Plaisir Croisière Forum
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Twitter FPCroisière
Les posteurs les plus actifs de la semaine

Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée


L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Page 30 sur 34 Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31, 32, 33, 34  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 19 Juin - 20:44

19/06/2017

Un F/A-18E américain a abattu un avion d’attaque syrien au sud de Tabqa



Un F/A-18E Super Hornet de l’US Navy, engagé dans la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, a abattu, le 18 juin, un avion d’attaque au sol Su-22 « Fitter » de l’aviation syrienne qui venait de bombarder une position des Forces démocratiques syriennes (FDS) dans le secteur de Tabqa, récemment repris par ces dernières à l’État islamique (EI ou Daesh).

« À 18H43 (17H43 GMT), un avion syrien de type Su-22 a largué des bombes près de combattants des FDS au sud de Tabqa, et en vertu de nos règles d’engagement et de la légitime défense au sein de la coalition, il a été immédiatement abattu par un avion américain F/A-18E Super Hornet », a en effet indiqué un communiqué de l’opération Inherent Resolve [nom de la coalition, ndlr].

D’après Military.com, la dernière fois qu’un avion américain a abattu un appareil considéré hostile remonte à 1999, lors des opérations de l’Otan au Kosovo : un F-16 avait en effet « descendu » un MiG-29 serbe. Mais plus récemment [le 8 juin], un F-15 a détruit en vol un drone Shahed-129 de conception iranienne dans la région d’At-Tanf, dans le sud de la Syrie.


Quoi qu’il en soit, selon la coalition, les troupes gouvernementales syriennes avaient attaqué, deux heures plus tôt, des combattants des FDS dans la ville de Jaaydine, au sud de Tabqa. Ces derniers ont été contraints de quitter cette localité, après avoir compté plusieurs blessés dans leurs rangs. L’assaut des forces pro-régime a été stoppé après un « show of force » d’avions de la coalition, laquelle a contacté le contingent russe en Syrie afin d’obtenir un cessez-le-feu dans la zone.

Pour rappel, les effectifs des FDS sont founis par les milices kurdes syriennes (YPG) et des groupes arabes armés, lesquels sont actuellement engagés dans une offensive visant à chasser les jihadistes de la ville de Raqqa, avec le soutien de la coalition internationale.

De son côté, Damas a accusé la coalition d’avoir abattu l’un de ses avions qui menait une « mission contre le groupe État islamique. »

Ces dernières semaines, et après des tensions à Hassaké, en avril et en août 2016, liées à une confrontation entre des combattants kurdes et un milice pro-régime, le gouvernement syrien s’était gardé de s’en prendre ouvertement aux FDS, vues comme un rempart aux menées turques dans le nord de la Syrie.

Dans son communiqué, la coalition a assuré ne pas « chercher à attaquer le régime syrien, les forces russes ou les forces pro-régime qui collaborent avec eux. » Toutefois, a-t-elle ajouté, elle « n’hésitera pas à défendre ses partenaires face à une quelconque menace. »

Et de prévenir : « Les projets et les actes hostiles des forces pro-régime envers la coalition et ses partenaires en Syrie, qui mènent des opérations anti-EI légitimes, ne seront pas tolérés. »


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 19 Juin - 20:44

Barkhane : Une opération aéroportée tourne mal, avec un tué et plusieurs blessés parmi les parachutistes français

Le 17 juin 2007, à 22h45 (00h45 heure de Paris), depuis son quartier général de N’Djaména [Tchad], la force française Barkhane a lancé une nouvelle opération conjointe, appelée « Aquila », dans le secteur d’Amoustarat, à une centaine de kilomètres au nord de Gao, afin d’y « réassurer les forces armées maliennes dans un secteur où les groupes armés terroristes [GAT] contestent leur présence ».

Pour cette opération, il était prévu un largage de nuit d’une centaine de parachutistes de la réserve opérationnelle de théâtre par trois avions de transport Transall C-160 sur une position reconnue et tenue dans le secteur de Tarikent par des commandos maliens et français infiltrés par hélicoptère. Le tout avec l’appui de Mirage 2000 du Détachement « Chasse » de Niamey.

Seulement, cette opération aéroportée (OAP) a mal tourné puisque plusieurs parachutistes se sont blessés lors du saut. Malheureusement, l’un d’entre-eux, le chasseur de 1ère classe Albéric Riveta, du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes (RCP) de Pamiers, a été retrouvé en arrêt cardio-respiratoire. Son décès a été constaté à 6H00 (heure de Paris), après avoir été admis à l’unité médicale opérationnelle rôle 2 de Gao.


Originaire de Papeete (Polynésie française), né le 6 avril 1994, Albéric Riveta avait rejoint le 1er RCP le 4 octobre 2016 en tant qu’engagé volontaire de l’armée de Terre (EVAT). Affecté à la 3e compagnie de combat après sa formation initiale et son certificat pratique « combat débarqué », en avril dernier, il avait été immédiatement « projeté » en Côte d’Ivoire, au sein du 43e Bataillon d’Infanterie de Marine (BIMa), avant de rejoindre Niamey, le 12 juin, en vue de l’opération Aquila.

« Militaire de grande valeur, manifestant en permanence un grand professionnalisme et une solide volonté de servir », selon sa hiérarchie, ce jeune parachutiste, célibataire et sans enfant, avait été élevé à la distinction de chasseur de 1ère classe à peine un mois plus tôt. Son décès porte à 20 le nombre de militaires français ayant perdu la vie dans la bande sahélo-saharienne (BSS) depuis janvier 2013. Le 1er RCP avait déjà été endeuillé par la perte de l’un des siens au Mali, à savoir le caporal-chef Cédric Charenton, en mars 2013, lors de l’opération Serval.

Quoi qu’il en soit, l’opération « Aquila » se poursuit. Et l’EMA a indiqué qu’une enquête pour déterminer les circonstances et les causes du décès de ce parachutiste a été ouverte.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 19 Juin - 20:45

corsair a écrit:19/06/2017

Un F/A-18E américain a abattu un avion d’attaque syrien au sud de Tabqa



Un F/A-18E Super Hornet de l’US Navy, engagé dans la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, a abattu, le 18 juin, un avion d’attaque au sol Su-22 « Fitter » de l’aviation syrienne qui venait de bombarder une position des Forces démocratiques syriennes (FDS) dans le secteur de Tabqa, récemment repris par ces dernières à l’État islamique (EI ou Daesh).

« À 18H43 (17H43 GMT), un avion syrien de type Su-22 a largué des bombes près de combattants des FDS au sud de Tabqa, et en vertu de nos règles d’engagement et de la légitime défense au sein de la coalition, il a été immédiatement abattu par un avion américain F/A-18E Super Hornet », a en effet indiqué un communiqué de l’opération Inherent Resolve [nom de la coalition, ndlr].

D’après Military.com, la dernière fois qu’un avion américain a abattu un appareil considéré hostile remonte à 1999, lors des opérations de l’Otan au Kosovo : un F-16 avait en effet « descendu » un MiG-29 serbe. Mais plus récemment [le 8 juin], un F-15 a détruit en vol un drone Shahed-129 de conception iranienne dans la région d’At-Tanf, dans le sud de la Syrie.


Quoi qu’il en soit, selon la coalition, les troupes gouvernementales syriennes avaient attaqué, deux heures plus tôt, des combattants des FDS dans la ville de Jaaydine, au sud de Tabqa. Ces derniers ont été contraints de quitter cette localité, après avoir compté plusieurs blessés dans leurs rangs. L’assaut des forces pro-régime a été stoppé après un « show of force » d’avions de la coalition, laquelle a contacté le contingent russe en Syrie afin d’obtenir un cessez-le-feu dans la zone.

Pour rappel, les effectifs des FDS sont founis par les milices kurdes syriennes (YPG) et des groupes arabes armés, lesquels sont actuellement engagés dans une offensive visant à chasser les jihadistes de la ville de Raqqa, avec le soutien de la coalition internationale.

De son côté, Damas a accusé la coalition d’avoir abattu l’un de ses avions qui menait une « mission contre le groupe État islamique. »

Ces dernières semaines, et après des tensions à Hassaké, en avril et en août 2016, liées à une confrontation entre des combattants kurdes et un milice pro-régime, le gouvernement syrien s’était gardé de s’en prendre ouvertement aux FDS, vues comme un rempart aux menées turques dans le nord de la Syrie.

Dans son communiqué, la coalition a assuré ne pas « chercher à attaquer le régime syrien, les forces russes ou les forces pro-régime qui collaborent avec eux. » Toutefois, a-t-elle ajouté, elle « n’hésitera pas à défendre ses partenaires face à une quelconque menace. »

Et de prévenir : « Les projets et les actes hostiles des forces pro-régime envers la coalition et ses partenaires en Syrie, qui mènent des opérations anti-EI légitimes, ne seront pas tolérés. »

Moscou prévient que les avions de la coalition anti-EI pourront être « considérés comme des cibles »




Le 18 juin, un avion d’attaque syrien de type Su-22 « Fitter » a été abattu par une F/A-18E Super Hornet américain de la coalition internationale après avoir bombardé une position des Forces démocratiques syriennes (FDS) dans le secteur de Tabqa, d’où l’État islamique (EI ou Daesh) a récemment été chassé.

« Les projets et les actes hostiles des forces pro-régime envers la coalition et ses partenaires en Syrie, qui mènent des opérations anti-EI légitimes, ne seront pas tolérés », a ensuite prévenu la coalition anti-jihadiste, dirigée par les États-Unis.

Pour rappel, les FDS, formées par les milices kurdes syriennes (YPG) et des groupes arabes armés, mènent, avec le soutien de la coalition, une offensive pour chasser Daesh de Raqqa.

« Les forces du régime (…) ont conduit des attaques de grande ampleur, utilisant des avions, de l’artillerie et des chars », a rapporté, ce 19 juin, Talal Selo, un porte-parole des FDS. Et d’accuser Damas de vouloir « bloquer » l’offensive en cours sur Raqqa.

« Si le régime continue d’attaquer nos positions dans la province de Raqqa, nous serons dans l’obligation de nous défendre et de riposter », a encore prévenu Talal Selon.

Cela étant, la Russie a condamné la coalition anti-jihadiste pour avoir abattu un Su-22 syrien. « Il faut considérer cette frappe comme la poursuite de la politique américaine visant à négliger les normes du droit international », a dit Sergueï Riabkov, le vice-ministre russe des Affaires étrangères. « Si ce n’est pas un acte d’agression, qu’est-ce que c’est alors? », a-t-il continué. Et d’ajouter : « Si vous voulez, c’est une aide aux terroristes contre lesquels les Etats-Unis luttent en déclarant qu’ils mènent une politique antiterroriste. » Alors, pourquoi ce Su-22 syrien s’en est-il pris aux FDS?

Quoi qu’il en soit, Moscou a pris des mesures qui risquent de compliquer les opérations aériennes de la coalition en Syrie, et donc le soutien à l’offensive des FDS sur Raqqa.

Ainsi, le ministère russe de la Défense a annoncé la suspension de l’accord de « déconfliction » avec la coalition. Accord qui est censé éviter les incidents aériens entre les forces russes et occidentales en Syrie.

Et cela parce qu’au moment où le F/A-18E américain a abattu le Su-22 syrien, des « avions russes effectuaient des missions dans l’espace aérien syrien » et que le « commandement des forces de la coalition n’a pas utilisé les canaux de communication existants » pour prévenir l’état-major russe.

Aussi, désormais, « les avions et les drones de la coalition internationale repérés à l’ouest de l’Euphrate seront suivis et considérés comme des cibles par les moyens terrestres de défense antiaérienne et par les moyens aériens », a prévenu le ministère russe de la Défense, lequel a déployé, sur sa base de Hmeimim en Syrie, le système de défense aérienne S-400.

En clair, cela veut dire que les avions et les drones de la coalition évoluant à l’ouest de la ligne Raqqa-Deir Ez-Zor seront suivi par les moyens russes de défense aérienne et qu’ils seront susceptibles d’être interceptés par les chasseurs basés à Hmeimim.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 19 Juin - 20:45

La mise au point du standard F3-R de l’avion Rafale tient les délais



Conformément à la feuille de route qui avait été donnée à Dassault Aviation, Thales et MBDA ainsi qu’aux équipes de la Direction générale de l’armement (DGA), le standard F3-R du Rafale devrait être qualifié en 2018 et entrer en service quelques mois plus tard.

En effet, dans un communiqué diffusé ce 19 juin, la DGA souligne que les campagnes d’intégration des deux équipements majeurs du F3-R, à savoir le missile air-air longue portée METEOR et le pod de désignation TALIOS, se sont déroulées conformément au calendrier prévu.

Ainsi, le dernier tir réel de la campagne d’intégration du missile METEOR « s’est déroulé avec succès sur le site de Biscarrosse de DGA Essais de missiles. » Et la DGA de préciser que « réalisé contre une cible aérienne située à très grande distance et suivi aussitôt d’un tir simulé de missile MICA contre un autre objectif, ce tir est représentatif des nouvelles capacités rendues possibles par l’association du METEOR et du radar RBE2 AESA [à antenne active, ndlr] longue portée du Rafale. »

S’agissant du pod TALIOS, développé par Thales, il a récemment fait l’objet d’une avant-dernière campagne de validation d’aptitude opéationnelle au centre DGA Essais en vol d’Istres. Cette dernière prévoyait « plusieurs scénarios […] permettant de couvrir le large spectre d’utilisation du capteur, dont un exercice de support de troupes au contact de l’ennemi et la poursuite de cibles mobiles ». Et cela dans différents types d’environnement (rural, urbain, maritime, montagne).


« Ces essais ont permis d’apprécier la remarquable fidélité de l’extraction des coordonnées de cibles au sol et la grande qualité des images produites, qui va au-delà des nacelles existantes en termes de résolution et de finesse d’image », fait valoir la DGA.

Le contrat portant sur le développement du standard F3-R du Rafale avait été notifié à Dassault Aviation le 30 décembre 2013. Outre l’intégration du missile METEOR et du pod TALIOS, il prévoit une version à guidage terminal laser de l’Armement Air Sol Modulaire (AASM) de Sagem, adapté aux cibles mobiles, ainsi que des améliorations portant sur le système de navigation, les liaisons de données, le radar RBE2 à antenne active et le système de guerre électronique SPECTRA (Système de Protection et d’Évitement des Conduites de Tir du Rafale).

Pour autant, le Rafale n’aura pas fini d’évoluer par la suite. Le 20 mars dernier, à l’issue d’un comité ministériel des investissements, Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense, avait en effet donné son feu vert au développement du standard F4 du Rafale.

Cette évolution de l’avion de combat de Dassault Aviation doit permettre de « renforcer » ses capacités « à évoluer seul ou en coalition », en prenant en compte des « évolutions attendues des missiles, de la motorisation » et en intégrant de « nouvelles capacités. »


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 19 Juin - 20:46

Il manque « plusieurs milliers d’effectifs » à l’armée de l’Air pour fonctionner correctement




La fin des suppressions de postes et la manoeuvre « ressources humaines » au sein du ministère des Armées ont surtout profité à l’armée de Terre, qui a pu porter les effectifs de sa Force opérationnelle terrestre (FOT) de 66.000 à 77.000 soldats, afin de pouvoir faire face à ses multiples engagements et contraintes, dont l’opération intérieure Sentinelle.

Mais l’armée de Terre n’est pas la seule à voir son contrat opérationnel tel qu’il avait été défini par le Livre Blanc sur la Défense et la Sécurité nationale (LBDSN) et la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019 être dépassé. La Marine nationale est dans ce cas, tout comme l’armée de l’Air, laquelle n’a peut-être jamais autant été sollicitée depuis la la guerre d’Algérie, comme l’a souligné le général Olivier Taprest, le commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes (CDAOA), dans le supplément dédié au Salon du Bourget 2017 publié par Le Figaro.

Actuellement, les aviateurs sont engagés dans « quatre grandes zones d’intervention », avec la bande sahélo-saharienne (Barkhane), l’Afrique de l’Est (Djibouti), le Moyen-Orient (Chammal) et le flanc oriental de l’Otan (pays baltes). Et c’est sans compter la protection du territoire national (posture permanente de sûreté aérienne et dissuasion nucléaire) ou encore les missions dites « Soutex », c’est à dire de soutien aux exportations d’avions Rafale.

En 2016, l’armée de l’Air a ainsi assuré plus de 4.000 mission aériennes au titre des opérations extérieures.

« Cet engagement, qui va bien au-delà de notre contrat opérationnel, est appelé à rester à haut niveau. La lutte contre le terrorisme risque de durer longtemps », a fait valoir le général Taprest. De même que la situation en Europe de l’Est…

Aussi, pour faire face à tous ces engagements, l’armée de l’Air compte actuellement 43.000 aviateurs, dont plus de 10.000 sont affectés dans des structures interarmées. Ce qui est insuffisant, d’autant plus que la concurrence du secteur civil pour des spécialités techniques vient compliquer la donne.


« Au niveau des ressources humaines, nous sommes dans une situation très critique. Avec seulement 35.000 militaires et civils affectés au sein des unités de l’armée de l’Air, il nous manque plusieurs milliers d’effectifs pour fonctionner correctement », a lâché le général Taprest.

Évidemment, cette sur-sollicitation a également des conséquences au niveau des matériels. « Les 189 avions de combat (Rafale et Mirage 2000) tout comme les 12 futurs ravitailleurs A330 MRTT, prévus dans le modèle d’armée actuel, sont insuffisants pour maintenir le niveau d’engagement que nous connaissons dans les opérations », prévient le CDAOA.

S’agissant des 12 avions ravitailleurs A330 MRTT « Phénix », attendus « comme le messie » pour remplacer les C-135FR actuels à bout de souffle, le général André Lanata, le chef d’état-major de l’armée de l’Air (CEMAA) a également évoqué, dans un entretien donné au Journal de l’Aviation, « la question de la la révision de la cible, afin d’augmenter le format de la flotte, compte-tenu de la révision des contrats opérationnels, pourrait également se poser dans des travaux futurs. »

Outre la nécessité de revoir le format de l’armée de l’Air à la hausse (question qu’aura à trancher le pouvoir politique), d’autres défis seront à relever, comme l’acquisition de certaines capacités (dans le domaine ISR notamment) ou encore comme le renouvellement de la composante aéroportée de la dissuasion.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 3 Juil - 17:42

LE B2M CHAMPLAIN À LA RÉUNION



Le 22 juin 2017, le bâtiment multi-missions (B2M) Champlain a été accueilli à son nouveau port-base à la base navale de La Réunion, après un mois et demi de traversée depuis Brest.
Un accueil très symbolique lui a été réservé pour son arrivée au sein des Forces armées dans la zone sud de l’océan indien (FASZOI), avec un salut de dix-sept coups de canon au franchissement des passes et une parade nautique composée de la frégate de surveillance Nivôse, de la vedette de la gendarmerie maritime Verdon, de trois vedettes de la SNSM (Saint-Gilles, Saint Pierre et Sainte Marie) et du remorqueur Volcan de la société Boluda. Après avoir accosté, l’équipage du bâtiment a rendu les honneurs militaires au commandant supérieur des FAZSOI, le GBR Franck Reignier.
Bâtiment moderne et polyvalent, le B2M Champlain a vocation à assurer les missions de surveillance et de protection des zones économiques exclusives françaises dans la zone sud de l’océan Indien, de projection des forces, de soutien logistique des FAZSOI et d’assistance aux populations.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 3 Juil - 17:43

28/06/2017

LA FRÉGATE LATOUCHE-TRÉVILLE À LA RENCONTRE DES GLACES AU LARGE DU SPITZBERG



Dans le cadre de son déploiement dans le Grand Nord, la frégate anti-sous-marine (FASM) Latouche-Tréville a atteint le sud de l’archipel du Svalbard et ainsi aperçu au loin les montagnes enneigées de l’île majestueuse du Spitzberg. Rapidement confrontée à la présence de nombreux growlers (petits icebergs également appelés bourguignons), la frégate a envoyé son hélicoptère Lynx en mission de reconnaissance afin d’évaluer la possibilité de progresser plus au nord. La confirmation de la présence des prémices de la banquise a conduit à réorienter la patrouille et à éviter avec prudence les bancs de brumes dans ces eaux aux températures négatives.



La présence d’une frégate de la Marine nationale dans l’océan Arctique n’a rien d’exceptionnel. Observateur au sein du conseil de l’Arctique, la France participe activement aux travaux de ce forum intergouvernemental promouvant la coopération dans cette région du monde. Elle s’est également, au niveau national, dotée d’une feuille de route sur l’Arctique en juin 2016.



A l’instar des déploiements des frégates Primauguet et Languedoc ces deux dernières années, la mission du Latouche-Tréville contribue ainsi à une meilleure compréhension des enjeux maritimes, environnementaux, économiques mais aussi de puissance qui se manifestent dans cette partie particulièrement convoitée de la planète.



Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 3 Juil - 17:43

La France et les États-Unis prêts à « travailler à une réponse commune en cas d’attaque chimique » en Syrie

Lors d’un récent entretien donné à la presse européenne, le président Macron a expliqué que le départ de Bachar el-Assad n’était plus une priorité pour la France. « Longtemps nous avons été bloqués sur la personne de Bachar el-Assad. Mais Bachar, ce n’est pas notre ennemi, c’est l’ennemi du peuple syrien », a-t-il dit.



En revanche, l’usage d’armes chimiques en Syrie reste une ligne rouge, comme le locataire de l’Élysée l’avait déjà affirmé en présence de son homologue russe, Vladimir Poutine, le 29 mai.

Dans le cas où une nouvelle attaque chimique aurait lieu, alors elle « donnera lieu à des répliques, y compris de la France seule. » Et le président Macron d’ajouter : « La France sera d’ailleurs à cet égard parfaitement alignée avec les États-Unis. »

Alors que le Pentagone dit avoir constaté une activité « suspecte » indiquant « des préparatifs pour une utilisation possible d’armes chimiques » sur la base aérienne syrienne d’al-Shayrat (la même qui, en avril, a été visée par des missiles de croisière lancés par deux destroyers de l’US Navy après l’attaque de Khan Cheikhoun), le président Macron et son homologue américain, Donald Trump, ont abordé ce sujet lors d’un entretien téléphonique, ce 27 juin.

Ainsi, les deux hommes ont souligné la « nécessité de travailler à une réponse commune en cas d’attaque chimique en Syrie », a annoncé l’Élysée.

Cela étant, interrogé pour savoir si la France disposait des mêmes informations que les États-Unis au sujet des intentions du régime syrien, le Quai d’Orsay n’a pas répondu.

On risque donc de se retrouver dans la même configuration qu’en août 2013, après l’attaque chimique qui, commise contre La Goutha, un faubourg de Damas, avait été attribuée au régime syrien. Si la France était prête à « punir » Bachar el-Assad avec un raid mené par des Rafale, le président Obama avait reculé au dernier moment.

Cependant, si une nouvelle attaque chimique doit avoir lieu, M. Trump ne tremblera pas, comme il l’a montré après celle de Khan Cheikhoun.

Et, s’agissant des « lignes rouges » qu’il a fixées pour la Syrie, M. Macron avait expliqué dans l’entretien donné à la presse européenne que « si vous ne savez pas les faire respecter, vous décidez d’être faible ». « Ce n’est pas choix », avait-il dit. Et d’ajouter : « S’il est avéré que des armes chimiques sont utilisées sur le terrain et que nous savons en retracer la provenance, alors la France procédera à des frappes pour détruire les stocks d’armes chimiques identifiés. »


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 3 Juil - 17:44

30/06/2017

Ne dites plus DCNS mais « Naval Group »



Des Arsenaux de la Marine à la Direction des constructions navales (DCN), en passant par la Direction des constructions et armes navales (DCAN), le constructeur naval militaire DCNS va de nouveau changer de nom en prenant une appellation résolument tournée vers l’international avec Naval Group. Le coût de cette opération se s’élève à 3 millions d’euros.

Plusieurs raisons peuvent conduire une entreprise à changer de nom : un problème juridique, une fusion avec un concurrent ou la volonté de se donner une nouvelle image. Pour DCNS, c’est cette dernière qui explique le choix de « Naval Group ». Choix qui, selon son Pdg, Hervé Guillou, marque à la fois une « ambition » et un « engagement ».

« Simple, international et intelligible dans toutes les langues, notre nouveau nom doit nous permettre d’accroître notre rayonnement sur nos marchés et de soutenir notre attractivité », fait encore valoir M. Guillou.

En plus de changer de nom, le constructeur naval a aussi adopté une « signature » qui ne devrait pas ravir les défenseurs de la langue française. « Power at Sea », explique Claire Allanche, la directrice de la communication de « Naval Group », résume sa « promesse au service » de ses « clients » en fournissant « les systèmes navals nécessaires à leur défense de leur intérêts nationaux et à leur supériorité technologique au combat » et en mettant son « expertise dans le naval de défense au service du développement des énergies renouvelables. »



L’identité de l’industriel est affirmée dans son nouveau logo, bleu et rouge sur fond blanc. « En mettant en avant ces couleurs nous rappelons que nous restons solidement ancrés en France, dont le savoir-faire d’excellence fait notre réputation, et sur lequel nous fondons notre développement », avance Mme Allanche. En outre, poursuit-elle, « le V évoque le pavillon et la proue d’un navire, dominant en position centrale, en référence à notre vocation historique de constructeur naval. »

Sur ce point, Hervé Guillou insiste sur le fait que « Naval Group est un hommage à notre histoire, à notre héritage et aux 400 compétences qui font notre richesse transmises de génération en génération depuis près de quatre siècles ». Et de rappeler que le groupe qu’il préside « conçoit, réalise et entretient des navires et sous-marins de pointe » tout en sachant « s’adapter aux évolutions sociales et technologiques de son temps. »

Ce changement de nom et d’identité visuelle traduit la volonté de l’ex-DCNS de devenir, d’ici 10 ans, le « consolidateur des systèmes navals européens disposant d’une base industrielle pluri-domestiques, en Europe et dans le monde », avec une rentabilité et une croissance tirées par un « portefeuille de produits et services » à la fois « innovants et compétitifs. »


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 3 Juil - 17:44

L’Otan renforce sa cyberdéfense



Après Wannacry, en mai, un nouveau « rançongiciel » vient de faire son apparition cette semaine. Exploitant une faille de sécurité du système d’exploitation Windows pour se propager, Petrwrap (aussi appelé GoldenEye, Nyetya ou encore NotPetya) chiffre les fichiers des ordinateurs qu’il infecte et demande une rançon de 300 dollars pour donner une clé de déchiffrement à leurs utilisateurs.

Parti vraisemblement d’Ukraine, ce virus a affecté les systèmes informatiques de plusieurs grandes entreprises dans le monde, ce qui eu pour conséquence de réduire l’activité de ces dernières. Ainsi, le géant danois du transport maritime, Maersk, a fait savoir qu’il n’est actuellement pas en mesure de traiter toute nouvelle commande étant donné que ses serveurs ont été compromis.

Pour le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, cette cyberattaque, dont l’ampleur reste encore à mesurer, justifie « l’importance » pour l’Alliance de « renforcer » ses « cyberdéfenses ». Et « c’est exactement ce que nous faisons », a-t-il dit, ce 28 juin.


« Nous nous entraînons davantage, nous échangeons sur nos bonnes pratiques et nos technologies et nous travaillons de plus en plus étroitement avec tous les Alliés pour voir comment intégrer leurs capacités », expliqué M. Stoltenberg.

Cela étant, ces deux cyberattaques avec des « rançongiciels », même si elles font couler beaucoup d’encre, ne sont que la partie émergée de l’iceberg. En 2016, les réseaux informatiques de l’Otan ont ainsi subi 500 atteintes « menaçantes » par mois, soit une hausse de 60% par rapport à l’année précédente. Et pour l’essentiel, elles ont été « soutenues par des institutions étatiques d’autres pays ».

En outre, M. Stoltenberg a rappelé que l’Otan a décidé, lors du sommet de Varsovie, tenu en juillet 2016, que le cyberespace serait désormais considéré comme un « domaine opérationnel » à part entière. « Une cyberattaque peut déclencher l’article 5 » du traité fondateur de l’Alliance, qui prévoit que Alliés viennent au secours d’un des leurs en cas d’agression, a-t-il souligné.

À cette fin, a continué le secrétaire général, « nous sommes en train de définir le cyberespace comme un domaine militaire, ce qui voudra dire que nous aurons comme domaines (d’action) militaire la terre, l’air, la mer et le cyber. »

C’est d’ailleurs pour cette raison que, à l’instar des États-Unis, la France se dote d’un commandement des opérations cyber (CYBERCOM), les forces armées ayant à assurer trois types de missions dans ce domaine (renseignement, protection/défense et riposte/neutralisation). L’Allemage a emprunté la même voie avec la mise en place d’un « Commandement Cyberespace et Information » (KdoCIR).


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 3 Juil - 17:45

30/06/2017
Une attaque contre la base française de Tessalit évitée grâce aux soldats tchadiens



La vigilance des soldats tchadiens de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) a permis d’éviter une attaque contre la Plateforme Désert Relais (PFDR) de la force française Barkhane à Tessalit.

L’un des modes opératoires suivis par les groupes armés terroristes (GAT) pour attaquer les forces internationales, qu’elles soient françaises ou déployées sous la bannière des Nations unies consiste à utiliser une rampe de lancement sommaire sur laquelle est fixée une roquette (généralement utilisée par les lance-roquettes multiples de type Grad). La mise à feu se fait par le déclenchement de l’alarme d’un téléphone portable, ce qui évite tout brouillage. Dans ce cas, les assaillants se font rarement prendre.

Le 25 juin, c’est donc un tel dispositif qui a été découvert par une patrouille tchadienne, à proximité de la base française de Tessalit. Cette fois, la munition était une roquette de 57 mm, peut-être de type S5 étant donné que l’on sait que, durant la guerre civile libyenne de 2011, des rebelles en avaient déployé sur des pick-up.

Une fois l’alerte donnée par les soldats tchadiens, des sapeurs français « ont immédiatement procédé à la neutralisation de ce dispositif », a indiqué l’État-major des armées, dans son dernier compte-rendu des opérations.

Au passage, quatre jours plus tôt, le groupement tactique désert blindé (GTD-BLD) « Edelweiss » a, au cours d’une opération conduite dans la région de Kidal, découvert, dans une maison, un stock de munitions composé d’une « dizaine d’obus de 60 mm, des fusées et des munitions de calibre 7.62 mm. » Et l’EMA de préciser : « Depuis le début de l’opération Barkhane, par trimestre, ce sont près de 2 tonnes d’armes ou de munitions saisies. »

L’entente entre les militaires français et tchadiens, qui avait donné de très bons résultats lors de la bataille de l’Adrar des Ifoghas, en février 2013, lors de l’opération Serval, a de nouveau fonctionné contre le groupe jihadiste nigérian Boko Haram, lié à l’État islamique.

En effet, la force Barkhane a assuré un soutien sanitaire aux troupes tchadiennes engagées dans une importante offensive contre Boko Haram dans la région du Lac Tchad, les 24 et 25 juin derniers. Et les combats y ont été particulièrement intenses car, selon un bilan officiel, 162 jihadistes ont été tués et plusieurs de leurs véhicules et autres motos ont été détruits. Côté tchadien, 8 soldats y ont laissé la vie et 18 autres ont été blessés. Et ces derniers ont été pris en charge par Barkhane.

« Dans les rangs des forces de défense tchadiennes, certains blessés ont été rapatriés vers N’Djaména grâce à une évacuation médicale aérienne organisée par les moyens et les équipes de Barkhane
avant d’être pris en charge par l’équipe médicale du pôle santé unique (PSU) de la force Barkhane ou d’être redirigés vers les services tchadiens », a en effet avancé l’EMA.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 3 Juil - 17:45

30/06/2017

Le ton monte entre l’Inde et la Chine au sujet du plateau stratégique de Doklam

Des disputes territoriales non réglées expliquent en partie la rivalité entre la Chine et l’Inde, ces deux pays ayant été brièvement en guerre en 1962 pour le contrôle de territoires himalayens, ce qui donne parfois lieu à des incidents le long de ce qu’on appelle la ligne « McMahon » (ou, depuis, Ligne de contrôle actuelle, LAC).

À la fin des années 1960, deux graves incidents frontaliers eurent lieu près de l’État indien du Sikkim, à proximité de la vallée de Chumbi, où se situe le plateau du Doklam, également revendiqué par le Bouthan. Cette région est stratégique pour l’Inde dans la mesure elle n’est situé qu’à quelques dizaines de kilomètres du corridor de Siliguri. Ce dernier, appelé « cou de poulet », est la seule jonction territoriale entre les paines du nord et les États indiens du nord-est.




Quoi qu’il en soit, en septembre 1967, dans ce secteur, des troupes chinoises ouvrirent le feu sur un détachement de l’armée indienne chargé de protéger le chantier d’une entreprise qui installait une clôture à Nathu La. Les affrontements durèrent pendant 5 jours, à coup de tirs d’artillerie. Puis, le mois suivant, de nouveaux combats éclatèrent, cette fois au niveau d’un avant-poste indien situé à Chola, dans l’État du Sikkim.

Depuis, le différend n’a toujours pas été réglé. Pour la Chine, et même si Bouthan en revendique la propriété, le plateau du Doklam lui appartient. Et elle y a entrepris de construire une route militaire, contestée par l’Inde. Il y a quelques jours, Pékin a ainsi dénoncé une « incursion » d’un détachement indien et accusé ce dernier d’avoir cherché à « empêcher l’avancée des travaux. »

L’armée indienne « a unilatéralement provoqué des tensions », ce qui « menace gravement la paix et la stabilité des zones frontalières », a alors lancé le ministère chinois de la Défense.

De son côté, New Delhi a répondu à cette accusation en évoquant une « approche » des équipes du chantier chinois, en coordination avec les autorités bouthanaises, lesquelles n’ont pas de relations diplomatiques avec Pékin. Puis, les autorités indiennes ont fini par hausser le ton.

« Le 16 juin, une équipe de construction de l’APL [Armée populaire de libération] a pénétré dans la zone de Doklam et essayé de construire une route. […] Une telle construction représenterait un changement significatif du statu quo avec de sérieuses implications pour la sécurité de l’Inde », a ainsi dénoncé le ministère indien des Affaires étrangères.


Cette montée brutale des tensions entre la Chine et l’Inde pourrait avoir deux explications, d’après Sameer Patil, du groupe de réflexion Gateway House, dont les propos ont été rapportés par l’AFP. « Les Chinois ont réalisé que l’Inde était vulnérable au niveau du ‘cou de poulet’, ça pourrait être un moyen de tester la réaction des autorités indiennes, a-t-il dit. Ou alors, la visite du Premier ministre indien à Washington, cette semaine, a contrarié Pékin.

« Les Chinois sont particulièrement perturbés par la rencontre entre le Premier ministre Narendra Modi et le président américain Donald Trump et veulent probablement envoyer un message au pouvoir indien », a affirmé M. Patil.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 3 Juil - 17:46

01/07/2017



Tout au long du mois de juin, une vaste opération de police des pêches, baptisée HALICORNE a été conduite au large du Guyane par les Forces Armées en Guyane (FAG). Face aux tentatives récurrentes de pillages des ressources halieutiques menées par des pêcheurs illégaux qui s’opposent avec violence aux contrôles, l’opération a mobilisé de nombreux moyens sur l’ensemble de la zone maritime et a permis l’arraisonnement de neuf navires en action de pêche illégale.




Du 09 au 23 juin, sous la responsabilité du préfet de Guyane, délégué du gouvernement pour l’action de l’Etat en mer, les FAG ont déployé dans la discrétion un dispositif naval étendu composé de patrouilleurs de la Marine nationale et de vedettes de la Gendarmerie maritime, appuyé par des hélicoptères de la base aérienne et d’un avion Falcon 50 Marine. Les unités ont multiplié les patrouilles de surveillance sur l’ensemble de la zone maritime, aussi bien à l’est vers le Brésil qu’à l’ouest vers le Suriname.
Au moment où les conditions météorologiques redeviennent plus favorables pour la pêche et où les incursions illégales tendent à augmenter, les capacités innovantes du patrouilleur léger guyanais « La CONFIANCE » ont été structurantes pour planifier et préparer ces opérations importantes.



Le nouveau patrouilleur a apporté une contribution décisive dans toutes les phases de Halicorne. Ses radars et ses capacités optroniques lui permettent de voir sans être vu, à longue distance, de jour comme de nuit. La propulsion électrique du patrouilleur garantit la discrétion de l’intervention, conduite en un temps record grâce au système de mise à l’eau rapide via la rampe arrière du patrouilleur. Les équipes de contrôle sont ainsi projetées sans délai sur des embarcations d’intervention surmotorisées qui garantissent un effet de surprise et laissent peu de chance aux tapouilles contrevenantes. « Ils ne nous ont pas vu venir ! » relate le commandant de « La Confiance », non sans fierté pour la double-prise réalisée par ses marins dans la nuit du samedi au dimanche 18 juin.
« Après l’embarcation relève-filets l’année dernière, on monte cette année encore d’un cran notre arsenal répressif avec les patrouilleurs légers guyanais » relève le général Pierre-Jean Dupont, commandant supérieur des FAG, dont l’état-major assure la conduite des opérations, jour et nuit, sept jours sur sept. « Des moyens lourds sont mis en œuvre, les illégaux doivent faire le constat que venir pêcher dans nos eaux, ce n’est pas une opération rentable pour eux ».

Six "tapouilles" ont été arraisonnées à l’est, trois à l’ouest, 40 pêcheurs appréhendés, les capitaines poursuivis. L’effet psychologique est important et permet de porter un premier un coup d’arrêt à l’action des pêcheurs illicites. En juillet, les opérations continuent et en août le second patrouilleur léger guyanais, « La Résolue », rejoindra la flotte guyanaise.
À 7 000 km de la métropole, les FAG garantissent la protection du territoire national et de ses ressources. Fréquemment engagées en appui de l’action de l’État dans des missions au caractère interministériel, les FAG agissent sur un territoire rendu exigeant par son étendue (1 100 km de frontières terrestres), son littoral difficile et sa forêt équatoriale.



Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 3 Juil - 17:47

01/07/2017

Un homme arrêté pour avoir volé des lance-roquettes et des obus dans un train parti de Miramas



Un individu âgé de 23 ans a été interpellé pour avoir volé, quelques jours plus tôt, quatre lance-roquettes antichar (des AT4 CS?) ainsi que 4 caisses d’obus flèches qui se trouvaient dans un wagon d’un train de marchandise parti du dépôt de munitions « Provence » de Miramas pour rejoindre l’Établissement principal des munitions de Brienne-le-Château.

Le procureur de la République d’Aix-en-Provence, Achille Kiriakides, a précisé que l’homme en question a été mis en examen, le 30 juin, pour « vol aggravé », confirmant ainsi une information donnée par le quotidien « Le Parisien ». Les armes et les munitions dérobées ont toutes été retrouvées à son domicile.

Ce vol fut constaté par les contrôleurs de la SNCF, ces derniers s’étant aperçu que les scellés en plomb posés sur le wagon avaient été brisés. L’enquête fut ensuite confiée aux gendarmes de la section de recherches de Marseille, lesquels purent, grâce à des « investigations techniques », rapidement identifier le voleur présumé, qui était alors connu pour être un « pilleur de trains », porté d’habitude sur le vol et la revente de matériels électroniques.

Selon les premiers éléments de l’enquête, précise l’AFP, qui cite une source proche du dossier, les caisses qui contenaient les lance-roquettes et les munitions n’étaient « ni plombées, ni sécurisées ».

« L’armée utilise des trains tout à fait ordinaires pour faire circuler ses armes d’un point à un autre, souligne une source proche de l’affaire. C’est d’ailleurs un problème de sécurité majeur que de telles armes soient finalement à la portée de n’importe quel malfaiteur un peu astucieux », a par ailleurs souligné une autre source, cité par Le Parisien.

L’information judiciaire en cours va s’attacher à déterminer si le voleur présumé est tombé sur ces armes et munitions par hasard ou si s’il avait prémédité son coup.

Du côté du ministère des Armées, l’on a indiqué qu’une enquête de commandement venait d’être ordonnée par Mme Parly. Elle « devra revoir les conditions de transport de munitions par voie ferrée et proposer des mesures, susceptibles d’être mises en oeuvre avec la SNCF, pour en renforcer la sécurisation », a-t-on ajouté de même source.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 3 Juil - 17:48

01/07/2017

Le ministère des Armées lance une « revue stratégique de défense et de sécurité nationale »



Durant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron fit part de son intention de lancer, dès que possible, une revue stratégique de défense qui, comme il l’avait expliqué dans les colonnes du magazine DSI, « permettra d’affirmer dans des délais très brefs – pas plus de quelques mois – les priorités en matière de nouveaux programmes d’armement, d’entretien des matériels, de dépenses de personnels. »

« L’environnement stratégique est donc particulièrement complexe et instable, mais, dans le même temps, les besoins à très court terme de nos forces sont criants. Qu’il s’agisse de maintien en condition opérationnelle, de renouvellement d’équipements ou de formation, il est de notre responsabilité d’engager rapidement les investissements qui permettront à nos armées de tenir leur rang. Je serai donc très attentif à l’exécution du budget de la défense », avait alors fait valoir celui qui allait succéder à François Hollande.

Comme promis, donc, ce 29 juin, le président Macron a confié à Florence Parly, la ministre des Armées, la responsabilité de mener à bien une « revue stratégique de défense et de sécurité nationale ».


Cette revue stratégique sera conduite par le député européen Arnaud Danjean (LR), un temps pressenti pour remplacer Sylvie Goulard au ministère des Armées en raison de son expertise des questions militaires. Officier de réserve, ancien fonctionnaire civil de la DGSE [Direction générale de la sécurité extérieure], il a notamment présidé la sous-commission sécurité et défense (SEDE) du Parlement européen, après avoir occupé différentes fonctions au cabinet du ministre des Affaires étrangères.

M. Danjean présidera ainsi un « comité de rédaction de la revue stratégique », composé de 16 membres, représentants des institutions civiles et militaires, personnalités qualifiées ou issues de la société civile. Ces derniers ont été désignés par la ministre des Armées.

Ce comité « consultera un large ensemble représentatif d’élus, de responsables publics et privés, de chercheurs, en France comme à l’étranger, en particulier en Europe », précise le ministère des Armées.

Il sera réunira dès le 30 juin afin de se voir « confier les orientations du Président de la République et lancer ses travaux », lesquels consisteront à examiner « l’environnement stratégique actuel et prévisible, et en particulier les menaces auxquelles la France et l’Europe seront confrontées » et à définir « nos ambitions en matière de défense et en déduira les aptitudes requises de nos forces », sur « la base de nos intérêts de défense et de sécurité nationale. »

Cette revue stratégique sera ensuite présentée au président Macron lors d’un Conseil de défense, en octobre prochain, puis, le mois suivant, à l’Assemblée nationale et au Sénat. Il s’agira ainsi de commencer au plus vite les travaux portant sur la prochaine Loi de programmation militaire, sans passer par la rédaction d’un nouveau Livre blanc.

S’agissant des inquiétudes sur le budget des Armées – et il y a de quoi en avoir, étant donné que, dans son dernier audit, la Cour des comptes recommande des mesures drastiques pour redresser les finances publiques – Mme Parly s’est voulue rassurante, en affirmant qu’elle « veillera à ce que ce projet conserve pour finalité première la protection de nos concitoyens et la défense de nos intérêts sur le territoire national et à l’étranger, missions sur lesquelles nous ne pouvons transiger et qui nécessitent que les femmes et les hommes du ministère des Armées soient dotés des moyens nécessaires à leur réalisation. »

Infos+

Afin de préparer la prochaine de loi de programmation militaire, qui débutera en 2020 et doit permettre, comme l’a décidé le président de la République, de porter l’effort de défense de la France à 2% de son PIB à l’horizon 2025 (contre 1.6 aujourd’hui), une revue stratégique de défense et de sécurité nationale va être menée par la ministre des Armées. Une décision d’Emmanuel Macron officialisée hier. « Elle vise à tirer les leçons de l’évolution, depuis le Livre Blanc de 2013, d’un contexte stratégique aujourd’hui marqué par une menace terroriste durablement élevée, des stratégies de puissance pouvant nuire à nos intérêts et l’émergence de nouveaux risques », explique le ministère.  Ce dernier précise que la revue sera conduite, sous l’autorité de Florence Parly, par un « comité de rédaction» présidé par le député européen Arnaud Danjean. Le comité comprendra 15 autres membres désignés par la ministre des Armées, représentants des institutions civiles et militaires, personnalités qualifiées ou issues de la société civile. Il consultera un large ensemble représentatif d’élus, de responsables publics et privés, de chercheurs, en France comme à l’étranger, en particulier en Europe.

Les conclusions remises au président en octobre
Ce comité sera pour la première fois réuni ce vendredi autour de Florence Parly, qui lui communiquera les orientations du président et lancera les travaux, dont les conclusions doivent être présentées en octobre à Emmanuel Macron puis le mois suivant au parlement. Des lors, l’élaboration de la prochaine LPM pourra débuter.  Selon le ministère des Armées, « cette revue examinera l’environnement stratégique actuel et prévisible, et en particulier les menaces auxquelles la France et l’Europe seront confrontées. Elle définira, sur la base de nos intérêts de défense et de sécurité nationale, nos ambitions en matière de défense et en déduira les aptitudes requises de nos forces. Florence Parly conduira ce projet avec détermination et conviction. Elle veillera à ce qu’il conserve pour finalité première la protection de nos concitoyens et la défense de nos intérêts sur le territoire national et à l’étranger, missions sur lesquelles nous ne pouvons transiger et qui nécessitent que les femmes et les hommes du ministère des Armées soient dotés des moyens nécessaires à leur réalisation ».

Alors que le gouvernement va devoir gérer la bosse budgétaire qui se profile dès l’année prochaine pour financer les programmes lancés récemment, toutes les forces militaires françaises, engagées sur de nombreux théâtres d’opérations, ont d’importants besoins en matière de renouvellement de leurs matériels.

De nombreux programmes navals à poursuivre ou lancer
Pour la Marine nationale, la prochaine LPM sera cruciale. Elle devra en particulier assurer la concrétisation des cinq nouvelles frégates de taille intermédiaire (FTI), l’achèvement de la rénovation des avions de patrouille maritime Atlantique 2, la poursuite du programme des six sous-marins nucléaires d’attaque du type Barracuda, ainsi que celui des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de troisième génération, lancé fin 2016.
Dans le même temps, d’autres programmes cruciaux, bien que moins coûteux, devront être lancés, comme celui des bâtiments de surveillance et d’intervention maritime (BATSIMAR), qu’il faudra accélérer pour éviter des trous capacitaires en termes de patrouilleurs hauturiers. La prochaine LPM doit également voir la commande de trois nouvelles unités logistiques, programme connu sous le nom de FLOTLOG et qui devrait faire l’objet d’une coopération avec l’Italie. La question des nouveaux avions de surveillance et d’intervention maritime (AVSIMAR) sera aussi sur la table, alors qu’il faudra enfin s’atteler au projet des futurs porte-avions.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 3 Juil - 17:48

Assemblée nationale : M. Jean-Jacques Bridey a été élu président de la Commission de la Défense

Comme l’on pouvait s’y attendre, la composition de la commission de la Défense, à l’Assemblée nationale, compte très peu de députés qui y siégeaient lors de la précédente législature.

Sauf erreur, ils sont en effet seulement 6 : Philippe Folliot (majorité présidentielle), Gwendal Rouillard (LREM), Jean-Jacques Bridey (LREM), Marianne Dubois (LR), Claude de Ganay (LR) et Charles de la Verpillière (LR). L’on pourrait également cité Joaquim Pueyo (PS), qui retrouve la commission de la Défense après l’avoir quitté en mars 2016.

Pour succéder à Patricia Adam (PS, battue au premier tour des législatives), il fallait un député expérimenté, étant donné les enjeux budgétaires qui attendent les forces armées. Et c’est finalement Jean-Jacques Bridey, 64 ans, qui a été désigné par ses pairs à la tête de la commission de la Défense, ce 29 juin.


Élu député du Val-de-Marne en juin 2012, sous l’étiquette du PS, M. Bridey a été l’un des premiers parlementaires à rallier Emmanuel Macron, qu’il a conseillé, pendant la campagne présidentielle, sur les questions de défense

Lors de la précédente législature, M. Bridey était rapporteur pour avis sur les crédits alloués à l’équipement des forces. Il a en outre co-rédigé un rapport sur les « enjeux du renouvellement des deux composantes de la dissuasion. » Enfin, il a été le président du groupe d’amitié France-Irak et a créé un orphelinat à Dialakoroba, dans la région de Koulikoro, au Mali.

D’après l’engagement pris le groupe LREM, M. Bridey devra céder sa place de président à la mi-mandat.

S’agissant, plus généralement, de la composition  de la commission, l’on trouve 2 députés de la France insoumise, 2 de la Gauche démocrate et républicaine, 4 du groupe « Les Constructifs : républicains, UDI, indépendants », 12 du groupe « Les Républicains », 5 du Mouvement Démocrate et apparentés, 3 de la « Nouvelle Gauche » (ex-PS), 39 de La République en Marche et un non-inscrit (en l’occurrence Louis Alliot, du FN).


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 3 Juil - 17:49

01/07/2017

GABIAN 17.2 : MISSION ACCOMPLIE !



Entraînement mutuel des bâtiments de la façade toulonnaise, l’exercice GABIAN 17.2 s’est déroulé du 19 au 23 juin 2017. A un rythme soutenu, les exercices se sont enchaînés sous le commandement tactique du patrouilleur de haute mer (PHM) Commandant Ducuing, OTC (Officer in Tactical Command) de l’exercice. Les équipages ont ainsi pu s’entraîner dans leur cœur de métier pour conduire des opérations dans tous les domaines de lutte.
Cet exercice a permis au chasseur de mine tripartite (CMT) Orion, au (PHM) Commandant Ducuing, au bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Marne ainsi qu’au bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude de consolider leurs entraînements. Les PHM Commandant Bouan, Commandant Birot et la frégate type La Fayette (FLF) Aconit, se sont appuyés sur les concours proposés pour se préparer spécifiquement à leurs futurs déploiements, avec le soutien bienveillant de la division entraînement de la force d’action navale (FAN).
Exercices de lutte contre les navires et les aéronefs, réactions contre les menaces de type asymétrique, ravitaillements à la mer, tirs contre terre ont été le quotidien des marins de la FAN pendant 5 jours.


Cette mutualisation des moyens a notamment permis de confirmer l’endurance et les capacités des équipages à répondre à leurs impératifs opérationnels, tant en matière de protection des approches maritimes qu’au sein de missions à vocation régionale.





Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 3 Juil - 17:49

01/07/2017

Salon du Bourget - Les aviateurs orléanais de l'A400M et le Président

La base d’Orléans-Bricy abrite les onze A400M de l’armée française. L’un d’eux est sous le feu… des projecteurs jusqu’à demain, au Salon du Bourget.



Il faut croire que l’avion cargo de l’armée de l’air a trouvé son maître ! Le lieutenant-colonel Christophe, 40 ans, pilote et commandant de bord, était au « manche » de l’A400M qui s’était, l’été dernier, glissé dans le défilé aérien du 14 juillet. Mission lui a été confiée, lundi dernier, de prendre à son bord Emmanuel Macron, président de la République, Elisabeth Borne, ministre des transports, et Sylvie Goulard (qui était alors toujours ministre des armées), ainsi qu’une délégation d’une vingtaine de dirigeants d’entreprises françaises du secteur de l’aéronautique.



Après avoir décollé de la base aérienne de Villacoublay, près de Versailles, un quart d’heure a suffi à l’appareil orléanais pour déposer le chef de l’État sur le tarmac du Bourget. Ce dernier a ainsi pu inaugurer le 52e Salon international de l’aéronautique.

Pour le compte de l’armée de l’air, Orléans-Bricy dispose actuellement de onze A400M. D’ici 2019, quinze exemplaires du successeur du Transall sont promis à l’unité loirétaine, la seule à héberger le fer de lance du transport aérien militaire. La livraison des trente-cinq prochains appareils (la commande initiale faisait, en effet, état de cinquante appareils pour l’armée de l’air française) sera redéfinie dans la loi de programmation militaire du nouveau gouvernement. Hélas, des retards de livraison et des surcoûts ont émaillé le programme A400M d’Airbus.



Signalons que l’appareil orléanais est encore visible au Salon du Bourget durant tout le week-end.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 3 Juil - 17:50

02/07/2017

La menace cyber fait peser un risque sur la crédibilité de la dissuasion nucléaire



Plusieurs menaces sont susceptibles de porter atteinte à la crédibilité des forces stratégiques françaises. Et leur prise en compte justifie la modernisation de ces dernières. Dans leur rapport qu’ils ont publié cette semaine, les sénateurs Xavier Pintat et Jeanny Lorgeoux en pointé plusieurs, comme la prolifération des systèmes de défense aérienne performants, la militarisation de l’espace exo-atmosphérique, avec la possible destruction (ou le piratage) de satellites assurant les fonctions intéressant la dissuasion (observation, écoute et télécommunication) ou encore les cyberattaques.

Pour ces dernières, il y a au moins deux types de menaces. La première porte sur les systèmes de commandement, de contrôle et de liaison d’information « utilisés dans le cadre de la dissuasion », lesquels, avancent les rapporteurs, « peuvent être vulnérables à des attaques cyber de grande ampleur qui auraient pour objet de rendre inopérant l’ordre nucléaire. »

Évidemment, cette menace est prise « très au sérieux » et « l’évolution des systèmes vers une plus grande ouverture et donc une plus grande vulnérabilité impose une vigilance accrue de la part de la Direction générale de l’armement [DGA], et des industriels. La sécurité de systèmes de plus en plus complexes et robustes s’est imposée ces dernières années au coeur des enjeux techniques liés à la dissuasion. Ce risque est effectivement pris en compte techniquement et organisationnellement », écrivent MM. Pintat et Lorgeoux.


L’autre menace est sans doute plus difficile à maîtriser car elle ne concerne pas uniquement les armées mais aussi et surtout les industriels impliqués dans la dissuasion nucléaire.

« Les capacités d’extraction de données à distance et les techniques informatiques d’espionnage industriel posent le problème du risque de diffusion de technologies proliférantes et d’une attrition de la crédibilité de la dissuasion liée au secret et à la complexité des systèmes utilisés », soulignent en effet les deux sénateurs.

Or, même si il y a eu des efforts acccomplis au cours de ces dernières années, il reste encore du chemin à faire à en croire le rapport. « La conscience et la connaissance de la menace informatique semblent être encore bien en-deçà de ce qu’elles devraient être chez les industriels », peut-on y lire.

Cela étant, admettent les rapporteurs, le centre DGA « Maîtrise de l’information » de Bruz, la Direction de la protection des installations, moyens et activités de la Défense (DPID) et la Direction du renseignement et de la sécurité de la défense (DRSD, ex-DPSD) « consacrent des moyens importants au renforcement de la cyberdéfense des administrations et des opérateurs d’importance vitale ».


Plus généralement, le rapport pose la question de savoir si une frappe nucléaire peut éventuellement répondre à une cyber-attaque de grande ampleur, qui paralyserait le pays et mettrait à bas son économie. « La difficulté d’appliquer les principes traditionnels de la dissuasion au cyberespace tient à la disproportion entre le type d’attaque et les représailles encourues, ainsi qu’à la problématique de l’attribution des attaques informatiques, qui n’est pas résolue à ce jour », relèvent MM. Pintat et Lorgeoux.

Cela étant, une telle réponse n’est pas totalement exclue car, pour « certains experts », la doctrine nucléaire française est « suffisamment flexible pour prendre en compte ce type de configuration. » En effet, ce qui est pris en compte, c’est la nature de l’attaque (contre les « intérêts vitaux ») ainsi que son « origine étatique » et non les moyens utilisés pour la mener.

Lors de son discours prononcé à Istres en février 2015, le président Hollande laissa entendre qu’une cyberattaque susceptible de porter atteinte aux « intérêts vitaux » de la France pourrait concerner la dissuasion.

« L’intégrité de notre territoire, la sauvegarde de notre population constituent le coeur de nos intérêts vitaux. Quels que soient les moyens employés par l’adversaire étatique, nous devons préserver la capacité de notre nation à vivre. Tel est le sens de la dissuasion nucléaire », avait-il affirmé.

Plus récemment, en décembre 2016, l’ex-minisitre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait déclaré, lors d’une visite au centre DGA « Maîtrise de l’information » de Bruz, que « si une attaque cyber s’apparente à un acte de guerre, notamment par la gravité de ses effets, une riposte adéquate s’imposera, au-delà même de la neutralisation des seules infrastructures impliquées, dans une logique cette fois de conflit ouvert. »

Mais quelques jours plus tard, toujours à propos d’une possible attaque cyber contre la France, M. Le Drian précisa, dans les colonnes du Journal du Dimanche, que « la France se réservait le droit de riposter tous les moyens qu’elle juge appropriés. » Et d’ajouter : « Cela peut passer par l’arsenal cyber dont nous disposons mais aussi par des moyens armés conventionnels. Tout dépendra des effets de l’attaque. »


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 3 Juil - 17:50

video du we


Un saut avec les forces spéciales en 360 degrés



autre video ...plus sympa


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 3 Juil - 17:51

Washington, 2 juil 2017 

Un navire de guerre américain est passé dimanche à proximité d'une île occupée par Pékin en mer de Chine méridionale


Un navire de guerre américain (USS Stethem)est passé dimanche à proximité d'une île occupée par Pékin en mer de Chine méridionale, dans une opération destinée à démontrer la liberté de navigation dans ces eaux contestées, selon un responsable américain.



Le navire USS Stethem est passé à moins de 12 milles nautiques de l'île Triton dans l'archipel des îles Paracel, occupée par la Chine mais qui est également revendiquée par Taiwan et le Vietnam, a indiqué ce responsable l'AFP.

Cette opération, susceptible de provoquer la colère de Pékin, est la deuxième de ce type en mer de Chine méridionale depuis l'arrivée au pouvoir de l'administration Trump.

La première avait eu lieu le 25 mai, dans l'archipel des Spratley plus au sud.

Ces opérations de liberté de navigation sont destinées à contester la souveraineté de la Chine ou de tout autre pays sur ces eaux et ces îles, dans l'attente d'un règlement diplomatique de la question.

La Chine revendique l'essentiel de la mer de Chine méridionale, y compris des zones très proches des côtes de nombreux pays d'Asie du Sud-Est.

Pekin occupe notamment l'archipel Paracel et plusieurs ilôts et récifs de l'archipel des Spratley, agrandis pour accueillir de potentielles bases militaires.

Selon le centre d'études spécialisé américain AMTI, la Chine a récemment augmenté ses installations sur l'île Triton, avec notamment une nouvelle piste pour hélicoptères.

L'île Triton est connue pour arborer un grand drapeau chinois dessiné sur son sol, visible sur les photos aériennes et satellite, selon la même source.


Selon le Pentagone, les Etats-Unis ont conduit en 2016 des opérations de liberté de navigation face "à 22 Etats côtiers, dont de nombreux alliés et partenaires" des Etats-Unis.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 3 Juil - 17:51

03/07/2017

Pour le président Macron, la Force conjointe du G-5 Sahel devra convaincre de son efficacité




Quelques heures avant l’arrivée du président Macron à Bamako pour un sommet du G5 Sahel (qui regroupe le Mali, la Mauritanie, le Tchad, le Niger et le Burkina Faso), le 2 juillet, le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (ou Jamaat Nosrat al-Islam wal-Mouslimin – JNIM) a diffusé, via la messagerie Telegram, une vidéo montrant les 6 otages qu’il détient, dont la française Sophie Pétronin, dont l’enlèvement, le 25 décembre dernier, à Gao, n’avait jusqu’à présent pas été revendiqué.

Évidemment, la diffusion de cette vidéo ne doit rien au hasard dans la mesure où le lancement officiel de la Force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S) était à l’ordre du jour du sommet organisé à Bamako. Cette dernière, commandée par le général Didier Dacko, ex-chef d’état-major de l’armée malienne, depuis Sévaré, sera chargé de combattre les groupes jihadistes, avec le soutien de l’opération française Barkhane.

Cette FC-G5S, forte de 5.000 hommes, a besoin de près 450 millions de dollars pour fonctionner. Le mois dernier, l’Union européenne a annoncé qu’elle débloquerait 50 millions d’euros à cette fin. Quant à la France, le président a indiqué qu’elle lui fournira 70 véhicules tactiques et un appui opérationnel. « Sur le volet militaire, c’est un effort équivalent à plus de 8 millions d’euros que nous consacrons d’ici la fin de l’année », a-t-il souligné, à l’ouverture du sommet.

Le président français a salué une « dynamique, un mouvement de fond que la France est fière d’accompagner » et dit avoir « bon espoir » que le Conseil franco-allemand du 13 juillet prochain permette à Paris et Berlin « d’annoncer des engagements communs autour de cette alliance » pour le Sahel. En outre, une conférence des donateurs doit se tenir prochainement.

« L’important c’est que cette force conjointe soit pleinement opérationnelle à l’automne, avec les premiers financements débloqués (…) et qu’elle ait ses premiers résultats », a estimé le président français.

Car il n’est pas question de chèque en blanc. « Pour garantir un soutien dans la durée, ce sera à vous et à vos armées de convaincre que le G5 peut être efficace, dans le respect des conventions humanitaires. Les résultats doivent être au rendez-vous pour convaincre nos partenaires », a affirmé M. Macron, à l’endroit de ses homologues du G5 Sahel.

« Nous avons chaque jour à affronter des terroristes, des voyous, des assassins » qui « sont nourris de nos faiblesses, de nos hypocrisies, des complexes du passé, de notre inefficacité collective », a encore poursuivi le président Macron. Et d’exhorter à éviter de « ne pas parler des vrais problèmes et faire semblant de faire » et d’appeler les dirigeants du G5 Sahel de mener « des réformes institutionnelles et des efforts de gouvernance, appelés par vos populations. »

S’agissant de l’opération Barkhane, elle sera maintenu « aussi longtemps qu’il le faudra » pour gagner la bataille contre le terrorisme. « Je le dis ici à nos hommes qui se battent pour cette liberté. Nous la gagnerons, cette bataille, nous y mettrons les moyens qu’il faut, la détermination qu’il faut, et je sais que cela prendra du temps. Mais nous y parviendrons », a lancé le président Macron, lors d’un discours devant la communauté française à Bamako.

Enfin, comme il l’avait déjà fait lors de son déplacement à Gao auprès de la Force Barkhane, le 19 mai, M. Macron a de nouveau annoncé une initiative en faveur de l’aide au développement, avec le déblocage, de 200 millions d’euros sur 5 ans. Quatre secteurs seront prioritaires : l’éducation, l’agriculture, la justice et la lutte contre le changement climatique.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 10 Juil - 13:48

04-07-2017

Premier tir d’essai réussi pour le missile Anti-navire léger



La Direction générale de l’armement (DGA) a annoncé, ce 4 juin, avoir procédé avec succès au premier tir de développement du missile anti-navire léger (ANL), sur le champ de tir de l’Île du Levant, en Méditerranée, de son centre « Essais de missiles ».

Réalisé avec le concours des équipes de MBDA, cet essai a été réalisé le 21 juin dernier par l’hélicoptère banc d’essai « Panther » de DGA Essais en vol.

Pour rappel, le programme ANL/Sea Venom a été lancé dans le cadre du traité franco-britannique de Lancaster House, signé en novembre 2010. Le contrat de réalisation, d’un montant de 600 millions d’euros, a été confié à MBDA le 26 mars 2014 par la Defence Equipment and Support (DE&S), l’équivalent, au Royaume-Uni, de la DGA.

Doté d’un autodirecteur infrarouge qui lui donne une fonction « tir et oubli », l’ANL peut atteindre sa cible sans qu’il y ait besoin de le guider. Toutefois, l’homme reste « dans la boucle » grâce à une liaison de données bidirectionnelles qui transmet des informations en temps réel du missile vers l’hélicoptère et réciproquement.


« L’opérateur en charge du tir reçoit sur son écran de contrôle le retour image de ce que voit le missile. Il peut ainsi, pendant le vol, désigner une nouvelle cible ou choisir de frapper sur zone particulière du navire, comme le gouvernail par exemple, afin de le neutraliser sans le détruire totalement. Il peut également annuler le tir si nécessaire, le missile tombera alors à l’eau », expliquait Nicolas Duchesne, responsable de ce programme à la DGA.



D’une masse de 110 kg pour une longueur de 2,5 mètres, l’ANL sera en mesure de frapper des cibles (embarcations légère, corvettes) où qu’elles se trouvent (zone littorale, port, rails de navigation, etc), pourvu qu’elles soient à une distance de 20 km.

Pour la Royal Navy, l’ANL/Sea Venom armera les hélicoptères AW-159 Wildcat. S’agissant de la France, et après une réflexion sur l’armement des Panther et des NH-90 Caïman NFH, il équipera finalement le futur hélicoptère interarmées léger (HIL). Ou du moins, ce dernier sera le « porteur de référence ».

« Ce projet constitue le premier programme commun, qui tire pleinement parti des dispositions de dépendance mutuelle agréées dans le cadre de l’initiative ‘One Complex Weapon’ visant à consolider l’industrie missilière franco-britannique autour de MBDA », a rappelé la DGA.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 10 Juil - 13:48

04/07/2017

Vers une nouvelle branche des forces armées américaines?

Après l’US Army, l’US Navy, l’US Marine Corps, l’US Coast Guard et l’US Air Force, les forces armées américaines vont peut-être compter une sixième branche, dans un domaine où l’on ne s’y attendait pas vraiment.



En effet, si une nouvelle composante militaire devait être créée, on aurait pensé que son domaine d’action allait être le cyberespace, considéré désormais comme un champ de bataille comme on autre. En tout cas, en France, si une nouvelle force était appelée à faire son apparition, ce serait très probablement pour s’occuper des questions cyber. Mais tel ne sera pas le cas outre-Atlantique puisque cette sixième branche serait chargée des missions spatiales.

Ainsi, le comité des Forces armées de la Chambre des représentants vient de voter la création de l’US Space Corps à partir des unités de l’US Air Force dédiée à l’espace. Si cette mesure est approuvée par le Congrès, alors les États-Unis deviendraient le premier pays à emprunter cette voie.

Cette idée de créer une branche des forces américaines dédiées aux opérations dans l’espace n’est pas nouvelle. Au tournant des années 2000, une commission dirigée par Donald Rumsfeld, qui allait alors devenir le secrétaire à la Défense du président George Bush Jr, avait mis en garde contre un « Pearl Harbor spatial » et plaidé pour une réorganisation du Pentagone pour l’éviter, sans pour autant aller jusqu’à créer une nouvelle armée.


« Les États-Unis sont plus dépendants de l’espace que tout autre pays. Pourtant, les menaces n’ont pas l’attention qu’elles méritent », soulignait le document. « Ceux qui sont hostile aux États-Unis peuvent acquérir sur le marché mondial les moyens de dénier, perturber ou détruire les systèmes spatiaux américains en s’attaquant aux satellites et aux liaisons de communication avec les stations au sol », avait-il ajouté.

Pour contrer cette menace, le rapport suggérait une collaboration technologique plus étroite entre le Pentagone et la communauté du renseignement. Mais en 2017, il s’agit donc d’aller encore plus loin, d’autant plus que la dépendance à l’espace pour la vie civile (GPS, télévision, communications, observation, etc…) s’est encore accentuée. Qui plus est, en janvier 2007, la Chine a testé une arme anti-satellite, une capacité susceptible d’affecter gravement les opérations militaires américaines le cas échéant.

« C’est un problème que le sous-comité a étudié pendant des mois et je ne peux même pas vous dire combien de réunions avec les experts que Jim [le représentant démocrate Jim Cooper] et moi avons eu sur ce sujet », a expliqué le républicain Mike Rogers, lequel est à la pointe de ce projet. « Nous sommes tous les deux arrivés à la même conclusion : le département [de la Défense] ne peut pas régler ce sujet lui-même et le Congrès doit intervenir », a-t-il ajouté.

De son côté, Jim Cooper a estimé que l’US Air Force avait jusqu’à présent négligé les questions liées à l’espace. Ou du moins qu’elle ne lui avait pas accordé « la priorité adéquate ».

Concrètement, cet US Space Corps verrait le jour en 2019. Il dépendrait du secrétaire à l’US Air Force (comme l’US Marine Corps dépend de celui de l’US Navy) et il serait commandé par un général quatre étoiles, c’est à dire avec un rang équivalent à celui du chef d’état-major de l’aviation américaine.

« Ces changements ne seront pas faciles et seront perturbateurs à court terme, mais nos adversaires ne seront jamais moins capables qu’ils ne le sont aujourd’hui. Nous devons agir maintenant si nous souhaitons maintenir les avantages dont bénéficie l’armée américaine en opérant dans l’espace », a fait valoir Mike Rogers.

Reste à voir maintenant le sort qui sera réservé à ce projet par le Congrès, le Sénat ayant encore son mot à dire. Cela étant, cette idée de créer un US Space Corps n’enchante a priori pas les responsables de l’US Air Force, qui y voient une dispersion des ressources.


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par corsair le Lun 10 Juil - 13:49

05/07/2017

Le Premier ministre confirme la mise en place d’un « nouveau service national »


Depuis qu’Emmanuel Macron s’est installé à l’Élysée, il a été fait peu de cas de sa promesse d’instaurer un « service militaire universel » d’une durée d’un mois, obligatoire pour les 600.000 jeunes d’une même classe d’âge. Mais cette proposition, qui avait pris beaucoup de monde de court quand elle fut avancée en mars dernier, n’a pas été oubliée.



Lors de sa déclaration de politique générale, faite devant le Parlement le 4 juillet, le Premier ministre, Édouard Philippe, l’a succintement évoquée au moment d’aborder le chapitre sur la jeunesse. Cependant, l’on notera que le chef du gouvernement n’a pas parlé d’un « service militaire » mais d’un « service national », contrairement à ce qu’avait fait le président Macron durant la campagne.

« Notre jeunesse a soif de cause, on n’y répondra pas par des taux de croissance ou par des procédures, la jeunesse veut s’élever, au siècle dernier elle a eu trop d’occasions de verser son sang. Le front aujourd’hui est social, environnemental et mondial, il appelle la mobilisation de la jeunesse non pour combattre mais pour construire, partager, déverser le fruit de ses connaissances et de son enthousiasme », a commencé par dire M. Philippe.
« C’est aussi pour préparer nos enfants à ce monde qui vient, à cette France que nous voulons grande et belle, juste et forte que le gouvernement mettra en place un nouveau service national conformément aux engagements du président de la République », a-t-il continué, avant de préciser que « la réflexion sur les formes qu’il prendra sera conduite avant la fin de l’année 2017. »


Pour rappel, M. Macron avait expliqué que ce retour de la conscription allait permettre aux jeunes français de faire « l’expérience de la mixité sociale et de la cohésion républicaine » et que ce serait aussi l’occasion de « détecter les difficultés, notamment l’illettrisme », de proposer une « remise à niveau scolaire » et de préparer les conscrits à faire « leur entrée dans la vie professionnelle comme dans leur vie de citoyen ». Enfin, il était aussi question de constituer un « réservoir mobilisable complémentaire de la Garde nationale. » Et le tout, avec un encadrement militaire.

Seulement, le coût de mise en place de ce « nouveau service national », aux vertus plus sociales que militaires, n’est pas anodin. Lors de la campagne, M. Macron l’avait évalué à environ 15-20 milliards d’euros. Puis, en rythme de croisière, il faudrait trouver 2 à 3 milliards par an. Puis il avait revu à la baisse ses estimations, comptant sur les infrastructures scolaires et universitaires pour accueillir les appelés durant les périodes de vacances. Ces sommes, avait-il assuré, ne seraient pas prélevées sur le budget du ministère des Armées.

Cela étant, les militaires seraient nécessairement mis à contribution pour ce service (du moins, tel qu’il avait été initialement imaginé) dans la mesure où les armées, selon un rapport récent des sénateurs Jean-Pierre Raffarin et Daniel Reiner, devraient fournir, au minimum, entre 16.000 et 18.000 « encadrants », auxquels il faudrait ajouter les personnels de direction et de sélection. Et d’estimer qu’il s’agirait « d’un effort colossal en termes de ressources humaines, dont on peut craindre qu’elle absorbe l’énergie des armées. »

Par ailleurs, M. Philippe a assuré que l’effort de défense sera bel et bien porté à 2% du PIB à l’horizon 2025, sans toutefois préciser, comme l’avait fait M. Macron, si les pensions et les surcoûts liés aux opérations seraient compris dans ce total. En outre, le ministère des Armées pourrait connaître de nouvelles réformes…

Évoquant la maîtrise des dépenses publiques, le Premier ministre a en effet expliqué que « si nous voulons financer nos priorités et ne pas continuer à paupériser l’État, nous devrons choisir et remettre en cause certaines missions, faire bien ce que nous devons faire, arrêter de faire ce que d’autres font mieux que nous. » Et d’insister : « Aucun ministère, aucun opérateur, aucune niche fiscale ne sera sanctuarisé. Partout, nous chasserons la dépense inefficace et le saupoudrage de crédits. »


Les bateaux que j'ai appréciés en 50 ans de mer : StGermain,Chantilly,ssFrance ,Cambodge, Renaissance, AquilleLauro, Oceanic, EnricoCosta, CostaRiviera, MscRhapsody, StellaSolaris, SuperStarAries, SkyPrincess, CostaVictoria,Azur, Flamenco, Mistral, ssNorway, MscMelody, EuropeanStars, CarnivalSpirit, NclSpirit, R6, NclStar, NclGem,Ncl Epic, C.Magica, C.Méditerranéa, C.Atlantica, MscSplendida- et j'en oublie...
Je n'ai pas trop aimé: Mermoz,Costa Sérena, CarnivalConquest...
avatar
corsair
Membre Confirmé V
Membre Confirmé V

Sexe : Masculin
Messages : 11385
Points : 12731
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 68
Localisation : marseilles
Humeur : Impatient

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'actu de la MARINE NATIONALE, de notre défense et de nos alliés /2

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 30 sur 34 Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31, 32, 33, 34  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum