quai et une partie du terminal, Amerikaskjulet, sont en cours de restauration pour être prêt à accueillir les navires à partir du printemps 2018. L'installation sera appelé America Cruise Terminal.

les responsables du port ont dit l'emplacement est à distance de marche des quartiers les plus confortables et accueillantes »de Majorna, Linné et Haga, et un court trajet en transports en commun ou en bus affrété dans le centre-ville.

« Touristes de croisière peuvent attendre à une réception de premier ordre lorsque la Amerikaskjulet belle et historique revient à la vie en tant que terminal de passagers », a déclaré Jill Söderwall, croisière Vice-président, Administration portuaire de Göteborg.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Lun 24 Avr - 12:45

18/04/2017 art italien, en traduc auto

Les loisirs des grands satans, contaminent la révolution islamique en Iran

Iran, la navigation du premier bateau de croisière de la Révolution islamique



Après des années d'embargo, en 2015 l' Iran, en échange d'un accord sur son programme atomique controversé, il a un assouplissement progressif des sanctions économiques imposées jusqu'alors. L'accord, qui a été bien accueillie par la majorité de la communauté internationale, a permis de relancer progressivement l'économie du pays et stimuler l' investissement en particulier en faveur des secteurs considérés comme stratégiques. 
L' une de ces préoccupations , le tourisme qui a toujours joué un rôle clé dans la politique économique du président Hassan Rouhani. Il va dans cette direction le récent voyage inaugural du premier navire battant la croisière de drapeau iranien depuis la révolution islamique de 1979. Sunny (ensoleillé) , c'est sa devise, a ces derniers jours dans les eaux territoriales du Golfe Persique et a fait escale sur l'île de Qeshm, entre la station naturelle la plus populaire et célèbre le long du détroit d'Ormuz, en face de la côte sud de l' Iran.




Le navire, construit en Suède,plus ferry que bateau de croisiere, il a fait son premier voyage sur une distance de 127 kilomètres (environ 79 miles) en 12 heures. Faites correspondre l'île de Kish, a transporté 200  passagers 

Avec ses 176 m de longueur,largeur 24m  Sunny propos différents types de croisières, d' une durée variable de 4 à 7 jours, selon l'itinéraire. 
A l' intérieur du navire, 130 cabines pour un total de 417 lits, deux salles de cinéma, plusieurs restaurants, une piscine, une bibliothèque, une salle de jeux pour enfants et même une salle de conférence.


« Nous espérons que ce premier voyage entre Kish et Qeshm encouragera le tourisme local sur ces îles, en augmentant le nombre de voyageurs et d' empêcher que des millions de dollars sont dépensés à l' étranger », a déclaré Pejman Bahrami , en charge des ports et du transport maritime l'île de Qeshm.

Ali Asghar Mounesan , directeur général de l'Organisation Free Zone Kish, a ajouté que la principale voie du navire sarà Kish-Qeshm, mais va bientôt ouvrir à de nouvelles destinations. Sur l'écran il y aurait en fait des mouillages dans d' autres îles de la région et la possibilité de naviguer à l'avenir, à Dubaï.

Les tarifs pour la nouvelle croisière à bord de Sunny sont environ 5 millions de rials, soit environ 135 $ par personne.



Malgré ses pittoresques plages de sable blanc et son patrimoine artistique et culturel, l' Iran n'a jusqu'à présent pas été en mesure de rivaliser avec d' autres destinations dans la région - tous Dubaï et plus généralement les Émirats arabes unis - en raison des restrictions économiques sévères financières et impôts dans le pays. Cependant, les mesures d'incitation dans le secteur du tourisme du président politique Rouhani ont permis au pays d'augmenter le nombre de visiteurs est passé de 2,2 millions en 2009 à 5,2 millions en 2015.  Dans la foulée de ces données encourageantes, gouvernement vise maintenant à la construction de 300 nouveaux hôtels à travers le pays au cours des cinq prochaines années et de transformer l'île de Hendurabi près de Kish, un paradis écologique ambitieux sans la voiture.

photos+ corsair







The ship SUNNY is a Ferry/bac registered in Palau.
Longueur: 176 m x 24 m / Tirant d'eau : 5,60m
Jauge : 20028 GT
Vitesse (moy./max): 14,5 kn/18,6 kn
Année de construction: 1982


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Lun 24 Avr - 12:51

@corsair a écrit:19/04/2017

dans la presse Romaine, en traduc auto brute

Un changement de vent à drossé le MSC Magnifica  contre le brise lames de la digue de Civitavecchia



Un changement de vent incroyable, le passé en une minute de 9 à 41 noeuds. Ce fut cela, selon toute probabilité, la cause de la confusion que, dans l'après-midi hier soir a le grand navire de croisière MSC Magnifica est entré en collision avec le brise-lames alors qu'il partait pour une autre croisière en Méditerranée. L'impact a été particulièrement violent et a été clairement ressentie au bord où à l'équipage de temps et les passagers se préparaient pour le dîner. Heureusement, il n'y a pas eu de victimes.




Dans un communiqué publié dans la soirée d'hier, le port, ce qui confirme la présence d'un vent fort, explique qu'il est encore en train d'évaluer la dynamique de l'accident et dit que , après la collision du navire a été ramené à l'endroit amarrage à l'aide de deux remorqueurs. A partir hier soir, à bord du MSC Magnifica sont les inspecteurs du Bureau de sécurité de la Garde côtière, ainsi que des ingénieurs techniques de l'institution, afin d'évaluer les dommages causés par l'impact. 

La situation est surveillée en permanence par la salle des opérations du port, qui permettra au navire de naviguer à nouveau qu'après avoir effectué les contrôles techniques du registre naval qui doit confirmer que les conditions de navigation. En attendant l'amélioration des conditions météorologiques, pour des raisons de sécurité, tous les navires, à titre de précaution, faire appel à l'assistance des remorqueurs lors des manoeuvres. 
L'impact contre la paroi extérieure a appeuré  quelques passagers, en particulier ceux qui partent pour une croisière avec des enfants en remorque. Quelqu'uns ont demandé et obtenu la permission de passer la nuit dans les hôtels locaux.

****changement de vent incroyable... de 9 à 41 knots... et les enfants **** tout cela est excessif, et pourquoi pas le changement climatique, la punition de dieu, ou le jihad d'une baleine -corsair-[/b]



Mise à jour 20.30  Msc Magnifica à appareillé, arrivée Marseille 14.00



Il envoit à 21,8knots.... il a 340 nautiques à faire pour rejoindre Marseille il lui faudrai mini 16h à cette vitesse...
mais le passage dans les bouches de Bonifaccio va le ralentir...


mise à jour 23.30 :Pas de passage par les bouches de Bonifaccio.

Il est au 310.

Passage par le cap corse à 21,6 Knots.
Je n'ai pas suivi depuis le départ- arrivée annoncé 11:15, cela  me parait trop optimiste pour etre à quai

il a 330 nautiques, si il maintient à se rythme je pronostique qu' il sera à Marseille à midi

-Pas de risque, sup , le souffle du boulet est deja passé très pret, bien sur il y a les contraintes commerciales...?



Dernière édition par corsair le Lun 24 Avr - 12:52, édité 1 fois


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Lun 24 Avr - 12:52

20/04/2017



20/04/2017  7.35  - Msc Magnifica est à 90 nautiques de Marseille






Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Lun 24 Avr - 12:56

20/04/2017



20/04/2017  7.35  - Msc Magnifica est à 90 nautiques de Marseille




8.40 - il sera à marseille à midi.... je vais faire le point jusqu'a l'arrivée

il est presque à la longitude de toulon à 22,6knots(42km/h)...aqvec le vent dans le c'l...il tape dans les 10% de reserve, tous les moteusr la poignée dans le coin... beaucoup de passagers n'ont jamais du rouler à cette vitesse en croisiere. aujourd'hui c'est navigation eco à 12knots

et la houle qui le pousse

très grosse journée pour le personnel

20/04/2017  mise à jour 9.35

à 42 nautiques de Marseille



mise à jour 11.00



Marseille, passe porte 4 est à 15,8 nautiques du Msc Magnifica, qui navigue toujours à 21knots




11.30 Visuel sur la passe et l'estaque , 5 nautiques



11.45  en approche

Le remorqueur "Costaud" est en sécurité à l'entrée de la passe


Le pilote est à bord, la vitesse est reduite à de 9knots à 1 nautique



11.52 msc Magnifica dans la passe de l'Estaque






12.06 Msc Magnifica est à quai, place aux lamaneurs pour l'amarrage




*********************








21.45 Magnifica appareil  de Marseille pour reprendre le cycle des Itinéraires de son programme de croisieres


Dernière édition par corsair le Mar 25 Avr - 16:10, édité 1 fois


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Lun 24 Avr - 12:58



Le dernier panamamax Msc, classe Musica ; MSC Magnifica, en mini Express






































































Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Lun 24 Avr - 15:26

19/04/2017

La Micronésie, le faux pavillon aux 300 navires



Ce n’est pas un poisson d’avril mais ça y ressemble. L’État fédéré de Micronésie a fait savoir aux Nations unies qu’il n’avait rien à voir avec les 300 navires immatriculés sous son pavillon…
Les îles Marshall, devenues récemment le deuxième pavillon du monde, ne sont pas loin dans le Pacifique. Ont-elles inspiré des petits malins ? En tout cas, selon le site en ligne asiatique Splash, les États fédérés de Micronésie – 600 îles et 100 000 habitants - ont fait savoir dans un courrier à l’Onu qu’une « immatriculation illégale » de navires avait été mise en place au nom du pays.
Selon la mission permanente du pays à l’Onu, la loi actuelle de Micronésie n’autorise pas l’immatriculation internationale de navires et ne garantit pas la certification des équipages à bord. 
Le « Micronesia International Ship Registry » présenté à l’OMI, dont la Micronésie n’est pas membre, est donc bidon. 300 navires seraient ainsi faussement affiliés, avec 1 000 navigants affiliés à de faux certificats STCW.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Lun 24 Avr - 15:27

20/04/2017

Höegh LNG : Les FSRU à la conquête des nouveaux marchés GNL



Sveinung Støhle en est persuadé : « la clé de la croissance des nouveaux marchés du gaz naturel liquéfié, ce sont les FSRU ». Les unités flottantes de stockage et de regazéification (floating storage and regasification unit) sont d’ailleurs devenues le cœur de métier de l’entreprise qu’il dirige, Höegh LNG. La société norvégienne, filiale du groupe familial éponyme, possède par ailleurs deux méthaniers, le GDF Suez Cape Ann affrété par Engie et l’Arctic Princess qui travaille pour Statoil.

Mais désormais, l’essentiel de la flotte est constitué par les FSRU. Höegh en possède déjà six et en a quatre autres en commande. « Comparé à un terminal basé à terre, la production d’un FSRU coûte deux fois moins cher (0.3 dollars/MMBTU) et il peut être construit en deux fois moins de temps. Son utilisation est flexible puisqu’il peut être déplacé et amarré au plus près des besoins du marché. Et quand il n’est pas utilisé comme terminal de regazéification, il peut être utilisé comme méthanier »




Höegh LNG a déployé ses unités à travers le monde. « Nos clients ont des objectifs stratégiques différents. En Indonésie, par exemple, le Lampung, opéré avec PGN, fournit du GNL pour des groupes électrogènes qui auparavant utilisaient du diesel beaucoup plus cher. En Egypte, en Turquie et bientôt au Chili et au Pakistan, nos unités couvrent le déficit de production énergétique et la baisse de la production de gaz domestique. En Colombie, le Höegh Grace vient pallier les baisses saisonnières de la fourniture énergétique locale. Alors qu’en Lituanie, l’apport de GNL via notre FSRU permet à nos clients de diversifier leur fournisseur en gaz et de bénéficier des cours mondiaux du GNL ». Alliés à des énergéticiens comme Engie, Quantum Power ou la compagnie nationale de gaz égyptienne, Höegh LNG affiche des revenus de 33 à 47 millions de dollars pour chacune de ses unités. Et il ne compte pas s’arrêter là.







Sur ce marché de niche, Höegh est en passe de devenir leader devant Excelerate et Golar LNG : en tout 12 FSRU sont en commande qui vont venir s’ajouter à une flotte actuelle de 23 bateaux. « Avant nous, le marché n’existait pas. Compte-tenu des montants d’investissement en jeu, cela va prendre du temps avant que de nouvelles entreprises essaient d’entrer sur le marché ». Le montant des contrats actuellement en cours pour Hoegh LNG est de 6.2 milliards de dollars. « Le potentiel de croissance est énorme ».


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par ORD le Lun 24 Avr - 22:47

Pour revenir au MSC Magnifica, la conséquence de son retard à l'arrivée à Marseille: un embarquement à 15h malgré le numéro 3. Sad


ORD



Costa Fortuna(10), Costa Concordia(11), Costa Victoria(11), Msc Divina(12), Msc Fantasia(12), Msc Fantasia(13),  Msc Poesia(13), Costa Deliziosa(14),  Msc Musica(15), Msc Divina(15),  Costa Pacifica(16) ,Msc Splendida(16), Msc Magnifica(17), Msc Meraviglia(17), Msc Seaview(18).
avatar
ORD
Membre Actif II
Membre Actif II

Sexe : Masculin
Messages : 95
Points : 109
Date d'inscription : 26/05/2014
Age : 43
Localisation : Lyon
Humeur : mer-veilleuse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Mar 25 Avr - 16:12

@ORD a écrit:Pour revenir au MSC Magnifica, la conséquence de son retard à l'arrivée à Marseille: un embarquement à 15h malgré le numéro 3. Sad
Images... images







Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Lun 1 Mai - 8:08

24/04/2017 art italien

Europe alloue 150 millions pour la construction navale « verte »



Bruxelles - Feu vert pour 150 millions par Juncker programme d'investissements dans la construction navale « verte ». Le Bei via le Efsi a conclu un accord avec la banque néerlandaise ABN Amro pour les prêts jusqu'à 150 millions dans le but de moderniser des navires anciens et construire de nouvelles qui sont « verts », afin de réduire les émissions polluantes de la flotte la construction navale. Ceci est le deuxième accord dans le cadre du programme de garantie pour l'industrie de la construction navale de 750 millions d' euros , mis en place dall'Efsi avec le secteur public et privé néerlandais. 
« Le financement de la transition vers des systèmes plus durables et les réseaux de transport exige un engagement à investir « a déclaré le commissaire européen pour le transport Violeta Bulc, que » l'accord d'aujourd'hui démontre que le plan d'investissement peut jouer un rôle important dans la mobiliser des fonds privés pour soutenir cette transition "
.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Lun 1 Mai - 8:10

25/04/2017

Canaries, charge des passagers contre l'embarcadère , brise oléoduc





Il est arrivé à Las Palmas, dans les îles Canaries. Un ferry, à destination de Tenerife, est écrasé contre la jetée du port

Le ferry d’Armas avec 140 passagers à bord a heurté la jetée du port de Tenerife dans la soirée du 21 avril. Un accident spectaculaire qui a fait 13 blessés dont aucun grièvement.

La collision cependant, en raison d'une défaillance des moteurs, a provoqué la rupture d'un pipeline d'hydrocarbures causant une marée noire qui a déjà atteint un 3 kilomètres carrés.

Aussi fermé par précaution l'usine de dessalement, qui fournit l'eau potable à un demi-million de personnes.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par corsair le Lun 1 Mai - 8:24

26/04/2017

Plus de fuel lourd lors de la traversée du canal de Panama




Par une note en date du 19 avril, l’autorité du canal de Panama a fait savoir qu’elle demandait désormais aux navires en attente de transit d’effectuer la bascule du fuel lourd vers une alimentation en gas-oil, et ce avant l’arrivée dans les eaux du canal. Cette demande s’applique à l’ensemble du combustible utilisé, qu’il soit destiné aux moteurs de propulsion, aux auxiliaires, aux bouilleurs et à tout équipement annexe. Le changement doit être effectué deux heures avant l’arrivée du pilote et enregistré sur le logbook de la machine.

Ces nouvelles règles ne s’appliquent pas aux navires simplement en transit ou au mouillage dans les terminaux Pacifique et Atlantique et qui n’empruntent pas le canal.

« Ces règlementations vont permettre de faciliter les opérations et éviter les impacts négatifs sur la santé de nos employant travaillant sur le canal », commente l’ACP


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: On en parle ,News, Faits divers, Breves, Interludes.... de la mer et de la croisiere

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum