Plaisir Croisière Forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
Twitter FPCroisière
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Z06
 
Paulinealamer
 
carreau
 

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


Evénéments

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Evénéments

Message par corsair le Jeu 1 Sep - 7:59

31/08/2016 du navire en traduc auto



guidée par des experts de l'expédition, les clients de Crystal Serenity naviguaient la glace arctique via zodiaque et ont été récompensés par une rencontre remarquable avec un ours polaire.

Comme Crystal Serenity se poursuit à travers le passage du Nord-Ouest, les invités ont visité Cambridge Bay pour un coup d'oeil dans la culture et la faune de l'Arctique sauvage

30/08/2016 - CAMBRIDGE BAY

«Nous sommes arrivés à Cambridge Bay, et à mi-chemin par un autre jour de l'expédition passionnante. Les hélicoptères sont en vol, kayaks déployés et une ville pleine d'histoire et de la culture est vivante. Vous pouvez même voir le Maud flot à travers le port ... les historiens (et les Norvégiens) sont parmi nous effervescent. Nous avons la chance de faire notre premier arrêt au Nunavut à temps pour le Festival des Arts, où nous avons une chance de rencontrer et soutenir les artistes de tout le territoire. Sur la plage, nous sommes accueillis par Annie qui a été occupé jusqu'à la cuisson de l'omble chevalier et une bouilloire sur une bouilloire de thé qui donne la vie. Parfait après une balade Zodiac rapide du Crystal Serenity! Un régal inorganisé supplémentaire est venu pour nous accueillir sous la forme de petits et beaux chiens de travail au fauve  (à distance, bien sûr). »


Crystal Serenity navigates Arctic ice near Cambridge Bay, escorted by the RSS Ernest Shackleton.

A mi-chemin entre le navire et la terre, le conducteur du zodiaque tourné le moteur. Ses clients, emmitouflés dans leurs parkas et à destination de Cambridge Bay, assis silencieusement et patiemment. Même dans la fraîcheur du matin, ils ne me dérange pas d'attendre. La boule de bowling noire, ils regardaient au loin a chuté sous l'eau. Si elles ont eu la chance, il serait refaire surface, peut-être assez proche qu'ils pouvaient voir ses moustaches.

"Il est un phoque», a déclaré le pilote, brisant le silence. "Je pense qu'il est l'écran d'accueil officieuse. "

Sur la plage, les greeters officiels, les habitants de Cambridge Bay, attendent pour saluer les Crystal Cruises invités. Ils se tenaient à côté de leurs maisons et leurs tentes d'été modestes, la friture bannique et agitation orignal ragoût invités pourraient goûter alors qu'ils attendaient dans les taxis la forme de tout véhicule disponible à la ville, à 10 kilomètres.

Après avoir été déposés à l'école secondaire, les invités ont été accueillis avec plus de nourriture: les curseurs de musc de bœufs, char (poisson local) antipasto et un Arctique rhubarbe berry . Bolder invités sont allés pour les cure-dents perçants carrés de peau bowwhale et de la graisse. Faites-nous confiance, muktok est un goût acquis. Même la plupart des Inuits dans cette communauté de 1500 préfèrent obtenir leur dose de graisse de KFC et Pizza Hut de la ville.

Juste en bas de la rue des hauts invités scolaires magasiné pour des souvenirs faits à la main et a rencontré des artisans locaux au Nunavut Arts Festival. «Je suis combler le fossé entre le folklore et futuriste", a déclaré Geronimo Inutiq, un musicien qui ne fait pas d'identifier avec son héritage inuit, mais est inspiré par elle. «Je suis un résident du monde," at-il dit tout en vendant ses CD comportant des compilations de tambours autochtones et le chant de gorge fusionné avec des effets sonores électroniques et la musique classique comme Bach et Beethoven.

Plus bas dans la rue, un ours polaire dominait les invités à lire sur l'histoire locale au centre des visiteurs. Beaucoup avaient juste erré après la marche le long du front de mer pour voir le Maud . Encore partiellement submergée à Cambridge Bay, la Maud a appartenu à l' explorateur norvégien Roald Amundsen célèbre qui est devenu le premier à franchir avec succès le passage du Nord - Ouest. Près de 90 ans après le naufrage en 1930, elle est en train d'être récupéré et ramené à la Norvège. " Maud rentre à la maison!" Proclamé Crystal Serenity capitaine ', le capitaine Birger J. Vorland. Il est heureux de voir le navire est revenu à la sienne, et sa, patrie.

Au plus tôt, le Maud sera Norvège-rentré en 2017. C'est parce que Cambridge Bay est gelé une grande partie de l'année. L'eau est très froid, mais trompeusement, sa couleur, une turquoise invitant, comme tout droit sorti de la Caraïbe. «Nous pensions que nous survolions les Bahamas", a déclaré un couple sur Crystal Cruises excursion en hélicoptère. Ils ont dit que l' un des points forts de leur tournée flightseeing survolait l'aéroport et d' obtenir une vue d'oeil d'un oiseau du Boeing 737 rempli de provisions pour Crystal Serenity -être déchargé sur la piste de gravier barebones.


bonjour cdt

Faits saillants pour les clients qui ont participé aux excursions de randonnée de Crystal Cruises Cambridge Bay comprennent à venir à travers les traces d'animaux et même des restes de caribou et une queue de renard aléatoire. Ils ont également eu le plaisir de rencontrer un local qui a fièrement montré sa robustesse à effet de serre une rareté dans l'Arctique-rempli avec les pois, les haricots, les navets et les herbes. Il a également montré son acolyte à poil, un husky sympathique aux yeux bleus perçants.

Pendant ce temps, dans la baie, un ensemble de grands yeux bruns leva les yeux vers les pagayeurs dans leurs gilets orange au néon et les navires jaune vif. Ont-ils été les Crystal Cruises kayakistes son ami, le phoque, lui avait parlé? Ils devaient être. Qui d'autre randonnée tout le chemin jusqu'à ici pour le voir? Il avait attendu trois ans pour eux. Maintenant était son moment!

Considérablement, et assez lentement que les kayakistes peuvent capturer son bon côté sur leurs caméras, le phoque barbu a plongé dans l'eau froide.



a suivre


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénéments

Message par corsair le Jeu 1 Sep - 8:01

31/08/2016 

30 août 2016 en traduc auto en directe du navire

UNEXPECTED ADVENTURES PART CRYSTAL : URSUS MARITIMUS



Un ours polaire se trouve au vu des ponts du Crystal Serenity

Vous savez quand vous êtes au milieu d'un très, très bon rêve et puis tout à coup, vous vous réveillez? Vous voulez simplement rouler, fermez vos yeux et poursuivre le rêve. C'était moi ce matin. Mais au lieu de rouler, c'est la sonnerie du téléphone.

" je veux aller dans le zodiaque ??? Nous avons trouvé un peu de glace! "John Stoll, vice-président de Crystal des programmes terrestres et cerveau derrière des expériences extraordinaires comme celui-ci, a demandé avec enthousiasme dans mon oreille. J'ai tiré hors du lit et dit oui.

Une douche et une grande parka rouge plus tard, je suis dans le bateau en caoutchouc noir, garé dans une mer de glace flottante. Huit autres invités chanceux étaient avec moi. Chacun de nous avait signé pour les «aventures inattendues» offerts que des excursions, et ce fut notre premiere.



Un groupe d'ours polaires en vue depuis les zodiacs transportant les invités intrépides Crystal Serenity

Si vous voyez une traînée d'urine vers le bas à l'arrière, il est une femelle", a déclaré notre guide. "Si il est sur le ventre, c' est un male."

"Il" était l'ours polaire nous étions obsédés par. A moins de 100 m, l'Ursus maritimus insaisissable molletonnée. À l'oeil nu, il avait l'air minuscule, mais à travers l'objectif des jumelles, il était magnifique. Nous nous sommes assis, silencieux, dans la crainte de le déranger, pendant 15 bonnes minutes. Nous n'avons pas osé bouger pour ne pas le réveiller . Après tout, il était probablement au milieu d'un très, très bon rêve.

a suivre



Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

PASSAGE DU NORD-OUEST/Crystal Serenity

Message par corsair le Jeu 1 Sep - 8:02

Offre exceptionnelle le Forum avec le capitaine Corsair qui 


vous proposent un embarquementsur le Crystal Sérénity 


en pleine traversée du passage arctique du Nord Ouest



Devenez un passager du navire avec les comptes rendus de l'aventure, par corsair,

voici votre bateau de croisiere
(en+ il a ete construit à St Nazaire... nom d'un grelon !...)








Embarquement








Cab balcon sdt







































































































Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénéments

Message par corsair le Ven 2 Sep - 7:32

01/09/2016 en attendant la prochaine vacation du Sérenity

La presse maritime US le 31/08/2016



De Crystal Cruises Crystal Serenity est entré avec succès le passage historique du Nord - Ouest plus tôt cette semaine et ancré dans Ulukhaktok, Territoires du Nord - Ouest le 27 Août, et Cambridge Bay sur Août 29. 
Les escales marquent l' arrivée officielle de Crystal Serenity dans le Passage du Nord - Ouest. Le navire est bien dans un voyage de 32 jours, qui se terminera à New York en Septembre 16.


"l'arrivée à Ulukhaktok, la premiere escalel dans le Passage du Nord - Ouest réelle, était vraiment une affaire mémorable», a déclaré Crystal Serenity Maître, le capitaine Birger J. Vorland.
"Crystal Serenity avec notre notre navire d'escorte, le RRS Ernest Shackleton, ainsi qu'une flotte de Zodiacs et nos deux hélicoptères. Tout le monde à bord était à l' extérieur pour admirer ce vraiment magnifique journée ensoleillée que nous avons navigué en ensemble pour le mouillage. 
" La visite du Crystal Serenity à Ulukhaktok était une première pour tout le monde, que les habitants du village n'avaient jamais accueilli un navire de croisière de luxe à leurs rives. Les danseurs traditionnels sont montés à bord du navire pour un représentant spécial de la performance de leur culture, puis présentés produits artisanaux au centre d'art de la région. Les clien de Crystal ont été amenés à terre par zodiacs exploités par l'équipe d'expédition, expédition Voyage Consultants.



Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

PASSAGE DU NORD-OUEST/Crystal Serenity

Message par corsair le Lun 5 Sep - 6:15

02/09/2016 vacation du navire en traduc auto



01/09/2016
UNEXPECTED ADVENTURES :BEECHEY ISLAND

Peut-être parce qu'ils sont intacts par les humains, lieux désolés peuvent être certains des plus beaux. L'île Beechey est un exemple. De ses abruptes falaises enneigées à ses plages de schiste vives réunion de l'anse arrondie de l'eau turquoise, il est une destination exigeant le respect. Il est certainement un joli endroit, mais la première impression qu'il dégage est un sentiment palpable de tristesse.

Lors de l'atterrissage sur l'île Beechey, ses yeux sont immédiatement attirés par le point sur la plage le plus élevée. Il n'y a  pas un bosquet d'arbres ou un signe de bienvenue. 
C'est une rangée de pierres tombales. Elles marquent les tombes de quelques hommes de l'expédition infructueuse de John Franklin pour trouver le passage du Nord-Ouest en 1845. Les 130 membres de l'équipage et de leurs capitaines ont péri, la plupart du temps de la famine et de la maladie, non loin de cet endroit. Il est facile d'imaginer les restes squelettiques, esseulés et congelés, dispersés autour de Starvation Cove.



«Ce fut là où l'équipage de sauvetage ont laissés des fournitures pour les hommes de Franklin cas ils étaient vivants et retournés à l'endroit où ils avaient hiverné», a déclaré Edgar, l'historien Crystal Cruises qui a guidé les invités sur leur inattendue aventure d'une visite à l'île Beechey. 
Il a souligné ce qui restait de la fondation d'un bâtiment. Rusted boîtes et planches de bois pourri jonchaient le sol. «Les hommes ne sont jamais arrivés, et les ours sont entrés par effraction et ont volé la plupart des fournitures», poursuit Edgar. "Nous savons que c'était les ours parce qu'ils ont tout mangé, mais ont laissé les cruches de rhum intacte."

"Ce fut une expérience incroyablement émouvante», a souligné un client quand il reveu de sa visite du matin. Comme le reste des invités dans leur zodiaque. La neige a commencé à tomber  l'après-midi et Crystal Serenity a repris sa naviguation. En arrière-plan, l'île Beechey avait l'air aussi belle que jamais.

a suivre


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

PASSAGE DU NORD-OUEST/Crystal Serenity

Message par corsair le Lun 5 Sep - 6:16

03/09/2016



02/09/2016, 2eme vacation du navire, en traduc auto

Crystal Serenity est à mi-chemin à travers son historique de 32 jours voyage à travers le passage du Nord Ouest à New York, mais déjà, les clients aventureux à bord ont vu, goûté, a appris et les choses expérimentés qui resteront avec eux pendant toute une vie.

Comme le navire est presque à travers la région arctique auparavant "impraticables", C' est un bon moment pour la réflexion sur l'impact de ces expériences. 
Même les guides experts chevronnés - qui tous offrent des années d'expérience à l'expédition  et ne seraient pas là n sans les précautions prise par Crystal ,  il est vrai  que, dans la plupart des régions du monde - il sont laissés dans la crainte face  au non precautions de pas mal d'opérateurs . En tant que membre de l'équipe de l'expédition Emily Woods continue sur ce chemin, elle, comme beaucoup d'invités à bord, prend un moment pour apprécier les merveilles des rencontres de l'Arctique.

C'est pratiquement impossible de décrire la vraie merveille de l'expérience, la vidéo ci-dessous satisfait l'appétit de notre imagination pour la prochaine aventure.

Après un après-midi plein d'ours polaires sur la glace, il serait difficile de ne pas trouver quelque inspiration pour mettre sur le papier. Grâce aux efforts de Stevie, notre guide Inuit, aidé en grande partie par l'équipe de l'expédition et le pont ; nous avons pu profiter des heures de la faune inattendue et au-delà apprécié. Une mère avec ses petits ... un mâle en bonne santé à l'affût ... la glace tout autour ... que pourrait demander de plus pour un aventurier polaire ?

IN AWE DANS L'ARCTIQUE

cliquer sur le lien voir la 1ere et la 2eme videos (enchainement automatique)

https://youtu.be/3Emoq9OC744


a suivre


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénéments

Message par corsair le Mar 6 Sep - 9:09

05/09/2016

CUISINE, SECRETS CRYSTAL SERENITY - chronique du navire 4 septembre 2016 en traduc auto

Il est une question  "Comment font - ils?"  Nourrir +1000 invités et 655 équipage , n'est ce pas un exploit facile?. Servant best-in-class cuisine est encore plus difficile. Faites-le pendant plusieurs jours ou semaines, dans une rangée, en mer, et certains ne jurent que la magie est impliqué. 
Mais ce n'est pas. Bien que nous ne pouvons pas partager tous Crystal Serenity secrets  ou des recettes (ils sont la propriété de la cie), voici quelques faits d'office rapides pour aider à brosser un tableau du processus impressionnant.

150 filet steaks sont servis dans les premières 60 minutes de service de dîner dans la salle à manger principale.

Le chef exécutif prévoit le menu environ 4 mois à l' avance. Pour chaque nuit formelle sur l'itinéraire qu'il doit compter sur au moins 700 homards sur la table.



Chacun de l'office principal 4 bouilloires détient 150 litres . C'est l'équivalent d'avoir 4 baignoires pleines de soupe!

Parlant de baignoires, le montant moyen de la crème glacée servi chaque jour pourrait facilement remplir une baignoire standard américain tenant 42 gallons ou 168 litres . Voilà 340 pintes de Ben & Jerry. En 24 heures !

Vous pourrez également obtenir leurs éléments nutritifs de salades fraîches, 100kg / jour, et des fruits frais, 500m / jour.

Environ 375 kg de fruits de mer sont consommés chaque jour. 3kg de caviar!

50 minutes avant le service, les serveurs rassemble en face du "show", affichage des plats où ils sont informés sur tous les composants , y compris les allergènes potentiels.




Le travail est réparti entre 90 chefs dont 6 chefs pâtissiers , 3 sauciers et au moins 1 chef cuisinier casher . Ils travaillent 10 heures par jour, 7 jours par semaine, et pour accueillir 24/7 service de chambre, il y a toujours au moins 2 chefs dans la cuisine principale.

Qui est derrière les 250 kg de viande de bœuf, 400kg de volaille, 190kg de porc et 75kg d'agneau servi chaque jour? 
Carnivores, vous peuvez remercier le boucher et son équipe qui travaillent dans les conditions les plus froide du navire.

Les clients ne les voient jamais, mais les 10 lave-vaisselle et 4 hommes en arrire cuisine constamment :  lavage, polissage des casseroles et poêles sont tout aussi important que le personnel de premier rang.

a suivre



Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

PASSAGE DU NORD-OUEST/Crystal Serenity

Message par corsair le Mer 7 Sep - 7:52

06/09/2016

LA RÉFLEXION ET L'HONNEUR DANS L'ARCTIQUE

Vacation du navire 06/09/2016 - en traduc auto



A côté de nos clients, dont beaucoup ont anticiper ce voyage depuis  deux ans, ma petite equipe a bord du Crystal ont connu des moments de crainte, des exploits de l'aventure et le voyage d'une vie. Certains sont plus grands que la vie dans la nature, alors que la profondeur des autres réside dans leur tranquillité. Une cérémonie gracieuse à Pond Inlet était celle-ci.


Vingt ans à partir de maintenant, quelqu'un va rester là où je suis debout. Ou peut-être qu'il va prendre un banc, en face d'un autre banc où un couple est assis, en admirant la vue: Parc national Sirmilik et de l'île Bylot émergeant du mystère bleu profond qui est la baie de Baffin. Il va émerveiller des mêmes sommets enneigés dont la majesté que futilement j'essaie de capturer avec mon appareil photo. Il va balayer l'entrée à la recherche de bateaux et des signes de vie le long de la plage rocheuse.

Réalisant qu'il ne peut jamais revenir ici, il arrête un couple se tenant les mains.

"Pardon, pourriez-vous me prendre en photo ?» Je leur remet l'appareil et se penche contre le sommet de la peinture, un panneau rouge et blanc le dominant. Les flèches du signe pointent dans toutes les directions, mais l'objectif de la caméra se concentre tout droit. Grâce à son pied, il débute sur une fine couche de neige qui recouvre une plaque au pied du signe. "4 Septembre 2016. Ce signe est dédié à la communauté de Pond Inlet et commémore la visite inaugurale du Crystal Serenity ."


Un moment d'appréciation après la présentation du panneau directionnel de Pond Inlet au sommet Contemplation Hill

Rewind il y a près de deux ans  que je suisvenu ici, John Stoll est d'avoir un "aha moment" à cet endroit précis. La même beauté à couper le souffle l'engloutit, mais il n'y a pas de bancs ou de signes, et le sentier qu'il a fallu pour venir ici n'est pas encore un sentier balisé. Il est submergé par l'émotion, la réflexion sur l'énormité de ce qu'il est sur le point de le faire - aider au lancement de la première navigation de bateau de croisière du Passage du Nord-Ouest. Dans ce contexte de pays frontière, étendre à tous les 360 degrés de l'horizon et au-delà le plus probable, il se rend compte combien il est petit.

Bien qu'il soit un étranger, ce lieu lui parle, non pas en paroles audibles, mais plus d'un murmure intuitive emporté par la brise arctique. Il décide, ce sommet doit avoir un nom, Contemplation Hill. Il décide également le privilège de se tenir ici, et contemplant, devrait être partagée.

Bien qu'il soit un étranger, ce lieu lui parle, non pas en paroles audibles, mais plus d'un murmure intuitive emporté par la brise arctique. Il décide, ce sommet doit avoir un nom, Contemplation Hill. Il décide également le privilège de se tenir ici, et contemplant, devrait être partagée.

Quelques votes plus tard, les anciens de la communauté de Pond Inlet conviennent.

Maintenant, quelques heures depuis que je suis ici, l'acte est fait. Le maire et adjoint au maire de Pond Inlet sont présents. Un membre du parlement du Nunavut se tient à côté d' eux, ce qui représente fièrement le corps législatif du territoire. En face de leur Stoll et le capitaine Birger J. Vorland, Master of Crystal Serenity mènent la cérémonie d'inauguration.


Capitaine Birger J. Vorland et Pond Inlet de cadeaux de change de maire et les bons voeux à Contemplation Hill


Ils présentent la communauté de Pond Inlet avec deux bancs, une position stratégique pour capturer une vue panoramique sur les montagnes, les glaciers, entrée, des plages et de la ville. Ils les présentent aussi avec un panneau rouge et blanc de haut avec 14 flèches pointant dans des directions différentes. Chaque flèche est marquée avec une destination et son kilométrage, en kilomètres, de Pond Inlet. 
Les pôles Nord et Sud sont représentés comme sont Tokyo, Londres, Los Angeles et non par hasard, les ports le long du Passage du Nord-Ouest. Le signe est symbolique de ce qui rend la région si unique, son éloignement. Mais il fait aussi allusion à une métaphore. Nous faisons tous partie d'une image beaucoup plus grand.


Les habitants de Pond Inlet ont présenté le capitaine Birger J. Crystal Cruises Vorland et avec des cadeaux, y compris cette peinture

Les représentants de Pond Inlet acceptent gracieusement ce cadeau, en reconnaissant qu'il sera prisé par les générations à venir et le leur est le privilège d'être les gardiens de cette négliger extraordinaire. Avant le capitaine Vorland peut marcher les mains vides, ils accordent leurs propres dons. L'un est un kayak modèle de peau de phoque, réalisé à la main par un artiste du Nunavut. L'autre cadeau, une scène de chasse des Inuits, est l'œuvre d'un autre artiste local. C'est un tableau.

Après tout, la meilleure chose à vivre dans l'un est à la recherche à un.

a suivre



Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénéments

Message par corsair le Jeu 8 Sep - 7:08

07/09/2016
en attendant une vacation du navire

un art dans la presse maritime US,
en tradu auto


Northwest Passage-faire droit aux collectivités de l'Arctique, par Crystal





Loin au nord dans l'Arctique canadien, la toile de fond de Crystal Serenity à Pond Inlet, Nunavit, était un balayage de montagnes couvertes de neige. Le port d'un long manteau uniforme formel, épaulettes et chapeau, le Capt. Birger Vorland a sauté à terre d'un Zodiac pour faire une présentation spéciale.

A 72 degrés N, au sommet de Contemplation Hill, le capitaine a présenté la communauté avec un panneau indiquant les distances-3.149 km à Anchorage (près du lieu où historique Northwest Passage voyage de Crystal Cruises a commencé à Seward), 4.870 km à Los Angeles, 14,874 km à Sydney , 18,071 km du pôle Sud, et ainsi de suite.

«Nous sommes ravis d'être ici, Capt. Vorland dit, ajoutant que le don a montré l'appréciation de cristal pour l'appel de jeune fille dans le cadre d'un voyage de près de quatre ans dans la fabrication.



Crystal Serenity Capt Birger Vorland avec Pond Inlet maire Charlie Innuakak et maire adjoint Eleanore Pitseolak


Le maire Charlie Innuakak noté Pond Inlet accueille plus de navires de croisière que partout ailleurs dans Nunavit si elle «manque d'infrastructures comme une station d'accueil adéquate. Comme pour les autres Arctic arrête, les passagers de Crystal Serenity portaient des bottes en caoutchouc pour effectuer des atterrissages humides de Zodiacs, aidés par l'équipage et l'expédition des dirigeants.

Le maire a présenté le Capt. Vorland avec une esquisse au pastel de Pond Inlet et un modèle peau de phoque fabriqués à la main d'un kayak. Les deux ont attiré «ahhs» de la petite foule lors de la dédicace.

Andrew Orawiec de la division du gouvernement du Nunavit tourisme et la culture a été parmi ceux à portée de main. «Il est le jour où nous avons rêvé del'arrivée de Crystal Serenity.

Pond Inlet, une communauté inuite, est visité par une dizaine de navires d'expédition par an, a déclaré Orawiec, dont l'objectif est le tourisme arctique durable. Mais pas tous les navires travaillent avec les communautés de la façon dont Crystal le fait.

'Du point de vue du gouvernement, cela établit une nouvelle barre que d'autres devraient aspirer à, dit Orawiec. «D'autres entreprises demandent si elles peuvent se décharger de déchets, ce qui ici va à une décharge. Nous avons nos propres défis avec les déchets. Le fait que Crystal est d'anticiper cela est un nouveau standard.

Crystal Serenity n'a pas laissé de déchets partout dans l'Arctique. Le navire a installé des systèmes de traitement des déchets solides innovants et brûlé seul carburant à faible teneur en soufre dans le Passage du Nord-Ouest. Cela ne veut pas une exigence réglementaire, mais une décision de l'entreprise volontaire.

Alors que Orawiec ne voulait pas parler pour la communauté inuite, sa perception est que la plupart des gens ont accueilli l'escale de crystal. «La voix forte de temps en temps se fait entendre plus que la majorité silencieuse, dit-il de certaines critiques initiales des médias d'outre-mer, en ajoutant que les navires de croisière en général doivent faire davantage pour cimenter leur licence d'exploitation dans l'Arctique, ce que Crystal a fait.

Notification appropriée des visites serait un début. Étonnamment, certains navires d'expédition suffit de se présenter sans demander la permission des communautés.

Joe Enook, un Nunavit parlementaire, a des sentiments mitigés sur les navires de croisière, car le nord est si fragile. «Je plaisir à montrer les merveilles de Nunavit aux visiteurs, mais nous ferais mieux d'être sûr que nous le faisons bien, dit-il.

Un must, à son avis, est que le tourisme profite aux communautés.

Voilà quelque chose de crystal prend au sérieux. À Pond Inlet, Enook était heureux pour la présentation de la ligne du panneau.

A son passage du Nord arrête, Crystal Serenity a donné de l'argent à des causes communautaires, livré des quantités importantes de fournitures scolaires et embauché comme beaucoup de gens locaux que possible. Certains ont voyagé dans le cadre de l'équipe de l'expédition à bord du navire, dont une femme Pond Inlet qui a informé les passagers sur la façon dont les gens vivent-plusieurs sont des chasseurs de subsistance tandis que d'autres propres équipes et chien comment la nourriture comme le caribou, le phoque, l'omble chevalier et le narval est partagé.

Les passagers de crystal ont dépensé des dizaines de milliers de dollars sur l'art et l'artisanat à chaque port, juste le genre de commerce qui soutient la culture traditionnelle.

Les nouvelles locales ont été positifs, notant comment les communautés ont apprécié partager leurs traditions et d'interagir avec les visiteurs.

Selon le Nunavit Nouvelles / North, les passagers ont laissé un estimé de 120.000 $ à Cambridge Bay (population 1600). Les responsables locaux ont déclaré que les visiteurs de Crystal ont débarqué en petits groupes organisés et la ville a été «pas surpeuplées du tout.

Les passagers qui voulaient descendre partout dans le Passage du Nord-Ouest ont été tenus d'assister à une séance d'information approfondie et a dû signer pour des visites communautaires à des heures fixes. Ceux-ci ont assuré pas plus de 150 à 200 personnes étaient sur le terrain à la fois.

Sachant que toutes les communautés de l'Arctique perçoivent pas les navires de croisière comme positif, les partenaires de crystal, Expedition Voyage Consultants, une attention particulière consacrée là, ceo Ben Lyons dit. Cela comprenait des réunions de l'hôtel de ville et des visites aux anciens et de chasse et de pêche associations. Ils ont entendu les préoccupations des communautés, et ont obtenu leur autorisation écrite pour les visites avant même le passage du Nord-Ouest voyage a été annoncé.

«Nous avons fait de notre diligence raisonnable avec chaque organisme gouvernemental et chaque communauté locale, non seulement en suivant les directives et les règlements, mais les dépasser», a déclaré John Stoll, programmes fonciers vp et Northwest chef de projet de passage de Crystal.

Il a appelé le voyage une des choses les plus réussies de crystal a jamais fait.

Dans les Territoires du Nord-Ouest et Nunavit, Crystal Serenity a été accueillie avec enthousiasme par les communautés inuites qui ont effectué le chant de gorge traditionnel, danses du tambour et exploits sportifs compétitifs, et les compétences comme joint skinning démontré, couture des vêtements à partir de peaux, la sculpture sur os et bien plus encore.

Les passagers ont été éblouis par voir les ours polaires , mais ils ont aussi vanté les visites communautaires.

Un point haut pour Janice Starsnic, un médecin à la retraite de la Pennsylvanie, a été d'apprendre à connaître des endroits comme Ulukhaktok, «authentique et complètement affecté par le tourisme.

Pour aider à planifier et à exécuter son voyage, Crystal avait engagé "Expedition Voyage Consultants", une entreprise respectée dirigée par le chef d'expédition Tim Soper, avec deux décennies d'expérience polaire, et Ben Lyons, qui est titulaire d'une licence de maître illimitée et déjà servi en tant que capitaine pour Expéditions Lindblad et un officier de pont à bord du Queen Mary 2.

Ils se réunirent 21 experts polaires haut dont National Geographic photographe et biologiste marin flip Nicklin, considéré comme le photographe premier à la baleine dans le monde. D'autres membres de l'équipe de l'expédition étaient un  marin écologistes spécialiste des mammifères, naturalistes, des géologues et des climatologues, des historiens, un maître de plongée, un archéologue de l'Arctique, des explorateurs polaires et des guides inuits des collectivités locales.

Même les pilotes Zodiac avaient un pedigrees impressionnants. Passer Novak, pour un, est une star de la voile et polaire constructeur de navire d'expédition  qui a dirigé ou participé à quatre Whitbread Round the World Yacht Race.

Les passagers ont eu des briefings quotidiens de l'expédition et ont afflué à plusieurs conférences d'une journée sur des sujets allant des premiers explorateurs aux minuscules créatures planctoniques dans les eaux polaires tout autour d'eux qui pourraient susciter de grands bonds en médecine et de la technologie.

«Nous avons été tellement impressionnés par le désir sincère de Crystal de faire correctement dans tous les aspects et écouter nos suggestions, dit Lyon. Un élément clé était d'assurer les communautés ne sont pas dépassés.

«Il devrait être une expérience agréable pour les clients et la communauté. Il y avait beaucoup d'interaction. Les gens ne sont pas parqués. Ils se sont mélangés dans les villes ».

«Nous sommes très heureux avec la façon dont cela se déroule,  a dit Tim Soper de tout le voyage. «Il montre comment la planification et une bonne préparation font toute la différence. Crystal a alloué les ressources nécessaires pour le rendre sûr et en conformité avec les désirs du peuple ici dans l'Arctique ».

a suivre



Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

PASSAGE DU NORD-OUEST

Message par corsair le Sam 10 Sep - 10:21

09/09/206

Et pendant ce tempsn sans tapage...

L’Hanseatic franchit le passage du nord-est pour la seconde fois, par la route russe





L’Hanseatic, de la compagnie allemande Hapag-Lloyd Cruises, vient de franchir avec succès le passage du nord-est à travers l’arctique russe. C’est la seconde fois pour ce bateau d’expédition, qui était devenu en 2014 le premier navire non russe à avoir réalisé ce voyage exceptionnel entre la mer Blanche et le détroit de Béring. Parti le 16 août de Tromso, en Norvège, l’Hanseatic a rallié directement Mourmansk puis a effectué une navigation de 4577 milles jusqu’au cap Dezhnev, qu’il a atteint le 7 septembre.















Sur sa route glacée, parsemée d’escales et de sorties en Zodiac (14 embarcations à bord) pour les passagers, le navire a notamment croisé 86 ours polaires, dont 16 simultanément sur une île du Grand Nord russe. La croisière s’achèvera demain à Nome, en Alaska, au terme d’un périple totalisant 5542 milles.

Construit à Rauma, en Finlande, l’Hanseatic, mis en service en 1993, mesure 122.8 mètres de long pour 18 mètres de large. Comptant 6 ponts publics, ce navire de luxe de 8378 GT de jauge compte 88 cabines et peut accueillir 175 passagers, servis par 125 membres d’équipage.



"Selon le commandant  Thilo Natke , le passage vers le nord-est sera toujours un voyage spectaculaire, certainement pas comparable à une croisière normale, lorsque les grèves de la nature avec des moments uniques et passionnants, comme avec l'observation des ours polaires ou d' observer les aurores boreales".


infos+

les routes...




et bien sur le PASSAGE DU NORD-OUEST est ...à suivre


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

PASSAGE DU NORD-OUEST

Message par corsair le Sam 10 Sep - 13:36

10/09/2016

Mini Express, l'Hanséatic





































Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

PASSAGE DU NORD-OUEST/Crystal Serenity

Message par corsair le Lun 12 Sep - 8:20

10/09/2016

Vacation du navire du 10/09/16



ONE NIGHT ON ICE: GREENLAND ICE CAMP



Un bœuf musqué massif sert de sentinelle sur la barre. Sa barbe cache une bouteille de Kahlua. tandis que la bière, brassée ici au Groenland, est très visible. Overhead, les lumières de Noël sont enfilées autour de bois de renne et entre chevrons tenant un qayaq traditionnel inuit. Finalement, l'homme blanc imiterait la construction, le plastique de remplacement pour le bois et les appeler kayaks. Il est un décor approprié puisque le restaurant que nous sommes en est appelé le «club d'aviron." Jusqu'à présent, il est le seul établissement à manger, je l'ai vu à Kangerlussuaq.


Pré-camp nourriture servi au Club d'aviron.

Poitrines pleine, grâce à un buffet riche en protéines de flétan frais, le saumon, le bœuf musqué et le renne
Nos coudes sur les nappes en vichy et penché pour écouter notre guide. Pour les prochaines 24 heures, Louise est notre chef intrépide. La rousse sportive de haut est chargé d'accueillir les 18 d'entre nous à Ice Camp Kangerlussauq. Elle nous met en garde ce sera notre dernier repas sur la terre ferme et demande si nous avons emballé des vêtements chauds.


les clients de Crystal naviguant à travers les crevasses de glace massifs

Nous sommes un peu nerveux au commerce nos cabines bien aménagées pour les tentes. Pourtant, la possibilité de dormir sur la deuxième couche de glace dans le monde est trop grand pour sauter à cause de confort. A deux heures 4 × 4 trajet en camion nous emmène du club d'aviron de la calotte glaciaire sentier. Sur le chemin nous nous arrêtons pour photographier le bœuf musqué, le renne, le lièvre arctique et quelques arbres de pin de trois pieds de haut pathétiques plantés comme une expérience scientifique. Qu'est - ce que le Groenland manque dans les forêts, il fait plus de place dans la glace.

En fait, si la calotte glaciaire du Groenland venait à fondre, il soulèverait les océans du monde plus de 20 pieds. Louise dévide fait après fait que nous sangle sur nos crampons et d'ajuster nos bâtons de randonnée. Il est une randonnée de trois kilomètres dans le camp. Nous quittons le camion au stationnement de gravier par le sentier et commencer le calcul et le grattage de notre chemin à travers la glace. En quelques minutes, mon esprit est soufflé et mon âme est humilié.

Livré dans nos parkas et sacs à dos toting et les traîneaux, nous sommes étrangers aventurant sur une planète recouvert avec des monticules de glace. Au loin, ils ressemblent à des bosses de ski. Il est presque impossible de dire où la glace aveuglante blanche se termine et l'horizon incolore commence. Il n'y a pas de traces d'animaux ou de plantes pour identifier, pas d'oiseaux ou des avions volant au-dessus. Il est juste de la glace vierge. Sauf que ce n'est pas.

Louise arrête et souligne les trous, les fissures et les crevasses. Ces fissures turquoise remplis sans fond sont comme des sculptures de glace fantaisistes. Ce qui apparaît blanc ou opaque à première vue peut contenir tout un éventail de teintes sur un examen plus approfondi. La couleur de la glace est déterminée par l'âge, et le plus vieux de plus de 100.000 ans.


tentes du camp de glace bordent brillamment le terrain blanc rigide

Finalement, nous nous trouvons dans une prairie de glace rempli de bleus, verts et oranges Les tentes bleues sont pour les couples. Les tentes vertes sont pour les célibataires. Les tentes orange sont la cuisine et salle à manger tentes où un dîner à trois plats attend notre arrivée. Nous nous asseyons à une entrée de rouleau de saumon et élevons nos verres à vin. Il est griller dans une tente ma première fois.

Au moment où la baie tarte en dessert est servi et un peu d'entre nous sont prêts à se recroqueviller dans nos sacs de couchage, nous reconnaissons les chefs qui nous servent dans la tente de dim-éclairée. C'est l'équipe de cuisine du club d'aviron, notre dernier repas sur la terre ferme.

a suivre



Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénéments

Message par corsair le Lun 12 Sep - 8:20

11/09/2016

Reflexion.....L’ARCTIQUE : UN NOUVEL «OR BLANC» ?

Alors que l’intérêt pour l’Arctique grandit et que les projets les plus divers voient le jour, l’homme est encore bien loin de maîtriser cet univers, la banquise et ses glaces dérivantes. Tout reste à faire.
Durant la guerre froide, l’océan Arctique revêt un intérêt avant tout stratégique. États-Unis et Union Soviétique s’y font face, séparés par les 92 kilomètres du détroit de Béring et les 30 minutes qu’un missile balistique intercontinental - passant au plus court par le pôle nord - pourrait mettre à atteindre sa cible. Dès 1959, un sous-marin américain perce la glace au pôle, rendant plus concret la menace d’un « hiver nucléaire ». L’Arctique devient alors le témoin du ballet aérien des « ours »(Bombardiers) soviétiques tandis que ses fonds abritent un réseau d’écoute sous-marine américain (Sound Surveillance System : SOSUS) s’étendant du Groenland à l’Écosse.

La fin de la guerre froide marque un désintérêt pour la zone. Il faudra attendre 2007 et une expédition plantant un drapeau russe au fond de l’océan pour que le monde se souvienne de son Grand Nord. La publication du rapport de l’US Geological Survey en 2008 change la donne : un cinquième des réserves mondiales de pétrole à découvrir y serait caché ! Si ces chiffres sont aujourd’hui revus à la baisse, la course est néanmoins lancée.





Avec la fonte des glaces, sol, pergélisol (couche de sol gelé en permanence) et sous-sol laissent entrevoir de nombreuses ressources (pétrole, gaz, minerais). Le réchauffement climatique joue aussi sur des réserves halieutiques en croissance du simple fait de la migration d’un certain nombre d’espèces vers les eaux plus froides de l’Arctique. La disparition progressive de la banquise offre, quant à elle, la possibilité de naviguer dans la région l’été, par le passage du Nord‑Ouest le long du Canada, mais surtout par la Route du Nord le long de la Russie .



IMBROGLIOS POLAIRES ? Long d'environ 1 500 km, le passage du Nord-Ouest relie l'océan Atlantique à l'océan Pacifique en passant entre les îles arctiques du grand Nord Canadien. Quant au passage du Nord-Est (ou « route maritime du nord » pour les Russes), il relie l'Atlantique au Pacifique en longeant la côte nord de la Sibérie. 
Considéré  comme le plus court chemin de l'Europe à l'Asie, il n'est cependant navigable qu’une partie de l’été. Chevauchements de ZEE, extension du plateau continental, statut juridique du passage du Nord-Ouest (le Canada considère ces eaux comme une mer intérieure tandis que d’autres pays, États-Unis en tête, estiment que c’est un détroit international) ou du passage du Nord-Est (la même question se pose entre la Russie et les États-Unis)… Autant de défis à relever pour les acteurs étatiques de la zone.


UN MONDE EN MUTATION


Ces possibles exploitations sont prometteuses mais rencontrent un certain nombre de difficultés. L’océan Arctique reste un milieu hostile : naviguer dans ses eaux nécessite des matériels et une connaissance spécifiques. Les cartes marines de la zone étant encore peu fiables, les riverains de l’Arctique ou encore la Chine se sont lancés dans la réalisation de programmes de cartographie. La Marine nationale Française elle-même envoie régulièrement des navires dans ces eaux, à l’instar du remorqueur de haute mer "Tenace", déployé dans le cadre de la mission Grand Nord, d’aout à octobre 2014. 

De plus, son intérêt économique réel est à relativiser : la zone est libre de glace pendant une courte période de l’année seulement et le gain de temps est relatif, tant la navigation est contrainte par les glaces dérivantes ou la brume, pièges pouvant être mortels. 
D’autre part, la réduction des distances n’est pas forcément le facteur décisif dans le choix d’une route maritime : les armateurs préfèrent le plus souvent disposer de nombreux ports sur une seule route, afin de rentabiliser le transit. Le commerce maritime dans l’Arctique pourrait donc se limiter au transfert des ressources provenant de cette région. 
Enfin, installer des plates-formes d’exploitation pétrolière capables de résister au mouvement de la banquise requiert une expertise poussée.

QUEL AVENIR POUR L'ARCTIQUE

Milieu hostile mais mieux maîtrisé par l’homme, l’exploitation des ressources de l’Arctique déstabilise l’équilibre établi. L’augmentation de la présence humaine multiplie les risques qu’un incident se transforme en catastrophe dans une région où les secours ne peuvent parvenir rapidement.
Le futur de l’Arctique reste à construire entre les rivalités des acteurs, l’impact environnemental et le défi technologique. Au final, le Grand Nord apparaît comme une promesse qu’il convient de continuellement relativiser.


Dernière édition par corsair le Mar 20 Sep - 3:50, édité 1 fois


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

PASSAGE DU NORD-OUEST/Crystal Serenity

Message par corsair le Mer 14 Sep - 18:09

14/09/2016

Vacation du 13/09/2016
CINEFLEX APPORTE LE PASSAGE DU NORD AU GRAND ÉCRAN

Il y a vingt ans Ron Chapple était le tournage de modèles dans les publicités. Aujourd'hui, le directeur général de Filmworks aérienne ne tire pas la mode. Son appareil photo, monté sur la proue du Crystal Serenity, est un zoom sur un exercice naval excitant et inattendu. Il est clair que les trois navires de la distance sont militaires, dans les eaux tranquilles à quelques centaines de miles au nord - c'est  Bar Harbor. Lorsque Chapple déplace le joystick et effectue un zoom avant, le bleu rouge, blanc et du drapeau sont faciles à distinguer. Mais il n'y a pas d' étoiles. Ceci est un navire français



"Regarde! C'est un hélicoptère ", dit un invité crystal, l'équilibrage d'un verre de vin dans une main et en montrant l'un des trois écrans d'ordinateur de Chapple avec son autre. L'invité curieux, ainsi que plusieurs autres, sont penché sur l'épaule de Chapple. D'autres invités sont juste à quelques pieds plus loin, en regardant l'action d'un même palier d'hélicoptère et de prendre à plusieurs reprises hors de l'un des militaires français des navires-sur les deux écrans de 75 pouces montés sur le plancher de danse à Palm Court.

Palm Court a été le bureau de Chapple pour les quatre dernières semaines, depuis le passage du Nord-Ouest voyage partit de Seward, AK. Sa description de travail est simple: de ravir les clients avec des images en temps réel de la traversée historique. Chaque jour, il se redresse à deux pas de son bureau temporaire-pierre de bar et de la danse sol-et les incendies de Palm Court jusqu'à la Cineflex. Il a capturé près de 3000 heures de vidéo baleines avec, les ours polaires, des icebergs, des glaciers et d'aujourd'hui, cuirassés et hélicoptères français. Vous pourrez discuter avec Chapple au Palm Court et regarder sur les écrans géants, ou voir les observations dans le confort de leur cabine. L'alimentation Cineflex est continuellement diffusée sur le canal 82.

Ceci est la première fois un programme comme le Cineflex a été utilisé par un bateau de croisière. Habituellement, l'équipement est monté sur des hélicoptères et utilisé pour les longs métrages, documentaires sur la nature et la télé-réalité. Lorsque Tim Soper, directeur Expedition pour le Passage du Nord-Ouest, appelé Chapple il y a 18 mois et a demandé s'il rejoindrait la croisière, Chapple pensaient qu'il était fou. "Vous voulez que je mette la caméra sur la proue d'un navire?» Il a demandé, incrédule. Mais il a été un succès.

Le Cineflex apporte l'extérieur en beaucoup mieux que toute paire de jumelles peut faire. Il est particulièrement apprécié par les invités qui sont physiquement incapables de sortir dans les zodiacs. Il est également populaire auprès des techniciens à bord. Chapple remet facilement les commandes, les clients enseigner comment utiliser le joystick et de zoomer sur les objets éloignés

"C'est la fregate Languedoc», dit l'un des invités de peering sur l'épaule de Chapple. Dans une minute de Chapple zoom du nombre peint sur le côté du navire, D653, l'invité a connecté son téléphone et a demandé à Google d'identifier le navire.

Où serions-nous sans la technologie?





A suivre



Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

L'actu du grand nord

Message par corsair le Mer 14 Sep - 18:10

Montréal, 13 sept 2016 (AFP) -


L'épave du deuxième navire d'une mythique expédition britannique disparue dans l'Arctique en 1846 a été probablement découverte, selon une équipe scientifique canadienne.


Une vidéo tournée par l'équipe de l'Arctic Research Foundation montre, selon elle, l'épave du Terror, l'un des deux navires de l'explorateur Sir John Franklin, disparus dans les eaux glaciales de l'Arctique canadien.

Le Terror, un trois mâts bâti il y a 203 ans, a été découvert le 3 septembre, a indiqué l'Arctic Research Foundation./b]



"Nous avons trouvé le Terror gisant fièrement par 24 mètres de profondeur, parfaitement préservé par les eaux glaciales du Passage du Nord-Ouest", a annoncé Adrian Schimnowski, un porte-parole de la fondation dans une vidéo diffusée par la télévision publique CBC.

"Excellente nouvelle: une grande part du mystère de l'expédition Franklin pourrait avoir été résolue. #HMS Terror", a écrit le Premier ministre canadien Justin Trudeau sur Twitter.

Le premier navire de l'expédition Franklin, l'Erebus, avait été découvert dans la même zone en 2014.

Fleurons de la marine britannique de l'époque, les deux navires avaient quitté l'Angleterre le 19 mai 1845 pour découvrir le Passage du Nord-Ouest, voie maritime reliant l'Atlantique au Pacifique dans l'Arctique canadien.

Surpris très tôt par le froid, les 129 marins étaient restés coincés pendant un an et demi dans les glaces et portés disparus. Ils avaient fini par abandonner les deux navires. Aucun d'entre eux n'avait survécu.



"Parcs Canada travaille présentement avec ses partenaires sur l'authenticité des renseignements entourant cette découverte", a indiqué l'organisme fédéral dans un communiqué.

Le navire a été découvert dans une baie de l'île King William, là où un Inuit membre de l'équipe scientifique disait avoir aperçu il y a quelques années un mât perçant la surface de l'eau.

a suivre



Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

L'ACTU DU GRAND NORD

Message par corsair le Mer 14 Sep - 18:18

- LA RUÉE VERS L’ARCTIQUE ?


L'USS Hartford durant Ice Exercise (ICEX 2016). Un entraînement de 5 semaines pour évaluer les capacités opérationnelles de l'U.S. Navy dans un environnement arctique, sous et sur la banquise notamment.

À mesure que l’Arctique se libère de ses glaces,  les richesses de son sous-sol attirent toutes les convoitises. Au-delà des intérêts commerciaux se superposent des enjeux géopolitiques mettant en scène les États riverains - dont bien évidemment les États-Unis ou la Russie - mais également d'autres pays comme la Chine. Désormais, les regards se braquent donc d’avantage sur cette région maritime du globe longtemps restée inexplorée et oubliée.




Zinc, fer, cuivre, plomb, nickel, étain, platine, or, diamants, uranium ou terres rares… L'Arctique et son sous-sol abritent d'importantes ressources naturelles, dont l'exploitation devrait être possible et rentable grâce au réchauffement et à la diminution de la banquise en été à l'horizon 2050. Selon une étude géologique de l’US Geological Survey, cette région recèlerait près d’un quart des réserves mondiales totales d’hydrocarbures (gaz et pétrole). La mer de Kara disposerait, par exemple, d’autant de pétrole que l’Arabie Saoudite. Le Groenland abriterait entre 12 et 25 % des terres rares, des “ingrédients” indispensables à l'industrie des nouvelles technologies (portables, tablettes, industries de défense). Tandis que l’activité minière y avait presque périclité, elle connaît aujourd’hui un un regain d’intérêt. Avec la disparition progressive des glaces, l'extraction d'hydrocarbures deviendrait également possible, à condition que les conditions du marché offre une rentabilité suffisante. 
Différents scenarii pour l’avenir de l’Arctique ont ainsi été imaginés par les géopoliticiens1, dont celui de l’Arctic Race, soit celui d'une course effrénée pour mettre la main sur ses ressources et ses richesses. A l'inverse, le scénario de l'Arctic Saga - à l’image de la conquête du Far West - s'appuie sur une gouvernance affirmée et proactive, à l’image de celle établie en Antarctique. Le développement devient vertueux. Tous ces scenarii démontrent que l'Arctique sera demain ce qui est initié aujourd’hui. Mais qui sont justement les acteurs de ce regain d'intérêt actuel ?

L'ARCTIQUE SOUS PRESSION ?

La Russie est un acteur clef de cette région du globe, du fait de sa géographie. L'Arctique est son “jardin”. Depuis le début des années 2000, Moscou y a fortement développé son activité pétrolière et gazière, qui est devenue la pierre angulaire de sa politique énergétique. Découvert en septembre 2014 dans la mer de Kara, au large de la côte du nord de la Sibérie, un nouveau champ pétrolier a été nommé Pobeda, “victoire” en russe. 
Tout un symbole. Sécuriser « son » Grand nord permet donc à Moscou de s’assurer un accès direct et rapide aux débouchés maritimes du Pacifique et de l’Atlantique. Du point de vue de sa puissance, la remilitarisation de ses bases est manifeste. Sa flotte de 20 brise-glaces en impose, tout comme les installations de Severomorsk, la principale base navale de la Flotte du Nord de la marine militaire russe à partir de laquelle se déploient ses sous-marins. « Ne nous méprenons cependant pas sur les intentions russes, ces derniers ne vont pas envahir l'Arctique. Ils modernisent et optimisent leurs outils militaires, comme c'est le cas pour le Canada. 
Ce dernier a d'ailleurs lancé des programmes militaires ambitieux comme le renouvellement de sa flotte de brise-glaces et l'envoi en nombre de rangers (NDLR : Forces armées canadiennes garantissant une présence militaire notamment dans le grand Nord), d'avions, de satellites et drones pour surveiller le Nord de ses frontières. Bref, longtemps négligé après la chute du Mur de Berlin, l'Arctique revient sur le devant de la scène », analyse Olivier Guyonvarch, sous-directeur du droit de la mer, du droit fluvial et des pôles à la direction des Affaires juridiques du Ministère des Affaires étrangères.
Le réchauffement climatique et la fonte de la banquise incitent dès lors les États à clairement définir leur stratégie. La position de Washington a évolué ces dernières années. Début juillet 2014, un représentant spécial pour l’Arctique a été nommé par le secrétaire d’État américain John Kerry, dans le but de « faire avancer les intérêts des États-Unis dans la région ». Cette nomination était essentielle en vue de mieux gérer l’actuelle présidence américaine du Conseil de l’Arctique , qui a débuté en avril dernier, et ce pour une durée de deux ans. Quoiqu'il en soit, États-Unis et Russie ne sont pas les seules puissances à s’intéresser à l’Arctique…



PÉKIN : DES AMBITIONS DISCRÈTES ?

Bien que pays non riverain de l’Arctique, la Chine affiche une stratégie ambitieuse. Détenant 95% des réserves de terres rares, elle tente de pérenniser son monopole en créant des relations bilatérales avec le Groenland, qui possède les deuxièmes réserves mondiales. Parallèlement, Pékin noue aussi d’étroites relations commerciales avec Moscou. Eté 2014, Vladimir Poutine donne son feu vert à la construction d’un gazoduc géant destiné à l’acheminement du gaz sibérien jusqu’en Chine. 
Un projet important en vue d’un rapprochement russo-chinois. Moscou a également conclu un accord record de 400 milliards d’euros prévoyant dès 2019, et pour trente ans, la livraison annuelle de 38 milliards de mètres cube de gaz à la Chine. 
Sous couverts de partenariats bilatéraux avec le Groenland, la Russie ou l’Islande, Depuis 2004, ce pays opère dans l’archipel du Svalbard (Norvège) un centre scientifique possédant une plate-forme d’observation dédiée à l’étude physique de la haute atmosphère. « Cette station peut collecter des données issues des satellites en orbites à chaque fois qu’ils passent au-dessus du Pôle Nord », a commenté la presse norvégienne.

LA FRANCE, UN OBSERVATEUR DE PLUS EN PLUS ACTIF

Historiquement très liée au monde polaire et premier Etat observateur du Conseil de l’Arctique depuis l’an 2000, la France rattrape, quant à elle, son retard. « L'exploitation de l’Arctique est inéluctable. Des entreprises françaises sont à même de répondre aux défis écologiques et technologiques posés par l’exploitation des ressources naturelles du Grand Nord. A nous de nous organiser », précise Mikå Mered, directeur de Polarisk Group et co-fondateur du Cluster Polaire Français. 

Le vœu de cet entrepreneur n’est pas resté pieu. Dictée et lancée par le Ministère des Affaires Étrangères le 14 juin dernier à Paris, la feuille de route de l'Arctique  donne désormais un cap pour notre pays, vers des objectifs incluant la priorité à la recherche scientifique, la contribution au développement durable de la région, et le respect d'un environnement unique et fragile. La France a notamment débloqué depuis deux ans des moyens pour s’assurer d’une plus grande participation aux groupes de travail scientifiques du Conseil arctique, qui préparent les prises de décisions politiques. 

Chine, États-Unis, Russie, Canada, … L'intérêt et l'appétit des grandes puissances pour le Grand Nord sont parfois sources de tension. Les prémisses à un conflit armé ? « Il est peu probable qu’une guerre éclate pour l’Arctique mais une guerre pourrait y démarrer pour le partage de l’hégémonie mondiale », se risque à prédire Mikå Mered du Cluster Polaire. Fiction ? Réalité ? Au Ministère des Affaires étrangères, on note au contraire que la gouvernance de l’Arctique est désormais apaisée et que les Etats s’y prêtent conformément au droit international de la mer. Une certitude : entre ceux qui espèrent un El Dorado, ceux qui craignent une remilitarisation et ceux qui prétendent “sauver l’Arctique”, rien d’étonnant à ce qu’on n’ait jamais autant parlé de cette région du monde qui a longtemps été une zone tampon entre l’ours soviétique et l’aigle américain. 

Le Grand Nord ne laisse pas indifférent, ce qui explique notamment sa fréquentation par les bâtiments des Marines des Etats-riverain,ceux des nations amies et bien évidemment ceux de la Marine. L’attirance pour l’océan arctique glacial, subissant les effets des dérèglements climatiques, est indéniable !

a suivre


.


Dernière édition par corsair le Mar 20 Sep - 3:53, édité 2 fois


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

PASSAGE DU NORD-OUEST/CRYSTAL SERENITY

Message par corsair le Ven 16 Sep - 21:14

16/09/2016



Le Crystal Serenity achève son voyage ambitieux qui naviguait sur le Passage du Nord-Ouest. Le navire qui est exploité ligne de croisière de luxe Crystal Cruises par fait l'histoire pour être l'un des plus grands navires de croisière jamais à naviguer la région dangereuse.

Le navire est arrivé à New York ce matin, qui marque la fin du voyage unique qui a duré 32 jours. Le Crystal Serenity a navigué 7,297 miles nautiques et a transporté plus de 1000 invités avec 600 membres d'équipage fournissant une étonnante partie d'un service de type.




Edie Rodriguez, chef de la direction et président Crystal a déclaré:

«Nous sommes tristes et ravis d'avoir terminé un tel voyage monumental. Comme Crystal est constamment à la recherche de nouvelles façons de partager le monde avec nos clients, le passage du Nord représente une entreprise particulièrement massive qui a été rendu possible par l'extrême dévouement de nos équipes et de l'expédition des partenaires de destination d'experts. Nous attendons maintenant de commencer le processus de planification dans la prestation une autre expérience mémorable pour les clients sur notre "navigation" 2017  "

Le voyage a duré  trois ans de planification et pendant la croisière Crystal Serenity a été rejoint par le RRS Ernest Shackleton. En plus d'être entièrement équipé comme un premier navire de réponse pour toutes les situations d'urgence, le RRS Shackleton a fourni des capacités de rupture de glace, deux hélicoptères pour des aventures spéciales et de l'équipage supplémentaire de l'expédition expert.



Crystal Serenity capitaine Vorland dit:

"Dès le premier jour de la planification du voyage, nous nous sommes engagés à assurer la sécurité de nos clients, l'équipage et le navire. En plus de transporter deux pilotes de glace canadiens chevronnés, l'équipe de pont Crystal Serenity a reçu la "glace formation" sur simulateur de navigation pour nous préparer pour les conditions, et avant le voyage, le navire a été équipé avant sonar à la recherche, les projecteurs de glace, radar de glace, et un thermique système d'imagerie ont été installés. "

Clap de FIN


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

PASSAGE DU NORD-OUEST/CRYSTAL SERENITY

Message par corsair le Sam 17 Sep - 9:36


La dernier vacation du navire 16/09/2016 en traduc auto



A 06h45 ce matin, vendredi 16 septembre 2016, Crystal Serenity invités de l 'ont pas été profondément endormis dans leur cabine. Ils étaient pas non plus à Lido Café appréciant un petit déjeuner matinal de brioche pain français. Au lieu de cela, ils ont été rassemblés à l' extérieur sur les ponts 12 et 13. Comment le Capitaine Birger J. Vorland ne les amener là - bas à une telle heure indue?


invités cristal se réunissent à la proue du Crystal Serenity que le navire arrive à New York City. 

Ce ne fut pas un exercice de sécurité. Il n'a pas été les mimosas étant passé par des membres d'équipage d'équilibrage des plateaux de plateaux d'argent. Il n'a même pas l'allure d'être à la télévision. Oui, les nouvelles hélicoptères tournaient au-dessus, mais ces voyageurs étaient habitués à l'attention de leur croisière. Leur passage voyage du Nord-Ouest avait été couvert par points de vente à travers le monde.

Chaque invité était là - bas parce qu'ils voulaient être là - haut . Et ils voulaient être là ensemble . Telle est la nature d'une expédition. Vos collègues ne se contentent voyagent pas avec vous. Ils font l' histoire avec vous. Et que faites - vous sur la finition avec succès une expédition? Vous célébrez, peu importe ce que dit votre réveil. C'est aussi la nature d'une expédition.

Oui, leur voyage était une croisière de luxe avec toutes les cloches de cristal et de sifflets, mais il était aussi un voyage audacieux dans l'une des régions les plus reculées du monde. Ce qu'ils avaient signé pour avait jamais été fait auparavant. Tout le monde a été informé d'attendre à l'inattendu, même si cela signifiait qu'ils auraient à faire demi-tour. Après tout, le passage du Nord est célèbre pour sa glace.

Les clients ont vu beaucoup de glace du navire, zodiacs, bateau rapide, des kayaks et le rivage. Ils ont également vu les ours polaires, les glaciers, les aurores boréales et le meilleur de tous, les visages inconnus des communautés curieux habitants inuits qui les ont accueillis avec inouï de l'hospitalité et leur a donné un cours intensif dans la culture de l'Arctique.

Crystal Serenity ne se retourna. Elle n'a même jamais jugé. Au lieu de cela, elle a navigué triomphalement dans le port de New York, 32 jours après le départ de Seward, Alaska. Elle était sur le calendrier: chronométré d'être accueillis par le soleil levant sur Manhattan, allumant symboliquement le flambeau de Lady Liberty.

Mimosas à la main, l'hélicoptère de tête et surtout, entouré de nouveaux amis et la famille, il était temps de célébrer. En d'autres termes, le sommeil pouvait attendre. C'est aussi la nature d'une expédition.

Bien que l'expérience mémorable du passage du Nord est difficile à mettre en mots, vous pouvez profiter d' un aperçu de ce qui vous attend en 2017 ...



Clap du clap de FIN


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

PASSAGE DU NORD-OUEST/Crystal Serenity -ma conclusion

Message par corsair le Sam 17 Sep - 9:40

Quelle merveilleuse croisiere...

ET elle à permis par le battage mediatique (souvent très erroné) de désacraliser les passage de l'articque, par des bateaux de croisiere, alors que les cargos, petroliers, s/marins nucleaire, russe Us et canadien, sans donnent à coeur joie, il ont meme rtencontré unber fregate Fremm française

alors les écolos bobos et chantres culpabilisateurs du rechauffement climatique peuvent aller se coucher,ou aller se rapprocher des vrais snientifiques, pour comprendre l'évenement-qui n'en est pas un- puisque inscrit dans les genes de la terre depuis environ 100000ans avec des cycles de refroidissement -ex : 2siecles au moyen age et dernierement la petite glaciation qui a sevit au 18/19eme se terminant vers 1880 derriere le cycle reprend à la hausse
-simple suivez les famine, hors devastations humaine, et periodes intances volcanique =>refroidissement, ensuite la courbe remonte net très vite, c'est comme après un regime

ce qu'il faut savoir... des que le rechauffement naturelle de la terre + les grandes explosion de volcans, premiers pourvoyeur de gaz à effet de serre + l'augmentation de 66% de la population depuis le début du XXeme sicle

=>-cela va engendrer l'inverssement du gulf stream dans sa branche nord, pour rester dans le" tapis roulant", et nous allons geler, comme dans le winnipeg, ou la siberie sur la cote d'azur, c'est le chema de la glaciation du moyen age- à cette epoque le tx% carbone etait de 2, nous sommes à moins de 0,2
el ninos bascule deja de plus en plus dans le pacifique

IL NE FAUT PAS OUBLIER QUE SE SONT LES COURANTS MARINS QUI FONT LE CLIMAT


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénéments

Message par corsair le Ven 23 Sep - 8:24

Le debat sur Articque ou non à ete rmis au bout du jour par 3 "pauvres" navire à passagers
voici une etude sur l'asie et l'articque, avant de revenir au Evenements de la croisiere

Chine, Japon, Corée : Quelles ambitions pour l’Arctique ?

Lévolution climatique modifie l’Océan arctique et il apparaît clairement que les prochaines décennies verront les possibilités de navigation sur les routes du Nord augmenter. Les ressources en hydrocarbures et minerais, réelles ou supposées, sont dans les lignes de mire des États comme des acteurs économiques. L’usage de transit ou d’exploitation de l’Arctique concerne aussi l’Asie du Nord-Est. Le Japon, la Corée et la Chine sont des puissances économiques et maritimes dont la conférence trilatérale de dialogue en avril 2016, a formalisé leurs vifs intérêts pour les questions arctiques. Si leurs stratégies diffèrent, leurs intentions sont semblables : jouer un rôle prépondérant dans la définition et la répartition des ressources de cet espace nouvellement accessible aux activités humaines. Une dynamique qui pourrait s’avérer plus rapidement importante que celle de l’Europe.

L’Asie et ce monde nouveau
L'évolution climatique change la donne des activités humaines dans l’Océan arctique. Les routes le long des continents sont de plus en plus libérées des glaces durant la période estivale. Elles peuvent donc apparaître comme des aubaines économiques en réduisant la distance séparant les grands ports d’Asie du Nord-Est et d’Europe du Nord. Au delà de cette opportunité géographique, des faits peuvent accentuer l’idée de construire des itinéraires alternatifs : piraterie, tensions régionales, prix des soutes… 
Pour l’instant, ces routes restent de simples opportunités, car elles restent spécifiques (climat, navigation) et couteuses (coûts de navire, de formation des personnels, et d’assurance). 
La volonté russe d’organiser la Northern Route est réelle (nonobstant les questions de sécurité maritime à organiser). Du côté canadien, c’est totalement le contraire, pour différentes raisons le Canada ne souhaite pas que se développe un passage maritime commercial au Nord-Ouest. Les pays d’Asie du Nord-Est sont en fait les premiers concernés par ces routes. Ils seront l’origine ou la destination des flux qui s’organiseront car la géographie indique qu’ils forment le seul hinterland viable pour ces itinéraires arctiques que les flux s’organisent avec l’Europe de l’Ouest ou la Russie nordique. Le Japon, la Corée et la Chine représentent ensemble 20% de la consommation mondiale de pétrole et 10% du gaz avec un niveau de dépendance extérieure totale 
pour les deux premiers et important pour le troisième. Ils sont donc très concernés par la question de la disponibilité énergétique globale. Or, selon la US Geological Survey, la disparition des glaces de l’Arctique pourrait libérer l’accès à 30% des ressources gazières et 13% des ressources pétrolières nondécouvertes du monde. Les régions arctiques sont également riches en minerais (charbon, nickel, tungstène, zinc, argent…). Enfin, les ressources halieutiques ne sont pas négligeables. Présentes en abondance ou même de manière mesurée, l’intérêt de toutes les grandes économies pour les ressources du Grand Nord est une évidence.  Les premiers concernés sont les riverains dont une grande partie des ressources offshore se situent ou se situeront dans leurs ZEE et dans leurs extensions du plateau continental. Comme les pays de l’UE, l’Asie du Nord-Est n’est pas riveraine de l’Océan Arctique. 
C’est donc uniquement par ses intérêts économiques (recherche, forage, exploitation) qu’elle pourra peser dans l’exploitation de ces ressources, mais chacun sait qu’en matière d’énergie, l’accompagnement des États est toujours important. A chacun donc d’être actif avec les différents pays concernés. Le premier pas de l’engagement des trois pays a donc été leur participation au Conseil de l’Arctique, le forum intergouvernemental traitant des questions régionales, dont les membres de plein droit ne sont que les États riverains, accueille aussi des observateurs permanents, plusieurs pays européens et depuis 2013 le Japon, la Corée et la Chine. Ainsi était marquée symboliquement l’implication de cette partie du monde dans la problématique arctique qui au-delà des questions d’activités humaines, concerne aussi la sensibilisation aux changements climatiques de l’hémisphère Nord qui ont des conséquences pour tous. 

L’approche chinoise L'attrait de la Chine pour les pôles ne date pas d'hier. L’Administration chinoise pour l’Arctique et l’Antarctique (dépendante de l’administration océanique d’État) a été créée en 1981. La Chine a adhéré au traité de l’Antarctique en 1983, elle a organisé, sous l’autorité de l’Institut de recherche polaire (1989), trente et une expéditions et établi quatre centres de recherches en Antarctique (1985, 1989, 2009, 2016). En ce qui concerne l'Arctique, le pays y démarra des recherches sur le climat et l'environnement dès 1995 (six expéditions) et dispose d’une station dédiée au Spitzberg1 depuis 2004 au sein du village scientifique international de Ny Alesund. Le retour massif de la Russie depuis dix ans dans l’espace arctique a accentué l’intérêt de Pékin. La Chine est de plus en plus présente : actions diplomatiques, présence d’intérêts économiques, investissements dans la recherche, divers navires envoyés dans les parages (dont une flottille militaire en mer de Béring en septembre 2015). Pour ces régions, la Chine s'est dotée de trois objectifs. Le premier objectif est de renforcer la capacité chinoise à préparer des réponses appropriées aux effets que les changements climatiques pourraient avoir sur la production de nourriture et les conditions climatiques extrêmes en Chine. Le second objectif est de sécuriser un accès à un coût raisonnable aux routes de shipping arctiques. Le troisième est de renforcer la capacité chinoise à accéder aux ressources de toutes natures en tant qu'État non-arctique. Malgré tout, l'Antarctique reste l'intérêt principal de la Chine : 80% des ressources polaires de l'État lui sont dédiés. 
La Chine entend néanmoins s'imposer comme acteur incontournable en Arctique, mais sans brusquer les États riverains. Ainsi, la politique chinoise dans la région est nuancée, plus en finesse que ce qu'elle peut être dans d'autres zones du monde. Les officiels chinois font des efforts pour éviter les sujets problématiques, tels que l'exploration des ressources. A la place, la Chine se concentre sur des débats plus "légers" comme le changement climatique qui peut affecter l'agriculture et le développement économique. La Chine tisse différents liens avec l’Islande (accord de libre-échange en 2013), avec la Russie, le Groenland. Elle entend être une partie prenante même si elle n'est qu’à moitié désirée (notamment la coopération / méfiance de la Russie envers son voisin).  En réalité, cette façon de faire tente de masquer les réelles intentions chinoises. Elle a, en effet, publiquement affirmé être un "acteur incontournable" de la région. La Chine a atteint son objectif principal en devenant observateur permanent en mai 2013 du Conseil de l’Arctique. Elle peut donc participer à toutes les réunions du Conseil et donner son avis. Évidemment, l'exclusion du processus de décision finale inquiète la Chine. D'autant plus que la stratégie arctique chinoise de nos jours consiste à mettre en avant les intérêts des États non arctiques dans la mesure où elle considère que plus les États arctiques réaliseront les retombées économiques potentielles de la fonte des glaces, plus ils seront amenés à prendre des décisions qui maximiseront leurs intérêts, au détriment des États non arctiques, qui sont pourtant concernés par ces transformations, l'Arctique étant, pour la Chine, un trésor de l'humanité. Le Conseil de l'Arctique fait donc figure de structure de gouvernance inadéquate pour les experts chinois. 
Dans le même état d'esprit, la Chine réclame le droit d'explorer l'Océan Arctique (ses eaux internationales), comme le permet la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer. La Chine espère vraisemblablement que les observateurs permanents pourront graduellement influencer la prise de décision au Conseil de l'Arctique.  L'acceptation de Pékin parmi les observateurs permanents du Conseil de l'Arctique représente un premier succès de la politique chinoise dans la région. Et pour cause, malgré la menace que représente le développement des activités chinoises pour les États arctiques, elle est un moteur de développement pour la région, et elle est aujourd'hui acceptée comme tel.  Économiquement, la puissance chinoise dépend de ses exportations de produits manufacturés tout en dépendant des matières premières importées. Les routes et ressources nordiques sont donc des problématiques importantes pour Pékin. 
Le premier importateur mondial de minerais et le second d’hydrocarbures est actif dans la partie septentrionale du monde. Ainsi, des acteurs miniers chinois sont présents au Nunavik (Québec) et au Groenland. China National Petrole Corporation (PetroChina) est devenue co-actionnaire2 du projet gazier Yamal en Russie du Nord et prospecte en mer de Barents avec Rosneft. La China National Offshore Oil Corporation est engagée avec des intérêts islandais dans des recherches pétrolières dans la ZEE de l’Islande (2014) et en mer de Barents russe (2016).  Le passage par la route du Nord-Est de navires de l’armement national Cosco (2013, 2015, 2016) et la publication d’un guide de navigation sur le passage du Nord-Ouest en 2015 sont bien les signes envoyés sur les intensions maritimes de la Chine pour la région, tout en admettant les prérogatives du Canada et de la Russie sur les zones de transit. La volonté chinoise de jouer un rôle prédominant en Arctique se voit dans la construction de nouveaux navires brise-glace3. Cela démontre que la Chine se dote de moyens adéquats. L'extraction des ressources et l'emploi de ces nouvelles routes nécessiteront des investissements colossaux pour être viables. C'est la porte ouverte à des accords bi, voire tripartites entre la Russie (qui contrôle une grande partie de ces ressources), le capital chinois et le savoir-faire et la technologie occidentale. Investir en Arctique est considéré par de nombreux experts chinois comme une formidable opportunité commerciale et économique, mais c'est en plus une occasion de développer les connaissances chinoises en matière de technologie

L’approche du Japon L’intérêt du Japon pour les questions polaires est ancien. Le pays a signé les traités du Spitzberg en 1925 et de l’Antarctique en 1959. La première base japonaise au Sud date de 1957. La politique scientifique est pilotée par l’institut national de recherche polaire (1973). De leur côté la Nippon Foundation et la Ship & Ocean Foundation ont travaillé avec des instituts de recherche russes et norvégiens pour explorer le potentiel de l'Arctique dans les années 1990 (station du Spitzberg, 1991). Néanmoins, cet intérêt s'est vite tari et les entreprises maritimes japonaises se sont avérées extrêmement sceptiques quant aux gains que pourrait générer une politique arctique par rapport aux risques qu'elle représentait.  Le regain d'intérêt international, en particulier de la part des concurrents coréen et chinois a attiré l'attention japonaise, et, en 2012, le Yomiuri Shinbun, grand quotidien japonais a qualifié le Japon de "retardataire" dans les affaires arctiques. Le Japon reconnaît aujourd’hui l'importance de l'Arctique pour la recherche. Elle comprend deux éléments principaux : comprendre les effets du réchauffement climatique sur les couches de glace de la région et leurs effets sur les écosystèmes marins et les ressources halieutiques. Comme la Chine, le Japon fait depuis 2013 partie des États observateurs permanents au Conseil de l'Arctique. Sa politique vis-à-vis de la région est moins assertive que celle de Pékin. Tokyo a ainsi préféré se définir comme un "participant" aux activités de la région. D'ailleurs, la politique japonaise en Arctique s’est progressivement engagée. Le rapport en 2013 du Japanese Institute of International Affairs (JIIS, thinktank qui agit comme un conseiller proche du ministère des Affaires Etrangères) sur l'Arctique, commissionné par le ministère, a été la preuve du gain d'intérêt des gouvernants pour la région polaire du nord. Ainsi, selon le Gouvernement, l'Arctique devrait être reconnu comme une partie de l'héritage commun de l'humanité, et toute la communauté internationale devrait protéger cette région et l'utiliser à des fins pacifiques. Ce faisant, le Japon admet sa volonté d'intégrer la communauté internationale a la prise de decision

D'ailleur pour renforcer son image de "participant" et justifier sa politique dans la région, Tokyo a nommé en mars 2013 son premier ambassadeur de l'Arctique : Nishibayashi Matsuo. Cette nomination a trouvé un grand écho dans les instances du conseil de l'Arctique. Ainsi, le Japon peut consolider sa position de pays maritime qui, en attachant de l'importance aux problèmes environnementaux, se doit d'être impliqué dans les affaires arctiques. La concrétisation de l’engagement japonais s’est produite en octobre 2015 avec la publication du "Politique japonaise pour l’Arctique" par le Headquaters of Ocean Policy, structure ad hoc du gouvernement japonais. Le document souligne les principales problématiques qui engagent le Japon dans cette région : environnement, populations indigènes, sciences, relations internationales, ressources, transport maritime. Ainsi, Tokyo prend la mesure de la grande diversité des enjeux qui se jouent au Nord et entend être un acteur actif.  Pays pauvre en ressources, et l'un des plus grands commerçants du monde, le Japon peut être intéressé par la route du Nord-Est. D'autant plus que l'archipel jouit de quelques grands ports au Nord de son territoire, dans la région d'Hokkaidô (Tomakomai, notamment) qui pourraient être d'un précieux recours dans le cadre de cette ouverture. 
La configuration énergétique de l’archipel post-Fukushima a accentué la demande en gaz y compris de Norvège. Le pays peut être intéressé par les ressources du Nord. Si les acteurs japonais ne sont pas impliqués en Russie, au Groenland, plusieurs acteurs pétroliers japonais associés possèdent des permis de recherche et d’exploitation avec Shell et Chevron. En ce qui concerne le shipping, c'est une autre histoire. L'industrie reste très sceptique ; selon les experts interrogés dans le cadre du rapport du JIIS, il n'y a pas de raison d'utiliser une route de shipping si elle n'a pas de sens au niveau économique, quand bien même elle serait la plus courte. 
Néanmoins, l'intérêt japonais pour l'ouverture de la route du Nord-Est est stratégique. Hashimoto Yasuaki de l'Institut National Japonais d'Etudes sur la Défense s’est inquiété de voir augmenter les activités militaires4 le long de la route du Nord-Est et proche de ses frontières dans le cadre du gonflement des activités commerciales arctiques. Ceci risquerait de déstabiliser encore plus une région dont l'équilibre peut être précaire, en particulier dans le cadre des relations entre le Japon et ses voisins, dont la Russie, avec laquelle aucun traité de paix n'a encore été signé depuis la Seconde Guerre mondiale, en raison du conflit territorial concernant les îles Kourile

L’approche coréenne Des trois acteurs, la Corée du Sud est sans doute le plus pragmatique en ce qui concerne l'Arctique. L’arrivée du pays dans les choses polaires est tardive, c’est à dire quand l’émergence économique a permis de donner à Séoul les moyens d’être un acteur international engagé. Le pays a signé les traités de l’Antarctique (1986) et du Spitzberg (2012). Le Korean Polar Research Institute (KOPRI) gère les deux bases antarctiques, la station de Ny-Alesund et le navire de recherche brise-glace Araron (1989). Ses intentions sont très claires : le gouvernement entend se servir de son rôle dans la région pour consolider sa stature sur la scène internationale et pour jouer un rôle en matière de gouvernance en rapport avec sa puissance économique, ce que Lee Myung-bak appelait pendant son mandat "Global Korea". 
Pour ce faire, le rôle de la Corée dans les énergies vertes est une arme puissante. Le Global Green Growth Institute et le Green Climate Fund se trouvent tous deux en Corée, et l'expertise climatique coréenne est mondialement reconnue. C'est une porte d'entrée de choix pour que Séoul devienne un partenaire indispensable du Conseil de l'Arctique. 
Le discours coréen place la protection de l'Arctique, ainsi que le respect et le développement de ses peuples autochtones en amont de son développement économique. Séoul s’est ainsi engagée à développer activement la recherche scientifique dans ces domaines, à travers la coopération avec de nombreuses institutions privées, des projets et des recherches acceptés et poursuivis par le Conseil de l'Arctique, et la participation aux activités de recherche et de création des normes avec des institutions internationales, comme, par exemple, l'Organisation Maritime Internationale. Observateur permanent du Conseil de l'Arctique depuis mai 2013, la Corée du Sud a franchi un pas supplémentaire dans le gain d'influence dans le cadre de la prise de décision dans la région polaire nord. 
Du fait de la fonte des glaces, si l'Arctique venait à devenir une région à l'activité grandissante, de nouvelles lois pour l'exploitation des ressources (ex. mine au Groenland), la navigation (pour le commerce et le tourisme) et la pêche deviendront nécessaires. La Corée veut s'assurer de pouvoir influencersubstantiellement les discussions et le vote de ces lois. Qualifiant pompeusement l’itinéraire du Nord-Est de "Route de la Soie du 21e siècle", le potentiel économique de ce chemin n'échappe pas au gouvernement coréen. 
Évidemment, comme ses voisins, la Corée aurait tout à gagner d'une utilisation substantielle de cette route pour amenuiser les distances entre ses ports et ceux du Nord de l'Europe. Pareillement, la dépendance énergétique coréenne est grande, et un moyen d'acheminer plus facilement, et à meilleur coût, GNL, pétrole et minerais dont le pays manque serait très appréciable. Un navire coréen a déjà emprunté la route du Nord-Est et plusieurs transits ont concerné des flux coréens. 
Le Korean Maritime Institute est naturellement actif dans le domaine de la nouvelle route arctique. Séoul jouit d'un autre avantage qui pourrait être décuplé par la viabilisation de la route du Nord-Est : leader mondial de la construction navale, le pays pourrait profiter de l'ouverture de la route afin de remporter des commandes de brise-glace notamment, qui, de fait, se multiplieront, mais aussi des pétroliers et des méthaniers. Ces types de navires nécessitent du personnel extrêmement qualifié et des installations modernes dont jouissent les chantiers navals de la péninsule coréenne, ce qui les placerait en première ligne pour profiter du boost d'activité dans la région arctique. Des partenariats entre les chantiers navals coréens et russes ou finlandais, par exemple, pour donner du travail à la construction navale nationale.  Comme ses voisins et dès son nouveau statut en 2013 au Conseil de l’Arctique, la Corée a publié un "plan de développement de l’Arctique pan gouvernemental" et évoquant les possibilités de plus en plus élevées d’exploiter de nouvelles ressources et l'ouverture de nouvelles routes maritimes. Comme pour les autres acteurs asiatiques, la recherche est placée en avant avec des partenariats à construire avec les autres acteurs de la zone. 

À la différence de l’Europe
, où les régions arctiques font partie de certains pays et sont dans la proximité de certains autres, le Nord-Est asiatique a une distance plus grande avec cet espace. L’histoire n’a jamais porté ces pays vers le Nord. Néanmoins, leur intérêt scientifique est important et l'evolution climatique concernent tout le monde. En revanche, la route maritime raccourcie et les besoins en matières premières sont devenus surtout des affaires asiatiques. L’Arctique est bien désormais un espace à partager?


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénéments

Message par corsair le Ven 23 Sep - 8:46

Le dernier grand Evenement de la croisiere , 18/19/sep/2016...Evenement qui meriterait d'etre connu de tous les forumeurs
passionnés de croisieres, sur un forum dédié comme le notre il meriterait une Annonce Globale...





18 et 19 septembre 2016 l'Evenement de la semaine se nommait Genting Dream


pour ceux qui n'ont pas suivi sur le Journal voici la compil


Cruise Ships from Papenburg / Germany



Genting Dream - Ems conveyance - September 2016



Toujours les plus belles image de Papenburg, par l'ami Andréas Depping - Merci





































































18/09/2016 -en traduc auto de l'allemand


le transfert de Papenburg à Emssperrwerk du "Genting Dream"





Deux équipes se relaient a bord pour le transfert de Papenburg à Emssperrwerk du "Genting Dream", et 3 remorqueurs


Le dernier navire de croisière construit par Meyer Werft, le "Genting Dream", est en route sur la riviere Eems pour la mer du Nord


Sur le chemin les rives sont vraiment bondé à Papenburg. Des milliers de gens debout sur la rive - il y a encore plus de spectateurs sur place que dans les passages supérieurs . Selon les experts du chantier naval et les autorités le meilleur vent et les conditions de marée sont maintenant favorable -Comme toujours, le temps et le niveau de l' eau doivent être compatibles, sinon le transfert aurait ete reportée. 
Les écologistes critiquent le transfert en raison des températures chaudes et les mauvaises conditions d'oxygène dans la rivière Eems.




Calendrier du transfert


Dimanche, 18 Septembre
à propos de 14:00 Dockschleuse à Papenburg
vers 20h00 pont Friesen à Weener
à propos de 22:00 Jann Berghaus Bridge à Leer







151000gt - classe Escape NCL en Premium - 335m/maitre-bau 37,5m - 1680 cab/3360 pax

















































L'arrivée à Eemshaven, Pays - Bas est envisagée par Meyer Werft à environ 18 heures lundi . Ensuite les premiers essais en mer  du Nord se succederont dans les jours à venir, et l'armement du navire se continuera à Brémerhaven. 


lundi19/09/2016 suite


Calendrier du lundi, 19 Septembre
1:30 Emssperrwerk en Gandersum
à 3 heures du passage Emssperrwerk
environ 3h30 Emden
environ 09:30 Mole Eemshaven
vers 18h00 le port Eemshaven





Le nouveau navire de croisière Genting rêve de la ligne de croisière Asian Dream Cruises est arrivé lundi matin dans le Néerlandais Eemshaven. Elle est l'aboutissement d'un Tour Ems avec succès le dimanche autour de 13:30 a commencé au chantier naval Meyer Werft à Papenburg. Avec un grand intérêt que le navire était traditionnel avec l'arrière d'abord tiré sur l'Ems par deux remorqueurs (la première partie). Dans Eemshaven autres travaux seront effectués. Là essais ao seront faits pour la mer du Nord.







Photos de la nuit























cliquer sur le lien
https://www.facebook.com/DreamCruisesHQ/videos/1752707791650458/














"Genting Dream" a atteint le port de Eemshaven 18.00/ h locale


art allemand
Le "Genting Dream" , son transfert complété avec succès dans le port de Eemshaven, Pays-Bas.


Des milliers de personnes se tenaient jusque tard dans la nuit le long de l'Eems et regardaient passer le navire, poussé et guidé au cm pret par les remorqueurs - même bien après minuit , il etait attendu par quelques fans de navires.

Après le plein de carburant, les premiers tests en mer auront lieu ..;et il rejoindra Bremerhaven, pour la finition de son armement et les tests de haute mer




Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénéments

Message par corsair le Sam 1 Oct - 7:32

01/10/2016

Un album spécial de Tintin dans les grands ports du monde

Ouest France,  vient de publier un album exceptionnel consacré aux ports du monde dans les aventures de Tintin. Avis aux amateurs !

Tintin est un infatigable voyageur. Voiture, moto, train, avion, fusée lunaire, bateau... Comme il est généralement pressé, il utilise les moyens de transport disponibles les plus rapides et les plus modernes. Mais à l'époque où Hergé imagine la plupart des aventures de son héros, le bateau est la solution la plus évidente pour se rendre d’un continent à l’autre.

Le célèbre globe-trotter débarque donc dans presque tous les grands ports du monde dont les noms ponctuent naturellement les deux tiers des albums : Matadi, New York, Chicago, Le Havre, Port Saïd, Shanghai, Akureyri, Anvers, Ostende, Marseille, Saint-Nazaire, La Rochelle, Callao, Haïfa, Djibouti... Le génie créatif d’Hergé, qui mettait un soin méticuleux à mélanger fiction et réalité, conduit aussi Tintin dans quelques ports purement imaginaires.

Ce hors-série exceptionnel d’Ouest-France, qui paraît au moment où le Grand Palais à Paris consacre pour la première fois une exposition événement au père de Tintin, nous emmène à la découverte des grands ports à travers les aventures de Tintin.

Une œuvre inoxydable


Un album spécial de Tintin dans les grands ports du monde



Tintin, Milou et le capitaine Haddock sont les guides de ce voyage passionnant qui décrypte également de manière inédite l'œuvre inoxydable d'Hergé par ce prisme maritime et portuaire. Les ports de Saint-Nazaire et La Rochelle occupent une place particulière dans ce voyage au long cours. En effet, cela fait exactement 70 ans que, lancés à la recherche du professeur Tournesol, Tintin et Haddock sont passés par ces deux villes, puisque, interrompue par la guerre, la publication de la version achevée des 7 Boules de cristal intervint fin 1946…

Grâce au soutien de Moulinsart SA, ce numéro est illustré par les plus beaux dessins de Tintin en rapport avec cette thématique portuaire et de nombreuses photos issues pour certaines de la documentation d´Hergé. Les articles sont signés par de fins connaisseurs de Tintin et des experts des questions maritimes des journaux du groupe Ouest-France.

Ouest-France, premier quotidien de France, traite depuis toujours l’information maritime et en font plus que jamais une priorité dans le cadre de La Mer notre avenir, un projet qui a l’ambition de mieux faire comprendre au plus grand nombre les enjeux maritimes d’aujourd’hui et de demain.

« Tintin, à la découverte des grands ports du monde », 132 pages, 9,90 euros, à partir du 4 octobre chez les marchands de journaux, sur les boutiques en ligne boutique.ouestfrance.fr


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénéments

Message par corsair le Lun 3 Oct - 8:48

02/10/2016

CLASSEMENT INTERNATIONAL 2017 des bateaux de croisiere, du circuit mondial











NOTA Corsair/classement des navires

La reference "michelin " des bateaux croisiere c'est le ward, reconnu par tous les armateurs
le classement actuel est fait sur 300 navires, avec"inspection annuelle " en masqué bien sur
les chapitres de controls sont :
1)le bateau pour 25%: technique, maintenance, la securité, la facilité de vie a bord, les espaces commun, les decors, les installation d'activitées, le spa (activité hors spectacles) etc...
2)les cabines, suites 10%-, couchages, toilettes sdb et sce liés....
3) les cuisine et les resto 20%- les produits , les menus et qté de la cuisine, ....
4) les services : les exvcursion, sce cabine, sce lieux public 20%
5)spectacle et animation 5%
6)itineraires et expérience pour 20%

pour etablir la moyenne finale + de 2500postes sont notés
en plus des correspondants croisieristes font un rapport sur leur croisieres (j'en suis) plusieurs dizaines de milliers d'americains en font partie, les grandes agences premium us, relaient egalement le retour d'infos de leurs clients, et les incidents qu'ils ont pu vivrent à bord

l'échelle des notes pour les *
5*****+ 1851 à 2000
5***** 1701 à 1850
4****+ 1551 à 1700
4**** 1401 à 1550
3***+ 1251 à 1400
3*** 1101 à 1250
2**+ 951 à 1100
2** 801 à 950
1*+ 651 à 800
1* 501 à 650
moins de 500 non plus référencé

tout cela distribué en cat, sdt, premium, luxe et en gabarit de navire
il y a aussi des seuil (ex un navire classé dans les big resort, qui meriterait 4**** et qui aurai un coef esp de 35 
ou moins passera en 3***+

le coef espace prend en cpte tous les volumes dispos par le passager , base occup dble, c'est une moyenne, bien sur, l'unité n'a pas d'intéret pour le croisieriste lambda, donc je ne l'indique pas, mais il permet de faire des comparatif entre navire ex horizon/zenith 34,2 oasis ots 41,6, epic 38 splendida 40,7, divina 39,8 magnifica 37,l'austral 48,8 qm2 56,6 qelizabeth 43,4 atlantica 40,5 luminosa 41, neo ro 34,4, serena 38 europa 70,4 europa2 76,5 saga sapphire 49,6 orient queen 26,3 louis majesty 27,9 evidement en occup des couchettes sup le coef baisse environ de 10 à 20% pour la cat sdt
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

« World of Voyage "

Message par corsair le Jeu 13 Oct - 6:37

12/10/2016 - en tradux auto

357 jours dans le monde entier: en 2017 le plus long jamais World Cruise



Exclusive, élitiste, dédié à ceux qui, en plus des ressources financières généreuses, peut-être envisager une croisière autour du puits du monde 357 jours de long . Et la proposition de l' agence de Voyage British Mundy Cruising, spécialisée dans le conseil et la vente de croisières depuis plus de 40 ans.

Il a appelé « World of Voyage ", il touchera sept continents et a été conçu en combinant différents itinéraires de tournées mondiales de sept différents entreprises. 

Le voyage épique vous permettra de rejoindre de nombreuses destinations, d'Amérique du Sud vers l' Asie, en Europe, Amérique du Nord, l' Australie, l' Afrique et l' Antarctique. Au cours de l'expérience, les clients changeront de croisière sept fois, y compris une section et l'autre, il y aura une pause de quelques jours qui permettront à ceux qui souhaitent rentrer chez eux pour se détendre et se préparer pour la prochaine croisière.



En partant de Miami 10 Janvier, 2017 , le monde du Voyage débutera avec une circumnavigation de l' Amérique du Sud à bord du navire de luxe Crystal Serenity, Crystal Cruises flotte. Les clients auront la chance de visiter les pics de Machu Picchu, l'énigmatique Nazca Lines désert homonymes, voir Rio de Janeiro du point de vue du Christ Rédempteur et encore se lancer dans une croisière exclusive sur le fleuve Amazone, au coeur de la forêt brésilienne. Enfin, ne manquez pas d' autres destinations attrayantes telles que les spectaculaires Fjords chiliens et l'ancienne colonie pénitentiaire de l' île du Diable.



Aussi de Miami, le voyage se poursuivra le 15 Avril à la fois de « l' Europe et à bord de l'élégant Nautica , bateau de la flotte américaine d'Oceania Cruises(groupe NCL). L'itinéraire comprend des arrêts non seulement en Méditerranée, mais aussi en Europe du Nord, la Baltique et en Angleterre, où elle prendra fin le 4 Août.

Le troisième segment sera consacrée à l' Amérique du Nord . 30 août Regent Seven Seas Mariner(groupe Ncl) sera mis à la voile de Vancouver à de nombreuses destinations , y compris l' Alaska, San Francisco, Costa Rica, Panama Canal et du Québec. Le voyage se terminera le 7 Octobre à Montréal.

Donc , une longue circumnavigation de ' Australie , de Sydney à Melbourne. À partir du 21 Octobre, 2017, le MS Maasdam de Holland America Line(groupe Carnival) offrira aux clients la chance d'admirer la multitude de couleurs de la Grande Barrière de corail, pour répondre à la Kangaroo Island notoirement la faune gonflable, se détendre sur la magnifique île de Bali et encore pour explorer l'Australie occidentale, y compris la ville de Perth.

Le 3 Décembre, puis, Silver Spirit partira de Dubaï avec la destination finale du Cap et pendant la croisière touchera de nombreuses escales en Afrique et océan Indien . Emirates, Oman et même Madagascar, les Maldives et les Seychelles. La traite se terminera le 5 janvier 2018.

Courte pause avant le prochain embarquement, le 23 Janvier, cette fois à bord du yacht de luxe Le Soleal du Ponant, qui depuis Ushuaia, en Argentine, aura invités le long de la péninsule Antarctique , en passant par les îles Falkland et la Géorgie du Sud.

Enfin, la dernière étape du long voyage sera consacrée à l' Extrême - Orient . Seabourn Sojourn naviguera de Singapour Mars 19, 2018 proposant des arrêts à Hong Kong, Shanghai, l' Indonésie, le Cambodge, la Thaïlande et le Japon, quand il atteindra Kobe, le port de débarquement définitif, 15 mai 2018.



Temps de parcours remarquable, l'engagement financier majeur requis. Les prix pour l'expérience épique commencent à 139.000 Euros par personne et comprennent le coût de croisière, tous les transferts et les vols proposés en classe affaires. Un rêve humide pour beaucoup, mais certainement possible pour quelqu'un!


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Evenement souvenirs 1/2

Message par corsair le Sam 22 Oct - 15:55

Nostalgie....

En 1960, Le France était le plus gros bateau du monde

Le France. Le paquebot emblématique cher au coeur des Français. Lors de son lancement en 1960, il était le plus gros bateau du monde...

1960, le France

Mis à l'eau le 11 mai, en présence du général de Gaulle et devant 100 000 spectateurs, le paquebot est le plus grand jusqu'à fin 2003, où il se fait détrôner par le Queen Mary 2. Le navire commandé par la Compagnie générale transatlantique (CGT) mesure 315 m de long et embarque 2 032 passagers, moins que l'équipage de l'Harmony aujourd'hui !
1300 ouvriers pour construire le France



La construction de la coque réclame 1 300 ouvriers. Le navire est extrêmement moderne avec notamment des ailerons stabilisateurs de roulis, une coque presque entièrement soudée, la télévision et le téléphone à bord pour les passagers de 1re classe. Aujourd'hui, 200 pièces rares du France sont visibles au musée Escal'Atlantic de la ville.



610 millions d'euros



L'idée d'un grand paquebot transatlantique a été évoquée dès décembre 1947 par la CGT, mais il faudra attendre le 25 juillet 1956 pour que la lettre de commande soit signée. Le navire, officiellement livré au Havre le 6 janvier 1962, coûtera quelque 418 millions de francs (plus de 610 millions d'euros en 2016)



Le 11 mai, le général de Gaulle inaugure le France devant 100 000 personnes


Mme Yvonne de Gaulle sera la marraine

16h16 le 11 mai 1960, le plus grand paquebot du monde épouse la mer. Le France vient d'être inauguré par le général de Gaulle devant 100 000 personnes, le souffle coupé par « l'admirable précision de la manoeuvre »



"Admiration et fierté dans la capitale française de la construction navale"

La presse le 11 mai 1960:

"Dans quelques heures, le France glissera majestueusement vers son élément devant des milliers de spectateurs accourus des quatre coins de la vHle et d'un peu toutes les régions de France et de l'étranger. Dans cette foule dense on peut reconnaître aujourd'liui ceux qui ont participé activement à la construction de ce magnifique paquebot qui portera désormais le témoignage de la quajité de la technique française sur l'Atlantique-Nord. Ces travailleurs, noyés dans une véritable marée- humaine, attendent l'heure H avec impatience et aussi avec une certaine appréhension, non justifiée en raison ,des multiples précautions prises pour.cette délicate opération, mais bien compréhenslble chez ceux qui ont fait ce bateau".

"France,c'est la fierté du Nazairlen, qu'il soit métallo, ingénieur ayant travaillé à sa fabrication ou bien commerçant, fonctionnaire ou employé. Ce transatlantique fait honneur à la ville tout entière, sans distinction de profession, de classe sociale et de confession. Il représente pour tous le travail par excellence, mais le travail bien fait, « la belle ouvrage » comme on dit. France, c'est aussi le symbole de la renaissance de notre pays et chacun en a bien conscience, d'autant plus que son lancement coïncide avec la résurrection de notre cité martyre.




420 000 m3 de vase et huit bombes intactes ont été retirées de l'estuaire, pour permettre le lancement de France

"Depuis plusieurs mois, d'importants travaux de dévasage ont été entrepris par la drague Flandre pour le creusement de la souille. devant la cale de lancement. La drague Flandre vient de terminer son travail, après avoir enlevé 420.000 mètres cubes de vase et huit bombes non éclatées provenant de la dernière guerre : sept bombes anglaises de 250 kgs et une bombe américaine d'une tonne, cette dernière présentant un grand danger en raison du parfait état de conservation de son double percuteur avant et arrière. Les travaux de dévasage sont maintenant terminés pour la drague Flandre, mais n'en seront pas moins poursuivis par un engin de l'E.T.P.O., jusqu'au jour du lancement. Pour Normandie, on avait en effet constaté que d'importantes quantités de vase avaient été ramenées dans la souille sous l'action des marées



"A Saint-Nazaire, le jour de gloire est arrivé"

Le discours du général de Gaulle. « Le paquebot « France » est lancé : il va épouser la mer, La mer si redoutée et si désirée des peuples, la mer qui sépare les nations, mais leur permet de se joindre, la mer par où les pires dangers peuvent menacer les Etats, mais sans laquelle il n'est point de grandeur... « La mission de « France » , explique le général de Gaulle dans son discours, « sera de transporter, d'un port à l'autre de l'Atlantique, des hommes, c'est-à-dire des pensées et des activités, des foyers de connaissance et des sources de travail, de l'art et de la richesse. En tout temps, un pareil rôle eût été tenu pour important. Aujourd'hui, il l'est plus que jamais. C'est en effet les rapports entre nos semblables, autrement dit des échanges que procèdent la civilisation ; le progrès de notre espèce comporte une connaissance réciproque des pays. Une coopération des valeurs et des labeurs, une pratique des contacts faute desquels les peuples s'enfonceraient, chacun de son côté dans la méfiance et les griefs, mais grâce auxquels ils ressentent leur mutuelle dépendance et développent ce qu'ils ont en commun. »

 « L'amitié y trouvera son compte » « que ce navire aille donc accomplir sa destinée : porter des hommes vers des hommes. En le faisant, « France » va contribuer à resserrer et â multiplier les liens deux fois séculaires qui existent entre ces deux pays. L'amitié y trouvera son compte car les Etats-Unis sont chers à la France et je crois bien que la France est chère aux Etats-Unis. Ce n'est pas en vain que ces peuples se sont trouvés côte à cSte chaque fois qu'il fallut sauver là liberté du monde. ce n'est pas en vai n que souffle en occident un certain air ou s'épanouissent les droits de l'homme et sa dignité. On verra donc ce splendide bâtiment s'ajoutent aux escadres d'avions et de vaisseaux qui mettent en relations directes Européens et Américains, relient par-dessus la mer toutes sortes d'activités matérielles, intellectuelles, morales, qui, pour la chance de l'univers veulent harmoniser leurs efforts. »






1974 Alors que Giscard president, et Chirac1er ministre,  avaient promis de conserver France en exploitation, pendant la campagne de l'elections présidentielle

202 voyages avant de finir dans l'arrière-port du Havre



La fin du France sera marquée par son 202e voyage, lors de la mutinerie de son équipage suite à l'annonce du président Giscard d'Estaing, en 1974, de la fin du subventionnement. Le 11 septembre, une partie de l'équipage menée par le cégétiste Marcel Raulin, bloque la passerelle de commandement et prend possession du bateau en plein chenal. Après de nombreuses négociations infructueuses et une occupation de 88 jours, le bateau est finalement remorqué dans l'arrière-port du Havre, au quai de l'Oubli et y restera jusqu'au 18 août 1979.

Le Havre ne l'appelera plus jamais FRANCE...
( il en sortira , le pavillon français au grand mat, (le Norvegien sera hissé en poupe au large), en saluant de son coup de sirene si caracteristique la ville du Havre, sa devise Norway... L'amertume au coeur les Havrais  à la dérobé l'on regardé partir... pour le chantier LLoyd Wertf de Brémerhaven... d'ou il gagnera après sa remise en état son port tete de ligne Miami)



Le 18 Août 1979, à 8h l'appareillage commence. En fin de matinée, c'est dans un silence de mort, sous un ciel plombé que le FRANCE défile devant les quais du Havre, sous les yeux des dizaines de milliers de havrais en deuil. FRANCE est remorqué comme un chien qu'on conduit au chenil. Au milieu de cette procession mortuaire, FRANCE lance trois ultimes coups de sirènes. Les remorqueurs ne lui répondent pas. Le commandant Kerrignard sugère a l'armateur Knut Kloster, installé au sommet de la capitainerie, de hisser le drapeau Français sur le plus haut mat du navire










Il y'a 30 ans, le 18 Août 1979, FRANCE franchissait pour la dernière fois les digues du Havre avec le pavillon Français. Il ne reviendra que 17 ans plus tard, le 16 Septembre 1996.


Ultime départ du France vu de la plage...




17 ans après notre navire revient nous rendre visite, le Havre sera en folie


Dernière édition par corsair le Ven 28 Oct - 8:09, édité 1 fois


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evénéments

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum